There are no translations available.

La réponse de Corning au verre saphir

 

 

Après les rumeurs non confirmées de verres en saphir synthétique dans le prochain iPhone 6Corning, le créateur des Gorilla Glass qui équipent de très nombreux smartphones, tenterait de reprendre la main avec une nouvelle technologie d’écrans exempts du moindre reflet. Encore au stade du travail de recherche, les travaux financés par Corning permettent déjà d’obtenir des verres multi-texturées (à l’échelle des nanoparticules) et super-hydrophobes, ce qui fait que l’eau ou les éléments graisseux n’auront littéralement aucune prise sur sa surface.

 

Même si, à l’échelle infinitésimale, ces écrans ne sont plus totalement « plats » à cause de leurs textures spécifiques qui permettent l’élimination parfaite des fluides et des reflets, l’utilisateur au niveau « macro » ne devrait remarquer aucune différence à l’usage, même si pour le moment , aucun test n’a encore été réalisé sur un smartphone classique avec interface tactile. L’intérêt principal de cette invention (dûment brevetée) est qu’elle ne nécessite pas de nouveau matériaux ultra-chers et sophistiqués, mais « juste » la création de nano-textures sur du verre comme Corning en utilise déjà pour sa gamme Gorilla.

Ne pouvant lutter avec les coûts très élevés du saphir synthétique, Corning pourrait trouver dans ces nano-verres un moyen efficace de se différencier, jouant la carte de l’écran plus clair que clair (et garanti sans reflets) quand Apple jouera forcément de son côté la partition de la solidité absolue.

Bostik on Glasstec

 

Bostik will present its smart, durable sealing solutions ( HMB Hot Melt Butyl) for insulating glass at Glasstec.

There are no translations available.

Central Glass rachète deux sociétés à Guardian

Central Glass Co., Ltd., société-mère de Carlex Glass Company, vient d’annoncer sa décision de conclure un accord de transfert d'actions afin d'acquérir la totalité des actions de deux filiales de Guardian Industries Corp.: Guardian Automotive Products, Inc. (GAPI), établie à Sterling Heights au Michigan et Guardian Automotive-E S.A. (GA ESA), ayant son siège social à Luxembourg.

« La transaction aidera à consolider la participation de Carlex à la résurgence de la production aux États-Unis et à étendre notre présence à l’Europe. »

Cette transaction effectuée par Central Glass Co., Ltd. porte sur trois sites de production de verre pour l’automobile et sur le siège social de GAPI. Les sites de fabrication de verre se trouvent à Auburn en Indiana, à Ligonier en Indiana et à Grevenmacher au Grand-Duché de Luxembourg.

Ces acquisitions renforceront la position du groupe Central Glass et de Carlex en tant que fournisseurs mondiaux de produits verriers pour l’industrie automobile. Actuellement, Carlex fournit des équipements en verre d’origine et de remplacement pour une série de fabricants d’équipements d’origine pour automobiles (FEO, Fabricants d’équipements d’origine) ainsi que pour le marché des pièces de rechange. Les produits Carlex comprennent des pare-brise, des vitres pour portières, fenêtres arrière et toits ouvrants.

Shuichi Sarasawa, président et CEO de Central Glass Co., Ltd. de commenter : « Nous allons acquérir ces filiales de Guardian dans le but de renforcer encore notre activité mondiale sur le marché du verre automobile. »

« Cette démarche nous permettra une expansion géographique et étoffera notre gamme de produits, tout en augmentant le nombre de clients à qui nous offrons nos services,” a affirmé Jim Shepherd, président et COO de Carlex. « Si l’on ajoute ces acquisitions à nos capacités existantes, l’organisation regroupée est bien positionnée pour améliorer encore le service à nos clients. »

Central Glass déclare que les acquisitions augmenteront considérablement les capacités de production de pièces d’origine et de rechange, avec une gamme de produits plus étendue pour la distribution sur le marché des pièces de rechange, et entraîneront le développement d’une gamme de solutions évoluées ainsi qu’une base de clientèle plus large de fabricants d’équipements d’origine au niveau mondial. De ce fait, Carlex aura également davantage de possibilités d’étendre sa présence en Europe. La clôture de la transaction est assujettie à diverses approbations réglementaires et aux conditions de clôture habituelles.

Le groupe Central Glass prévoit d’exploiter les activités ainsi acquises sous la marque Carlex. Des représentants de Carlex prévoient déjà des synergies positives, telles que le partage de techniques de production.

« L’accord de Carlex portant sur l’acquisition du volet FEO de l’activité de Guardian, s’ajoutant à l’acquisition précédente des infrastructures de production de vitres pour automobiles Zeledyne à Nashville et au centre de distribution de pièces de rechange à Lebanon, au Tennessee, démontre clairement son engagement au niveau des activités du verre automobile, tant sur le marché des pièces d’origine que sur celui des pièces de rechange », a commenté Mike Morrison, président de Guardian Automotive. « Nos employés rejoindront une marque bien établie ayant une vision à long terme pour le secteur du verre automobile. »

« Nous souhaitons la bienvenue aux employés actuels de Guardian qui rejoindront la famille Carlex, » a ajouté Shepherd. « La transaction aidera à consolider la participation de Carlex à la résurgence de la production aux États-Unis et à étendre notre présence à l’Europe. »

A propos de Carlex

Etabli à Nashville, dans le Tennessee, Carlex est un fabricant de produits verriers pour le secteur automobile, y compris des pare-brise, des vitres pour portières, fenêtres arrière et toits ouvrants, pour les fabricants d’équipement d’origine et le marché des pièces de rechange automobiles en verre. Outre son usine de Nashville, Carlex exploite une usine de production de verre à Vonore, au Tennessee, ainsi qu’un centre de distribution de pièces de rechange en verre pour automobiles à Lebanon, au Tennessee. La société exploite également trois centres d’assemblage : à La Vergne au Tennessee, à Lagrange en Géorgie et à Lafayette en Indiana. Un bureau de vente et d’ingénierie FEO se trouve à Canton, au Michigan. Carlex a été établie en 1989 en tant que filiale de Central Glass Co., Ltd.

A propos de Central Glass

Central Glass Co., Ltd. a été créé en 1936 et son siège social se trouve à Tokyo au Japon. Conjointement avec ses filiales, Central Glass produit et commercialise du verre et des produits chimiques à l’échelle internationale.

A propos de Guardian

Guardian Automotive Products, Inc. (GAPI) et Guardian Automotive-E S.A. (GA ESA) sont des filiales de Guardian Industries Corp. GAPI et GA ESA fabriquent des systèmes de vitres pour des véhicules neufs.

Guardian Industries est une société de production diversifiée opérant au niveau mondial et ayant son siège social à Auburn Hills dans le Michigan. Elle occupe une position prédominante dans le secteur du verre flotté, des produits en verre transformé et d’autres produits de construction destiné à un usage commercial, résidentiel et automobile.

 

Glass cutting laser

 

Rofin Baasel will present at the international exhibition for glass Glasstec, to be held in Düsseldorf (Germany) from 21 to 24 October, a method of cutting glass by high-speed laser industry.

The method Rofin SmartCleave FI, which was patented, is formed by the association of an ultrashort pulse laser with a particular optical head. The basic process is based on the principle of laser filamentation that separates brittle and transparent materials quickly, with a minimum of debris and microcracks. You can work up to 300 mm / s in glass thicknesses ranging from 100 microns to 10 mm.

All cuts are achievable, even those with small radii and bevels on glass. The resulting blank has a surface roughness Ra <1 micron. The parts cut can withstand mechanical twists that were impossible to achieve so far, without risk of breakage.

The fields of application for Rofin SmartCleave FI technology are vast and include, among others, the cut: screen smartphone / tablet / TV made ​​based non-tempered glass and tempered glass protective sapphire for watches, LED sources / OLED and semiconductors, glass substrates for integrated circuits, optical components, flat glass for building, glass tubes for medical applications, etc. Other materials are also contemplated such as crystal or ceramic.



Histoire de la pierre, marbres et granits :

 

Les origines

 

A l’origine étaient appelées marbres toutes les pierres que l’on pouvait polir sans aucune référence à leur composition. On a donc appelé marbres, des roches qui étaient en fait des granits, des basaltes, des calcaires… qui sont considérés comme des marbres anciens par opposition aux marbres modernes qui dérivent tous du calcaire.

Le mot marbre est dérivé du terme Grec Marmaros qui signifie "pierre brillante"

Le terme granit apparait lui beaucoup plus tard au  17 ème siècle et dérive du terme Italien "granito" qui signifie grain. D’ailleurs en Anglais on parle de "granite".

Les marbres se sont formés au fond des océans par dépôt de calcaires pendant une période située entre -380 et -330 millions d’années.

Les matières en suspension dans l'eau se sont peu à peu déposées en lits les unes au-dessus des autres et ont constitué des formations géologiques appelées bancs.

L'action de différents éléments naturels (mouvements des couches, pression, action du soleil, de l'oxygène..) ont changés peu à peu les caractéristiques originelles et la couleur donnant à la pierre son aspect définitif.

Les mouvements des couches plus profondes vont soulever et faire se déplacer ces couches de marbres que l’on retrouvera le plus souvent dans des collines en faible altitude au pied des principaux massifs montagneux.

L’action de la lumière et de la chaleur va faire cristalliser ces roches et lui donner son aspect actuel.

Ces marbres, que l’on appelle marbres primaires ne contiennent jamais de fossiles car ils se sont formés à une époque où la vie n’existait pas encore sur la terre.