Poste de poseur miroiterie Charignon

 

Dans le cadre de son développement, la miroiterie Charignon, recherche des menuisiers poseurs (H/F)

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et ambitieuse ? Vous avez envie de vous lancer dans une petite structure familiale et apprendre à travailler le verre ? Vous êtes manuel, motivé, soigneux et vous avez l’esprit d’équipe ?

 

Ce poste, est disponible immédiatement sur le secteur Couzon au mont d’or (69). 35h sur 4 jours (7h45-12h30 / 13h30- 17h30) - Rémunération intéressante entre 2000 et 2600 Brut + primes + mutuelle prise en charge à 80% Rejoignez notre groupe à taille humaine où nous visons l’excellence et l’exemplarité, dans une ambiance détendue, où nous avons à cœur de favoriser votre réussite professionnelle.

 

Contact : nicolas.caporali.amneo@gmail.com - Tél 06 35 33 34 17

Pyroverre rachète la miroiterie Cluzel

 

 

Pyroverre est un transformateur de produits verriers basé à Châteauneuf-du-Rhône (Drome), stockeur et distributeur des verres de résistance au feu de Pilkington (NSG group) pour la partie sud du territoire français.
La société créée en 2010, est spécialisée dans la transformation de produits verriers Pilkington Pyrostop et Pilkington Pyrodur. Elle coupe du verre sur mesure pour une clientèle constituée de particuliers miroitiers et de menuisiers. Son bureau d’études se consacre aux demandes spécifiques des clients pour assurer la conformité au regard de la réglementation incendie.
En 2015, la société Côté Verre fondée par Maryline Pereira, rejoint le groupe pour proposer la vente en ligne de tous types de vitrages découpés, façonnés puis expédiés depuis l’atelier de production. L’outil de configuration en ligne permet aux clients de passer facilement et directement commande sur le site.

 

 

Pourquoi la miroiterie Cluzel ?

Nous avons demandé à Mathieu Guenin, gérant de la société, de nous exposer les raisons de cet achat. Mathieu Guenin et Maryline Pereira savent que la mise en œuvre est la continuité de l’activité de Côté Verre, la demande de la clientèle locale étant récurrente et de plus en plus importante. Ils constituent alors une équipe de pose. Ils se sont rendu compte rapidement qu’il serait plus simple de faire une opération de croissance externe. Ils s’intéressent à une éventuelle acquisition et ont trouvé la miroiterie Cluzel à Montélimar, à proximité de Châteauneuf-du-Rhône. La gérante, Danielle Fargier, désirait prendre sa retraite. Elle était secondée par Éric Coin sur le plan technique possédant un savoir-faire solide.
L’équipement de l’entreprise permet de réaliser la coupe, le façonnage et le perçage du verre plat nécessaire dans une miroiterie. Elle est dotée d’une camionnette avec un portique porte-verre. Le magasin a une surface de 80 m2 et l’atelier de 160 m2.
La clientèle est essentiellement constituée de particuliers et de professionnels ainsi que des administrations locales.

Intégration et transformations

La reprise s’est effectuée à la fin du mois de janvier 2021. Mathieu Guenin a recruté Paul Fabre comme responsable d’agence ainsi que Dorotea Nacasabog assistante commerciale. Dannielle Fargier les accompagnera pendant trois mois pour leur transmettre ses connaissances, tandis qu’Éric Coin poursuivra son activité de conseil, coupe et pose du verre.
Le magasin existant accueillera un nouveau show-room sous la forme d’un appartement témoin pour valoriser l’offre de la miroiterie en présentant les produits en situation. Des garde-corps, des crédences de cuisine, une dalle de sol, un escalier et un miroir diélectrique cachant un écran. Le chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros devrait grimper rapidement à 600 000 euros.
Bien que la crise sanitaire ait légèrement impacté l’activité de Pyroverre en raison de l’arrêt des chantiers pendant la crise sanitaire, Mathieu Guenin reste optimiste et pense que l’économie française va connaître un rebond rapide. Parallèlement, la vente en ligne via le site Côté Verre connaît une croissance importante précise Maryline Pereira.

 


Nouveau float en France

 

Le groupe Glass Trösch va investir dans la construction d’un nouveau four sur son site français de Homboutg en remplacement du four actuel de 2008 qui arrivait en fin de vie.

De plus une extension du site sur 45000 m² est prévu.

 

La production d’un autre site y sera aussi transféré courant 2023, avec arrivée de 80 salariés.

Amélioration de nos meules résines diamantées, façonnage du verre plat.

 

Nous avons allégé le corps de la meule demandant ainsi moins de puissance au moteur pour la mettre en action.

 

Des stries ont été dessinées sur la base intérieure pour avoir une meilleure répartition de l’eau de refroidissement et donc un meilleur refroidissement de la meule et du verre.

 

Nous avons augmenté la rigidité du corps de le meule et l’équilibrage pour une rotation sans à-coup.

 

Nous avons conservé les mêmes liants, ces améliorations ayant pour but d’améliorer les performances mécaniques de nos meules résines

 

Plus d'info sur glass@comascotec.com

Bannière
Bannière
Bannière
Bannière

Logo machines occasion marbrerie

Newsletter pierre et marbreries. Février 2019

Le Gal Marbre et Design

L’entreprise Le Gal Marbre et Design fait partie des cinq lauréats des Audacity Awards de 2018. Son gérant s’est vu remettre le trophée "Transformation numérique" pour avoir lancé des outils innovants de relation avec les clients.

"La candidature aux Audacity Awards m’a permis de regarder le chemin parcouru depuis 2012", relate Jean-Jacques Vivier. Ce fils d’agriculteurs des Côtes d’Armor s’est associé à Sylvain Le Gal voilà cinq ans, à la tête de l’entreprise Le Gal Marbre et Design située à Montoir de Bretagne et spécialisée dans la marbrerie de décoration.

Legal Marbre mise sur les outils numériques

 

Le premier exercice sur dix-huit mois affichait un chiffre d’affaires de 2 millions d’euros, mais des pertes importantes. Six ans plus tard, la tendance s’est inversée : "Le chiffre d’affaires atteint 2,6 millions d’euros avec un résultat positif", se réjouit Jean-Jacques Vivier. Une dizaine d’emplois a été créée pour atteindre 24 salariés. Les clés de cette réussite ? "Le produit qui est super beau", répond l’entrepreneur, "et les hommes et les femmes".

Se saisir des outils numériques

Jean-Jacques Vivier se décrit comme "un affectif", à l’écoute de ceux qui l’entourent : "Sylvain Le Gal, c’est mon grand frère, je ne prends pas de décision sans lui", affirme-t-il. "Nous avons aussi écouté nos commerciaux pour comprendre les besoins des clients."

La volonté d’apporter plus de services s’est traduite par le développement d’une plate-forme de devis en ligne et d’une application dédiée aux procès-verbaux de réception. Ainsi, les professionnels, 80 % des clients, effectuent eux-mêmes les démarches et modifient les données directement si nécessaire. Cette standardisation de la facturation fait gagner du temps aux clients et à l’entreprise. Le taux de transformation des devis n’a plus d’importance. "Le numérique et l’intelligence artificielle sont incontournables et cela m’intéresse", souligne Jean-Jacques Vivier.

Une reconnaissance partagée

 

Ces innovations ont valu à Le Gal Marbre et Design de remporter le trophée "Transformation numérique" des Audacity Awards, organisés par la marque économique de la CARENE Saint-Nazaire Audacity. "J’ai pris beaucoup de plaisir à y participer", raconte le gérant. "J’étais très ému de recevoir le prix, c’était un bon moment de reconnaissance pour les équipes et pour moi." La récompense de 2000€ a été distribuée aux salariés.

Le Gal Marbre et Design poursuit sa production de meubles pour les cuisines et les salles de bain en s’attachant à l’amélioration de ses services. "Entre la validation des plans et la pose, il se passe six jours", indique Jean-Jacques Vivier, "un délai sur lequel nous avons beaucoup travaillé." Pour une meilleure gestion des plannings, une personne a été employée en novembre et un programme des travaux est partagé en ligne avec les clients. Après des années à 20 % de croissance, l’objectif en 2019 se porte sur une maîtrise de ce chiffre autour de 10 % et une organisation toujours plus confortable et sereine.

 

Arrêt d’activité, marbrerie Arteni

L’entreprise Arteni-Le Gal, spécialisée dans la fabrication de monuments funéraires, a fermé ses portes il y a quelques semaines.

Ce qui n’aura pas manqué d’être relevé par les nombreux automobilistes qui empruntent quotidiennement la RD 155, entre Fougères et l’A 84.

 

Implanté à Saint-Germain-en-Coglès, le site d’une superficie d’environ deux hectares, avec d’importants bâtiments de travail du granit, se situe en effet en bordure de la départementale.

Arteni (Arts et techniques du granit) et la marbrerie Le Gal, de Fougères, avait fusionné en 2013, en employant une vingtaine de salariés.

Les deux entreprises avaient elles mêmes été reprises il y a peu par le groupe de pompes funèbres Sérénium.

Celui-ci fait partie désormais du groupe national OGF, sous l’enseigne Dignité funéraire.

 

La marbrerie provençale récompensée

La marbrerie provençale qui a fêté ses 70 ans a été reprise il y a 30 ans par Denis Riocreux.

Depuis par sa croissance régulière, elle est passé d’un à douze salariés. Un résultat remarquable pour cet amoureux de la pierre qui a su faire passer l’artisanat et la tradition au niveau des exigences et des technologies du XXIe siècle. Le parc des machines est entièrement numérisé et autofinancé, avec un investissement à hauteur de 150000 € par an, l’entreprise adapte en permanence ses capacités technique de réponse à l’évolution des demandes. En matière de réalisation, l’entreprise fait également appel au concours de designers afin d’être à la pointe de la modernité.
Mais cet équipement ne se fait pas au détriment de la tradition puisque les savoirs faire sont patiemment cultivés au sein de la société. Avec un turn-over très faible les employés restent jusqu’à 25 ans, on peut dire que l’entreprise sait fidéliser les nombreux talents. Elle a d’ailleurs obtenu les prestigieux labels d’entreprise du patrimoine vivant et celui des métiers d’art. Cette entreprise innovante dans le respect des traditions, qui a pour objectif majeur la qualité, est un exemple que la ville tenait à saluer.

 

Vente marbrerie Soliani

Michel Dauphin, le dernier de la famille, vient de passer la main. Pour prendre sa retraite.

Pour Laurent Heyser, qui reprend la plus ancienne entreprise familiale de Moyeuvre-Grande, les pompes funèbres et marbrerie Paquin-Dauphin, c’est également un véritable changement de cap.

« J’étais chauffeur routier. Voulant changer de métier, j’ai suivi une formation en 2015 aux pompes funèbres Robert, à Pont-à-Mousson. Pendant un an, depuis début 2018, j’ai travaillé avec Michel Dauphin afin de parfaire mon expérience », confie-t-il.

Depuis début janvier 2019, la société appartient en propre à Laurent Heyser.

Saga familiale

« L’entreprise a été créée en 1923 par Edmond Paquin qui travaille avec son frère Augustin », rappelle Michel Dauphin. « À l’époque, il n’avait en charge que le transport des cercueils à l’église et au cimetière… » En 1935, il rachète un commerce de couronnes funéraires en perles et des croix en granit de la ville. « Le menuisier qui fabriquait les cercueils a craint pour son travail et créé des problèmes. C’est à ce moment là que mon grand-père a décidé de vendre des cercueils. »

La marbrerie Soliani aussi

La fille d’Edmond, Simone, se voit offrir un magasin au n° 35 de la rue Foch, pour la vente des couronnes et des croix. En 1953, elle épouse André Dauphin, qui commence à travailler dans l’entreprise. En 1958, Edmond Paquin prend sa retraite et partage ses affaires. Son fils Jean préfère garder le commerce de charbon. Les pompes funèbres reviennent à Simone et prennent le nom de pompes funèbres Paquin-Dauphin. Les pompes funèbres deviendront la SARL Paquin-Dauphin en 1980. Vers 1995, le couple se décide à vendre. Michel Dauphin, l’un des deux fils d’André et de Simone Dauphin se porte acquéreur de l’affaire et s’installe au 33, rue Foch. Il reprendra également la marbrerie Soliani en 1997. C’est cet ensemble qu’il vient de céder à Laurent Heyser. Mais le nom – les pompes funèbres Paquin-Dauphin – reste d’actualité.

Quatre salariés, huit vacataires

L’entreprise Paquin-Dauphin compte quatre salariés à temps plein, deux à la marbrerie et deux aux pompes funèbres, auxquels il faut ajouter huit vacataires, dont l’un prépare le diplôme de maître de cérémonie. Laurent Heyser, repreneur des pompes funèbres et de la marbrerie, est marié et père de quatre enfants. L’un des enfants commence à travailler en tant que vacataire… Une nouvelle saga ?

 

 

Mec, nouvelle ligne de fractionnement

Nous avons le plaisir de vous présenter un système de fractionnement manuel pour le traitement de gros blocs de gneiss. L'installation est entièrement personnalisée en fonction des exigences / indications du client.

Lors de la première scission, il est nécessaire de déplacer la pièce vers l'arrière pour la scinder à nouveau en deux. Afin de fournir ce type de manutention et de traitement, Mec a étudié un système de déplacement particulier, en remplaçant les tables de la machine par des convoyeurs à chaînes spéciaux qui passent également sous les pales. En outre, il existe deux bras hydrauliques mobiles qui peuvent atteindre n’importe quel point du bloc de pierre. Ils permettent à l’opérateur de manipuler la pièce en un point précis et exact, où un repositionnement important est nécessaire. Ce système de traitement de la pierre permet d’obtenir une division constante dans le sens exact du filon.

 

La tête de fendage de la machine est équipée d'une lame pivotante afin de suivre le plan de la pierre. En plus de cela, ce type de lames avec leurs propriétés spécifiques garantissent un profil de fente de très haute qualité.

Si vos clients ont également des matériaux veinés, même de grandes dimensions, et désirent les scinder, veuillez nous contacter à l'adresse Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

12 15 JUIN 2019 Stone au Portugal

 

 

Tenu au Portugal depuis 2003, STONE - Salon professionnel dédié au secteur de la pierre naturelle, est actuellement considéré comme le meilleur salon du secteur dans la péninsule ibérique. Portugal occupe la 8e position au classement mondial des producteurs de pierres ornementales, en raison de la grande variété de pierres naturelles qu’il contient, notamment le marbre, le granit et le calcaire.

STONE est né et a grandi, dans ce contexte, dans le but de promouvoir et de diffuser la roche ornementale portugaise sur les marchés étrangers et avec la plus grande ambition de mettre en avant les exportations nationales.

STONE a lieu dans le centre du pays, à Batalha, près du Massif calcaire d’Estrémadure, dans une région qui compte de nombreuses explorations calcaires et un grand nombre de sociétés d’extraction et de transformation de calcaire. Ce fait permet aux visiteurs, en plus de visiter des expositions, la possibilité de visiter les carrières et les locaux des entreprises.

 

Principaux secteurs


// Pierre naturelle
// Blocs
// dalles
// Produits finis (revêtements de sol et revêtements, cheminées, comptoirs de cuisine et de salle de bain, sculptures et panneaux décoratifs)
// Machines et équipements pour l'extraction et le traitement de la pierre
// Accessoires, outils, abrasifs et autres produits pour le travail de la pierre
// Logiciels et services d'assistance pour l'industrie
// Presse et associations

 

 

Offre d’emploi : Technicien SAV et Formateur Itinérant H/F

 

BIESSE FRANCE Biesse France, est une filiale française du Groupe Biesse, leader mondial dans la production de machines-outils et d'équipements techniques pour l'usinage du bois, du verre, de la pierre et des matériaux composites.

 

Nous recherchons des Techniciens et/ ou des chargés de formation SAV itinérants pour montage, maintenance préventive ou curative du parc machines français, et/ou pour la formation de nos machines auprès de nos clients.

 

Vous intégrez une entreprise Leader en pleine croissance, composée d’une équipe d'environ 40 techniciens itinérants supportés par 8 hotliners.

Vous aurez pour mission d'assurer les activités et les missions suivantes :

En tant que technicien Itinérant :

• Le montage et la mise en route de machines spéciales,

• Et/ ou la maintenance curative ou préventive,

En tant que chargé de formation/ formateur itinérant :

• L’optimisation des procédés de fabrication de la clientèle (stratégies d’usinage, choix des outils, programmation…)

• La formation de la clientèle pour l’utilisation de machines C.N. et des logiciels

• L'assistance téléphonique

• La participation aux salons nationaux ou internationaux

 

Profil recherché:

• Vous avez déjà une expérience, idéalement sur machines spéciales ou outils.

• Vous aimez l'itinérance (environ 50.000 km/an) et cela ne vous dérange pas de vous absenter du lundi matin au vendredi soir de chez vous.

• Vous avez été opérateur et/ou formateur sur commandes numériques. • Vous avez de bonnes compétences en mécanique, pneumatique et électricité.

• Idéalement, vous connaissez le processus d'usinage du bois, du verre, ou de la pierre et des matériaux composites.

• Vous parlez idéalement Anglais ou italien. Un niveau correct vous serait nécessaire pour lire les notices et manuels d'utilisation, et idéalement pour suivre des formations en Italie.

 

Package:

• Package de rémunération évolutif sur 3 ans

• Prime annuelle de déplacements

• Prime de Participation, PEE

• Véhicule utilitaire 2 places

• CB société, PC portable et Smartphone

• Bonne couverture de Frais de santé et de Prévoyance

• Formations en France et/ou en Italie

• Avantages CE Type d'emploi : Temps plein, CDI

 

Envoyer CV et lettre de motivation à

Recrutement

BIESSE FRANCE – 4 chemin de Moninsable, 69530, Brignais – France

Tel. +33 (0)4 81 65 16 05 – Fax +33 (0)4 78 96 73 30 – www.biesse.com

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.