There are no translations available.

Poste de poseur miroiterie Charignon

 

Dans le cadre de son développement, la miroiterie Charignon, recherche des menuisiers poseurs (H/F)

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et ambitieuse ? Vous avez envie de vous lancer dans une petite structure familiale et apprendre à travailler le verre ? Vous êtes manuel, motivé, soigneux et vous avez l’esprit d’équipe ?

 

Ce poste, est disponible immédiatement sur le secteur Couzon au mont d’or (69). 35h sur 4 jours (7h45-12h30 / 13h30- 17h30) - Rémunération intéressante entre 2000 et 2600 Brut + primes + mutuelle prise en charge à 80% Rejoignez notre groupe à taille humaine où nous visons l’excellence et l’exemplarité, dans une ambiance détendue, où nous avons à cœur de favoriser votre réussite professionnelle.

 

Contact : nicolas.caporali.amneo@gmail.com - Tél 06 35 33 34 17

Pyroverre acquires the Cluzel mirrors in France


Pyroverre is a glass products processor based in Châteauneuf-du-Rhône (Drome), storer and distributor of fire resistance glasses from Pilkington (NSG group) for the southern part of French territory.
The company, created in 2010, is specialized in the transformation of Pilkington Pyrostop and Pilkington Pyrodur glass products. She cuts custom glass for a clientele made up of mirror makers and carpenters. Its design office is dedicated to specific customer requests to ensure compliance with fire regulations.
In 2015, the Côté Verre company, founded by Maryline Pereira, joined the group to offer online sales of all types of cut, shaped and then shipped glazing from the production workshop. The online configuration tool makes it easy for customers to order on the site.


Why the Cluzel mirror?
We asked Mathieu Guenin, manager of the company, to explain the reasons for this takeover. Mathieu Guenin and Maryline Pereira know that the implementation is the continuity of Côté Verre's activity, the demand from local customers being recurring and increasingly important. They then form an installation team. They quickly realized that it would be easier to do an external growth operation. They are interested in a possible acquisition and have found the miroiterie Cluzel in Montélimar, near Châteauneuf-du-Rhône. The manager, Danielle Fargier, wanted to retire. She was assisted by Eric Coin on a technical level with solid know-how.
The company's equipment allows for the cutting, shaping and drilling necessary for simple mirror-making operations. It has a van with a glass-holder gantry. The store has an area of ​​80 m2 and the workshop of 160 m2.
The clientele consists mainly of individuals and professionals as well as local administrations.
Integration and transformations
The takeover took place at the end of January 2021. Mathieu Guenin recruited Paul Fabre as agency manager as well as Dorotea Nacasabog as sales assistant. Dannielle Fargier will accompany them for three months to pass on his knowledge to them, while Eric Coin will continue his consulting, cutting and glass installation activity.
The existing store will host a new showroom in the form of a show apartment to enhance the offer of the mirror by presenting the products in situ. Railings, kitchen splashbacks, a floor slab, a staircase and a dielectric mirror hiding a screen. The turnover of around 300,000 euros is expected to rise to 600,000 euros.
Although the health crisis has slightly impacted Pyroverre's activity due to the shutdown of construction sites during the health crisis, Mathieu Guenin remains optimistic and believes that the French economy will rebound rapidly. At the same time, online sales via the Côté Verre site are experiencing significant growth, explains Maryline Pereira.

 

New float in France

The Glass Trösch group will invest in the construction of a new furnace at its French site in Homboutg to replace the current furnace from 2008 which was reaching the end of its life.
In addition, an extension of the site to 45,000 m² is planned.

Production from another site will also be transferred there during 2023, with the arrival of 80 employees.

Diamond resin wheels improving

 

    The wheel is lighter, resulting in less stress on the spindle

    The slats on the base have been specially designed so that the water is sprayed, and there fore reaches the point of contact between the grinding wheel and the glass uniformly and in the best way possible

    The material ensures greater rigidity and therefore more direct transmission of pressure levels set by operators

    The base guarantees perfect balance of the grinding wheel.

lAl these new features don’t definitely affect wheel quality in terms of bonding, that is still the same, but they simply improve performances from a mechanical point of view

More info on glass@comascotec.com

Banner
Banner

 

 

Comparatif perceuses verticales et horizontales


Les différents types de perceuses

On observe aujourd’hui sur le marché 3 types de perceuses

-Horizontales

-Verticales

-Options sur centres de façonnage à commande numériques

 

1/Les perceuses horizontales

-Les mono broches : obligeant à retourner le verre

-Les doubles broches opposées : ce sont les machines les plus courantes

-Les multi broches avec deux à quatre doubles broches opposées : destinées aux marchés où plusieurs trous de dimensions différentes sont à percer sur un même volume. Ces machines peuvent se rencontrer en ligne avec une bilatérale, même si la relative lenteur du perçage peut pénaliser la productivité de la bilatérale.

 

 

2/Les perceuses verticales

Ce sont des machines relativement nouvelles qui sont apparues il y a une quinzaine d’années et qui ont été popularisées et fabriquées en série d’abord par la société Autrichienne Schraml, sous la marque Topdrill.

Contrairement aux perceuses horizontales double tête, où les broches sont fixes, dans ce cas la ( les) doubles broches se déplacent sur l’axe Y .

Les principaux avantages de ce type de machines sont

-Gain de place : Réel dans le cas des petites machines, mais illusoire pour les plus grandes à cause des convoyeurs entrée/sortie.

-Automatisation du perçage :le verre est positionné sur un convoyeur d’entrée, et le trou est réalisé automatiquement suivant les informations entrées sur la console.

-Travail en ligne et moindre manipulation: Le verre peut arriver directement d’une rectiligne, d’une sableuse et être envoyé automatiquement après perçage vers une machine à laver…. Moindre manipulation signifie moindre casses et rayures moins fréquentes.

-Récupération de l’eau : l’eau s’écoulant verticalement après avoir refroidi l’outil est facilement récupérée.

 

Par contre ce type de machines présente certains inconvénients :

-Il n’est pas possible de percer plus de deux trous de diamètres différents.

-L’alignement des têtes est plus délicat à réaliser

-Le refroidissement est moins bon, car l’eau s’évacue verticalement très rapidement.

-Le positionnement du verre sur son bord génère des vibrations du volume et de micro écailles.

 

Ces machines comportent une ou deux double broches avec la possibilité de remplacer la seconde double broche par une broche pouvant soit aléser le trou réalisé, soit utiliser une fraise de découpe. Et aussi la possibilité d’un magasin d’outils avec changement automatique.

 

Ce type de machines rencontre un réel succés ( surtout dans le domaine des petites machines) et donc correspond à un besoin sur le marché du façonnage du verre plat.

 

 

3/Le perçage sur machine à commande numérique

Ici le marché est plus limité. Il ne s’agit surtout pas d’utiliser une CN pour percer un trou sur un volume, mais de réaliser complètement un façonnage comportant des perçages :

Afin de résoudre le problème posé par l’éclatement du verre lors du débouchage, deux possibilités sont proposées par les fournisseurs de centres de façonnage :

-Programme permettant avec un seul outil de percer puis d’aléser le trou pour éliminer les écailles

-Porte-outil spécial permettant de percer par la face inférieure du verre sur quelques millimètres, avant de finir le perçage par le dessus du verre.

 

 

 

Paramètres de perçage

1/Vitesses d’avance

Les vitesses d’avance pour le perçage sont d’environ de 1mm/seconde pour des diamètres de trous compris entre 10 et 30 mm. En dehors de cette plage, plus les diamètres seront petits ou grands, plus les vitesses devront étre réduites.

Ces vitesses dépendent aussi :

-Du type de forêt

-De son affutage

-Du refroidissement

-De la perceuse

-Du type de verre

 

2/Les vitesses de rotation des broches

Lié au diamètre et au type de forêt ( chaque fournisseur a sa propre courbe de vitesse de rotation/Diamètre à percer).

La majorité des perceuses actuelles sont équipées d’une variateur électronique  permettant de régler immédiatement la vitesse de rotation. Les perceuses plus anciennes sont équipées d’un système poulies/courroies moins facile et plus long à mettre en œuvre.

 

Les principales options

1/Positionnement du verre

a/Laser : un laser installé au centre de la broche supérieure indique par un point sur le vitrage, l’endroit où se fera le perçage. Cela implique de marquer sur le verre le centre de l’endroit à percer. La présence d’eau sur le verre peut gêner la visualisation correcte du point laser. Le laser peut se dérégler.

 

b/Equerres manuelles : des butées avec indicateur millimétrique sont positionnée d’un côté et sur l’arrière de la table où s‘effectue le perçage. L’opérateur pousse le verre contre les butées pour positionner correctement le verre.

 

c/Butées automatiques : les coordonnées du trou à percer sont entrées sur le pupitre de la perceuse. Les butées se déplacent automatiquement. Le verre est positionné manuellement ou automatiquement contre les butées.

 

 

2/Le fraisage

Il s’agit là de l’évolution récente des perceuses vers des centres perçage/fraisage capables de réaliser à la fois des trous et des encoches, en particulier dans le cas des perceuses verticales. La broche de fraisage est souvent différente car elle nécessite davantage de puissance et  de couple et des vitesses de rotation plus élevées que celles requises dans le cas du perçage.

 

 

3/L’affutage automatique

Option permettant à intervalle régulier d’amener les forêts devant un baton d’affutage.

 

4/Compensation d’usure des outils

 

5/Mesure de la longueur des forêts

 

6/ Magasin d’outils et changement automatique