There are no translations available.

L’ancien dirigeant de la miroiterie Schultz président de la CPME 53

 

 

Raphaël Alexandre a été désigné président de la CPME 53, la confédération des petites et moyennes entreprises de la Mayenne, jeudi 9 janvier 2020. Ce n’est pas son premier mandat au sein de l’institution : il a déjà occupé les postes de vice-président à l’industrie et à l’artisanat.

Directeur de la miroiterie Schultz à Saint-Berthevin jusqu’en 2016, Raphaël Alexandre a créé en 2018 l’agence Cheval et Patrimoine spécialisée dans le tourisme équestre. « Nos adhérents se composent essentiellement d’artisans qui travaillent seuls, rappelle le nouveau président. Notre mission reste de les aider au quotidien. »

 

Acquisition of a mirror factory by Cevino glass in the Lyon region

 

The mirror of the North of France which has been operating since 2012 from the Dubrulle and Kap Glass mirrors has just bought the mirror of Ponchara, Tecni bombage from its manager Jean Mas. Tecni bombage is one of the major French players in the field of curved glass with around fifty employees and a turnover of around 8 million euros.

Cevino glass which bought in 2018 the mirror maker Nealtis operating in the Paris region now has 14 production sites in France

100 years for the Charles Costa mirror shop

 

 

 

For 100 years, each of the 4 generations has seen their father invest in the Charles Costa business, without counting his time, deploying a lot of effort and always with passion

 

We are happy to celebrate this year the extraordinary anniversary of our centenary.

 

Be sure that the satisfaction of our customers will always remain at the heart of our priorities as well as the respect of commitments with our partners.

 

I join with all my colleagues in presenting to you our best wishes for health, success and serenity for this new year 2020.

 

 

There are no translations available.

Sarthe. L’entreprise Grav’Or ce week-end à l’Élysée

L’entreprise mancelle de gravure sur verre, fait partie des 100 entreprises sélectionnées pour l’exposition « Fabriqué en France » qui se déroule les 18 et 19 janvier 2020 à l’Elysée.

Les samedi 18 et dimanche 19 janvier 2020, 100 entreprises françaises – sélectionnées parmi 1 750 dossiers – présenteront le savoir-faire « Fabriqué en France » de 100 départements français, à l’Élysée. L’entreprise mancelle Grav’Or a été retenue pour représenter la Sarthe.

Nommée aux Talents de la Sarthe 2018 dans la catégorie « entreprise », la société de miroiterie et décoration sur verre présentera ce week-end un paravent avec gravure à la main, feuille d’or et laquage en églomisé précise le site de l’Élysée.

 

 

 

Histoire de la pierre, marbres et granits

 

Fabrication industrielle

 

Le marbre et le granit sont extraits à partir de carrières sous formes de blocs faisant environ 4 mètres pour une section de 1.5 mètre par 1.5 mètre.

Découpés à l’origine manuellement à l’aide d’outils rudimentaires caractéristiques de l’esprit inventif de l’être humain, ils sont maintenant découpés avec différents procédés dont le câble diamanté ou la haveuse (sorte de longue scie motorisée).

Une fois découpés ils sont transportés par des engins de travaux publics jusqu’à l’endroit où ils subiront une première transformation où jusqu’au plateau d’un semi-remorque dans le cas des blocs qui sont vendus en l’état et qui seront transformés loin du lieu d’extraction.

 

Première transformation :

La première transformation de ces blocs de marbres ou de granit va consister à le découper en tranches de différentes épaisseurs suivant le produit fini que l’on veut réaliser :

-Epaisseurs inférieures au centimètre ou jusqu’à 3 cm pour les revêtements de sol ou de façades

-2, 3, 4 cm ou plus pour les applications en décoration intérieure (salle de bain, plan de travail pour cuisines, mobilier divers)

- 10 à 15 cm ou plus pour le funéraire

-Diverses épaisseurs pour le travail dans la masse (bâtiment, éviers massifs…), la voirie….

Pour ce faire on utilise essentiellement 3 types de machines : le chassis, le taille blocs et le fil diamanté.

Ensuite ces tranches vont être le plus souvent polies sur une des faces.

 

Ces tranches polies seront ensuite soit découpées pour fabriquer directement revêtement de sol ou de façades ou vendues pour être utilisé par le marbrier, transformateur final