Miroiterie à vendre

Localisation : grande ville côte d'azur.

Miroiterie traditionnelle avec activité menuiserie Aluminium et PVC.

Miroiterie structurée bien connue et existant depuis plusieurs dizaines d'années

Parc machines important (rectiligne, table de coupe, perceuse, sableuse...)

Cause de la cession : départ en retraite du dirigeant.

Contacter info@comascotec.com

Bavelloni va reprendre Glaston Mexico

Cette filiale de Glaston avait été créée par le groupe Bavelloni il y a 25 ans pour distribuer et assurer le service des machines Bavelloni sur le Mexique et une partie de l’Amérique du Sud. Sur cette durée elle a vendu et installée plus de 1000 machines.

De cette façon Bavelloni va renforcer sa présence commerciale et assistance technique sur une zone très importante.

Après cette acquisition Bavelloni Mexico continuera de distribuer les machines de la gamme Glaston sur sa zone d’activité et Matteo Gherseni continuera de la diriger

Nouveau four de trempe pour Emaver

Le miroitier de La Garde vient de recevoir son nouveau four de trempe Italien.

Activité miroiterie à racheter

Localisation : Bretagne, mais possibilité de déménager l'activité facilement dans une autre ville

Le dirigeant d'une entreprise spécialisée dans la commercialisation et l'installation de miroirs pour des activités sportives souhaite céder son entreprise.

Descriptif plus détaillé de l'entreprise

L'entreprise est rentable et assure un chantier d'installation par semaine (50 chantiers sur 2018) sur l'ensemble du territoire national.

Ses principaux marchés sont les salles de danse, les salles de sports, le médical.

 

Nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77 Merci

 

Bannière
Bannière

 

 



Bilatérales ou ligne de bilatérales à meules boisseaux:

Il s'agit de machines utilisant des meules boisseaux. Ce type de machine est le plus souvent utilisé dans le domaine des séries où les paramètres principaux sont des épaisseurs de verre au-dessus du 8 mm (même si ces machines peuvent être utilisées pour façonner à partir du 3 mm) et une très bonne qualité de polissage.

Les machines proposées sur le marché proposent 6, 8, 10 meules et plus pour chaque côté de la bilatérale.

Dans la pratique on rencontre essentiellement des 10 meules (3 meules diamantées pour le joint, meule diamantée et de polissage pour chaque arête, 3 meules de polissage ou deux meules de polissage et une meule de brillance. Des 11 (avec 4 meules de polissage) et 12 meules sont aussi proposées par certains fabricants. Mais dans la pratique pour les 12 meules cela impose un réglage très fin (et fréquent) de la position des meules diamantées (4 meules de chaque côté) qui rendent ce type de machines marginales sur le marché.

Dans le cas des lignes on installe un transfert entre les deux bilatérales (soit en ligne, peu fréquent, soit à 90°) et l'équerrage se fait sur la seconde bilatérale (l’équerrage est toujours fait sur la seconde bilatérale et il est fortement conseillé pour obtenir la meilleure précision possible que l’équerrage se fasse sur la plus grande dimension du verre. C’est-à-dire que la seconde bilatérale de la ligne doit être celle qui a la plus grande ouverture).

Afin de pouvoir mettre la ligne de bilatérale en ligne avec une laveuse horizontale de la plus petite largeur possible (budget plus réduit et gain de place), correspondant à la dimension maximale de la première bilatérale et n’avoir qu’un seul opérateur pour l’entrée et la sortie de la ligne on ajoute souvent un second transfert à 90° à la sortie de la seconde bilatérale.

On a rencontré sur le marché ces dernières années des machines capables de façonner des volumes de verre de plus en plus grands.

 

Principales options :

Le nombre d’options sur les bilatérales est très important, chaque fabricant rivalisant d’ingéniosité pour se démarquer de ses concurrents. Parmi les principales on peut cependant citer :

-Mouchage des coins :

Il s’agit de deux broches spéciales qui vont roder, en fin de bilatérale (et seulement sur la seconde en cas de ligne) les 4 coins du verre (non poli), afin d’éliminer cette partie fragile (et dangereuse) du verre et éviter des casses lors de la trempe ultérieure.

-Motorisation des broches supérieures pour les meules diamantées d’arête.

Pour avoir la largeur d’arête voulue en fonction des changements d’épaisseur du verre.

-Motorisation des broches diamantées du joint pour compensation d’usure.

Pour une ligne de bilatérale qui comporte 12 meules diamantée et qui travaille en continue, le réglage des meules est très fréquent.

…….

 

Points à regarder :

Ici aussi ils sont légion, mais on peut citer :

-Facilité de changement des meules de polissage.

Pour une bilatérale il n’est pas rare d’avoir un changement journalier de meules de polissage (une meule de polissage va durer en moyenne 2000 mètres linéaire, et sur une ligne il y a 20 meules de polissage).

-Rapidité et précision lors des changements de dimensions (ouverture ou fermeture de la bilatérale) des verres.

Surtout si on travaille des petites séries

…..