Trempe chimique. Données techniques

Type de verre

Recuit

Durci

Thermiquement trempé

Chimiquement trempé

Epaisseurs de verre

2.3 à 19 mm

2.3 à 8 mm

3 à 19 mm

0.7 à 19 mm

Compression N/mq

0

30 à 70

30 à 70

300 à 400

Epaisseur de la zone traitée

0%

20 % de l’épaisseur du verre

20 % de l’épaisseur du verre

Jusqu’à 100 à 200 microns

Fragmentation

Gros morceaux

Morceaux moyens

Petits morceaux

Morceaux moyens

Le verre trempé thermiquement est le seul à être considéré comme verre de sécurité. Les autres verres doivent être montés en feuilleté.

La fédération française des professionnels du verre (FFPV) se scinde en deux

La fédération comporte dorénavant deux entités. L’UDTVP, union des transformateurs du verre plat et l’UDIVP, l’union des  installateurs du verre plat.

Redressement judiciaire miroiterie. Dépôt des créances

 

EURL MIROITERIE D'ECOGLASS située à Juillan (65290) a été déclarée en Dépôt de l'état des créances par le tribunal de TRIBUNAL DE COMMERCE DE TARBES le 27-10-2017.

Tremco poursuit son développement

 

Tremco propose des modules de formation sur ses produits, destinés aux menuisiers et façadiers sur ses sites de Lyon et Strasbourg.

La société Allemande poursuit sa croissance par le rachat de l’Anglais Adhere. Il réalise plus de 40 % de son chiffre d’affaires en France sur un total de 315 Millions d’Euros (chiffres 2016)

Enlevée
Bannière
Bannière

 

Huiles de découpe pour verre plat

 

 

D’abord pourquoi utiliser une huile de coupe lors de la découpe du verre plat?

 

La découpe du verre se fait généralement en deux étapes.

1/La création d’une fissure sur la surface du verre (amorce de rupture en superficie du verre)

2/Le rompage qui par une action mécanique va faire migrer cette fissure sur toute l’épaisseur du verre

 

Pour les verres de faibles épaisseurs, on parle de coupe ouverte car la fissure se propage lors de la découpe sans action supplémentaire jusqu’à l’autre côté du verre. L’épaisseur maximale du verre pour lequel on peut obtenir une coupe ouverte va dépendre de l’équipement de coupe (table de coupe) de l’outil utilisé, de la qualité de l’opérateur et du verre.

 

La découpe se fait à l’aide d’une molette (généralement en carbure de tungstène, diamant..).

 

Les paramètres qui vont influencer la qualité de la coupe sont :

-L’angle de la molette

-La vitesse de coupe

-La pression

-Le diamètre de la molette

 

L’objectif étant que la fissure soit le plus possible perpendiculaire à la surface et unique (pas de fissures annexes).

 

L’action de la molette sur le verre va rompre des liaisons chimiques entre les atomes de silicium. Mais le verre étant un matériaux visqueux, en fonction de la température et de la durée entre coupe et rompage, certaines liaisons peuvent se recréer, pénalisant le rompage.

D’autre part la molette va créer des micros débris de verre qui peuvent se recombiner sur la surface ou la rayer.

 

L’action de l’huile de coupe du verre

-Améliore la qualité de la fissure (direction, réduit les fissures annexes)

-Empêche la recombinaison des atomes et donc la fermeture partielle de la fissure.

-En lubrifiant la surface du verre elle réduit les écailles et en lubrifiant la molette et son axe elle allonge sa durée de vie.

-Elle conserve les micros débris de verre à proximité ou dans la coupe

Huile de coupe Acecut ACW

Huile de coupe Acecut de ACW

 

Les différents types d’huiles de coupe du verre

A l’origine on utilisait des huiles  de coupe minérales qui étaient difficiles à eliminer de la surface et qui pouvaient laisser des traces sur le verre en cas, en particulier, de traitements thermiques (trempe, découpe de verre feuilleté, fusing…).

Puis on a développé des huiles de coupe du verre lavables. Mais ces huiles si elles n’étaient pas enlevées avant les opérations de façonnage suivantes sur le verre pouvaient laisser aussi des traces dans certains cas (traitements thermiques, en particulier) ou pénaliser les façonnages ultérieurs.

On a crée ensuite des huiles de coupe du verre évaporables, avec des délais d’évaporation variables (pour tenir compte de l’efficacité de l’huile). Ce qui nécessitait un rompage rapide après la découpe ;

Les huiles utilisées (qui sont des produits chimiques synthétiques le plus souvent) doivent être neutres vis à vis de l’environnement dans lequel elles sont utilisées (pièces plastiques ou bois ou autres produits utilisés sur les tables de coupes ou autres), verres à couches, verre argenté…Et surtout, très important, vis à vis du personnel.

Une huile de coupe est efficace dans une certaine gamme d’épaisseur de verre et suivant si on effectue de la découpe droite ou en forme. C’est pourquoi en particulier, certaines tables de coupe proposent plusieurs réservoirs d’huiles différents afin de pouvoir effectuer plusieurs types de découpes différentes sans changer manuellement l’huile utilisée.