Olympiades des métiers miroiterie : la finale miroiterie organisée au lycée Geisler dans les Vosges


Durant deux jours, le lycée Louis-Geisler a accueilli la finale "miroiterie" des Olympiades des métiers. Sur le plateau de l'établissement, cinq compétiteurs se sont retrouvés. Le jury rendra son verdict le 20 avril prochain. La conseillère régionale Sylvie d'Alguerre est venue encourager les candidats.

Vente aux enchères

 

 

JEUDI 26 AVRIL 2018

 

 

A 14 H 30 à CANTELEU (76380) 14 Rue du Canal, local 20 après Liquidation Judiciaire de la SARLU ATELIER D'ARTISAN D'ART HUGUES DESSERMES, à la requête de Me LEBLAY et en vertu d'une ordonnance

ATELIER D'ARTISANAT D'ART  ET DE BOMBAGE DE VERRE

ATELIER DE PETITE CHAUDRONNERIE

ATELIER CUISSON VERRE : 5 Fours de marque BLOKKILN A GAZ - 2 x 1 m - 2.5 X 1.5 m - 2 x 3 m et 2 bacs - 1 x 1 et 2 bacs - 1.5 x 1 m

ATELIER VERRE : 2 Tables de découpe pour le verre - Ponçeuse à bande eau - 2 Porte verres - 6  Etagères - 3 Perçeuses HITACHI - Niveau laser STANLEY - Chariot porte verre - Caisses à outils VERSEL  - Coupe Verre - Matériel de découpe verre BOHLE - Etablis - Pinces - Molettes - Coupe verre - Canon à air chaud S PLUS & rallonge

ATELIER METAL : Poste à soudure LINCOLN Powertec 280 C PROMIG - Poste de découpe PLASMA INVERTEC PC 60 - Compresseur DEVIL BISS - 30 Serres joints divers modèles - Rouleuse manuelle JOUANEL - Meuleuse portative BOSCH - Perçeuse portative HITACHI - Chalumeau 2 bouteilles - Perçeuse meuleuse DREMEL -  Perforateur HITACHI - Tronçonneuse BOSCH - 18 marteaux et 2 maillets - 3 Etablis avec 2 étaux - 3 Caisses à outils -

SET COMPLET POUR EFFECTUER DES COLLAGES UV EN VERRE DE MARQUE BOHLE - 3 SALLES BALLAST AVEC LAMPE DE SECHAGE - TENTE AVEC LAMPE POUR POLYMERISER DE LA COLLE RESINE -

MOBILIER & MATERIEL DE BUREAU Coffre Fort BELMT - Bureaux - Chaises - Armoires - PC APPLE - Vestiaires & divers

STOCK Rouleau de toile de verre, Résine,

VENTE AU COMPTANT - FRAIS JUDICIAIRES TTC 14.40 % - PAIEMENT ESPECES JUSQU'A 1000 € ou CB - VISITE LE MATIN DE LA VENTE DE 11 H A 12 H & 1/2 AVANT LA VENTE & SUR RDV - RENS A L'ETUDE au 02.35.71.48.02 ou courriel scpsavoye@numericable.fr

 

 

 

Nouvelle plateforme Technal

 

 

Nous vous prions de bien vouloir trouver ci-joint le communiqué de presse TECHNAL qui dévoile sa nouvelle plateforme www.technal.com/fr/fr/accueil-professionnels/ pensée « POUR » et « AVEC » les professionnels.

 

Appel d’offre Banque de France avec lot vitrerie

La Banque de France a lancé un appel d'offres pour le nettoyage de l'ensemble de ses sites en Ile-de-France et en régions.

La consultation pour un accord-cadre à bons de commande mis en ligne par la Banque de France le 8 avril, sur le site marchesonligne.com, porte sur le nettoyage, les travaux de vitrerie et la fourniture d'équipements et de consommables associés pour l'ensemble de ses bâtiments dans l'Hexagone. D'une durée de 24 mois, ce marché se décompose en 14 lots correspondant à l'ensemble des régions françaises pour un montant global HT estimé à 26,26 millions d'euros. Les entreprises peuvent soumissionner pour l'ensemble des lots, mais un même prestataire ne pourra pas se voir attribué plus de 7 lots.
Les prestations attendues la donneur d'ordres portent sur l nettoyage courant des bâtiments tertiaires, les travaux de vitrerie, mais également la fournitures des équipements d'hygiène et consommables associés à ces marchés. 

Les termes de l'appel d'offres précisent que le nombre de candidats retenus pour le choix final ne dépassera pas 5 entreprises, la sélection s'opérant sur la capacité économique et financière (pondérée à 30%) et à la capacité technique et professionnelle (pondérée à 70%). Le lot le plus important en valeur est celui de la région Côte-d'Azur (3,2 millions d'€) juste devant celui de la région Rhône-Alpes (2,9 millions d'€).

La date limite de réception des offres ou des demandes de participation est fixée au mercredi 9 mai à 15 heures. Les dossiers sont téléchargeables sur la plateforme de la Banque de France.

Bannière
Bannière

Recherche marbrerie à acheter

 

Un investisseur recherche une marbrerie à racheter, plutôt moitié Sud de la France ou zone à fort potentiel touristique.

 

Nous contacter sur Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

   

Marbrerie  Anastay

 

La Marbrerie Anastay, baptisée du nom de son créateur, a réussi le pari fou de traverser le siècle, en se transmettant d’oncle à neveu, et en s’adaptant à la demande. Mais en conservant ses valeurs qui en font toute sa réputation.
Depuis 125 ans, la marbrerie est spécialisée dans la décoration des habitations haut de gamme, hôtels, relais et châteaux, restaurants, professionnels et particuliers.
La Marbrerie Anastay est un membre actif de l’Atelier des Marbriers Façonniers® de France, collectif qui concilie « Roches & Savoir-faire » au service du bien-être humain…
Depuis 1968, l’exigence de l’Atelier oblige ses œuvrants territoriaux à un ensemble de compétences : expertes, techniques, éclectiques & créatives, afin d’innover, de sublimer ses créations.
La Marbrerie Anastay est labellisée Entreprise du Patrimoine Vivant (EPV).

Marbrerie Anastay, EPV

chemin du Cimetière, Châteaurenard de Provence
13160 Châteaurenard

   

Promotion ouvrage sur la pierre naturelle (conception ouvrage publics en pierre)

Le C.T.M.N.C. a piloté l'édition d'un ouvrage très complet et très pédagogique sur la conception et la réalisation d'espaces publics en pierre.

Les neuf chapitres de cet ouvrage de 320 pages abordent :

  1. la requalification de l'espace public,
  2. la diversité des pierres et des produits en pierre,
  3. les caractéristiques des pierres et commande des produits,
  4. la conception des voiries en pavés et en dalles de pierre naturelle (dimensionnement structurel, dimensionnement géométrique),
  5. la mise en œuvre,
  6. la formation des hommes de l'art,
  7. l'entretien et les conditions d'exploitation des voiries et des espaces publics,
  8. la pierre au service du développement durable,
  9. les fiches techniques de construction des appareillages et planches de structures types.

35 Euros au lieu de 52.75 Euros à commander directement à Pierre Actual

   


Les plans de cuisine en quartz de synthèse sont-ils dangereux ?

 

 

Article de la revue « 60 millions de consommateurs »


Les plans de cuisine en quartz de synthèse sont-ils dangereux ?

Des analyses menées sur du quartz reconstitué révèlent la présence de nombreux toxiques dont des métaux lourds. Un professionnel lance l’alerte.

iStock

Pour Philippe Ledrans, il ne s’agit ni plus ni moins que d’un scandale sanitaire. Le dirigeant du groupe Marbrerie des Yvelines (MDY), spécialisé dans le commerce du marbre, du granit et de la pierre naturelle, lance l’alerte sur les plans de travail pour la cuisine fabriqués en quartz de synthèse.

Après avoir fait réaliser des analyses, il affirme que « cette matière est non seulement dangereuse pour la santé lors du façonnage, mais également lors de l’utilisation quotidienne en cuisine ».

Vendu chez tous les cuisinistes

Le quartz de synthèse (également appelé quartz reconstitué) se compose de silice cristalline (70 à 90 % selon les cas), de résines polymères et de colorants. Plus facile à travailler et à découper que la pierre naturelle, il offre aussi une large palette de couleurs : du rouge au noir en passant par le vert ou l’orange.

À LIRE AUSSI >>> Opération anti-toxiques au pays des produits ménagers

Il a fait son entrée sur le marché dans les années 90 et séduit chaque année un nombre croissant de consommateurs. Les plans en quartz de synthèse représenteraient 20 % des ventes, selon MDY. On en trouve désormais chez tous les cuisinistes et grandes surfaces spécialisées comme Darty, Leroy Merlin, Castorama ou Ikea. Il est désormais aussi proposé pour la fabrication des éviers.

Des installateurs pris de nausées et de vertiges

Jusqu’en 2013, plus de la moitié des plans de travail que le groupe MDY commercialise sont en quartz de synthèse. Mais Philippe Ledrans commence à avoir des doutes sur l’innocuité du matériau lorsque son fournisseur lui recommande l’utilisation d’un scaphandre à pression d’air pour les ouvriers chargés de manipuler ces plaques. Il décide alors de cesser de vendre ce matériau synthétique, sacrifiant une grosse part de son chiffre d’affaires, pour se concentrer uniquement sur les granits et pierres naturelles.

« Des collègues m’ont raconté avoir dû conduire des techniciens aux urgences. Ceux-ci étaient pris de nausées et de vertiges après avoir installé un plan de travail de quartz sans protection », explique-t-il. Certes, la poussière de silice cristalline est connue depuis longtemps pour ses effets néfastes sur les voies respiratoires, mais les maladies qu’elle provoque – en l’occurrence la silicose – mettent souvent des années à apparaître.

Des teneurs en métaux lourds très élevées

Pour en avoir le cœur net, MDY fait réaliser des tests sur plusieurs échantillons de quartz de synthèse dans un laboratoire indépendant, l’Institut de recherche et d’expertise scientifique (Ires) à Strasbourg.

Les résultats de l’étude sont pour le moins préoccupants : un nombre important de substances potentiellement dangereuses sont retrouvées. Composés organiques volatils (COV), hydrocarbures aromatiques polycycliques (HAP), phtalates, métaux lourds…

Les teneurs en cadmium, un métal lourd classé cancérogène certain, se révèlent particulièrement élevées dans deux échantillons : jusqu’à 33,7 mg/kg pour l’un et 71 mg/kg pour l’autre – alors qu’un matériau qui en contient plus de 0,04 mg/kg est considéré comme un déchet dangereux soumis à une réglementation très stricte en termes de gestion et d’élimination !

Produit de consommation ou déchet dangereux ?

Même chose pour le taux de cuivre qui atteint plus de 16 mg/kg sur l’un des échantillons, alors que la concentration limite pour les déchets non dangereux est fixée à 2 mg/kg. Un autre échantillon présente, quant à lui, 13,57 mg/kg de zinc, substance limitée à 4 mg/kg dans le cadre de la réglementation sur les déchets dangereux.

Ces résultats ont véritablement surpris Vincent Peynet, ingénieur et directeur de l’Ires qui a mené les expertises : « Compte tenu des teneurs en métaux lourds relevées, ce matériau devrait être classé comme un déchet dangereux. Or il est utilisé comme un produit de consommation. »

Aliments acides et plats chauds

Vincent Peynet émet l’hypothèse que le taux très élevé de cadmium pourrait provenir du colorant rouge des échantillons testés. Surtout, il s’interroge sur une possible exposition pour le consommateur lorsqu’on pose des aliments acides, tels que le lait, les fruits ou le vinaigre, sur ce quartz.



Il considère par ailleurs que les composés organiques volatils et les composés semi-volatils, comme les HAP et les phtalates, sont susceptibles de contaminer l’air ambiant en posant par exemple un plat chaud sur le plan de travail.

Des cas de silicose dans plusieurs pays

Philippe Ledrans a alerté les autorités sanitaires début février. L’Agence nationale de sécurité sanitaire de l’alimentation (Anses) lui a répondu qu’elle travaillait actuellement sur les risques professionnels liés à la silice cristalline.

« Plusieurs publications décrivent dans différents pays […] des cas de silicoses graves liées à l’usage de pierres reconstituées utilisées dans la fabrication des plans de travail de cuisine et revêtements de salles de bains », explique l’Agence. « Ces silicoses peuvent concerner des travailleurs très jeunes, et les temps de latence peuvent être plus courts que ceux qui sont couramment observés pour une silicose. » Mais pour l’heure, ses travaux portent uniquement sur la silice, pas sur les métaux lourds et autres toxiques.

« Nos produits sont tout à fait sans danger »

Et quid des risques pour le consommateur ? L’un des leaders du marché du quartz de synthèse, Cosentino, société espagnole qui commercialise la marque Silestone, balaie tout risque : « Nos produits sont tout à fait sans danger pour le particulier. Ils répondent à des critères de qualité élevés et sont conformes à toutes les exigences techniques imposées par les normes existantes. À ce jour, aucun problème n’a d’ailleurs été remonté aux services qualité de l’entreprise. » Et d’énumérer la liste des certifications garantissant l’innocuité du produit : Greenguard, NSF International, labels « Food zone » et « Hygiene tested » accordés par LGA Qualitest GmbH…



Interrogée, la Direction générale de la concurrence, de la consommation et de la répression des fraudes (DGCCRF) considère que les conditions dans lesquelles ont été menés les tests de l’Ires sont drastiques (le matériau a été réduit en poudre) et ne sont pas comparables avec des conditions réelles d’utilisation.

« Il n’est pas certain que le quartz [naturel] ou le granit extraits ne conduisent pas à des résultats similaires en termes de composition, avec de telles conditions d’extraction, sans que leur sécurité ait été mise en cause », précise l’administration. Certes. Des tests complémentaires – et notamment en conditions réelles d’utilisation – s’avèrent donc nécessaires pour lever les doutes.

Pas de contact entre le plan de cuisine et les aliments ?

Étonnamment, les plans de cuisine, tout comme les éviers ou les tables, ne sont pas concernés par la réglementation relative aux matériaux destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires. La DGCCRF explique qu’« ils ne sont pas par nature appelés à entrer en contact avec des denrées alimentaires non emballées ou non protégées par une peau ou une coque non consommée ».

Pourtant, dans la vraie vie, ce type de contact paraît inévitable. Et les fournisseurs de ces éléments de cuisine doivent satisfaire à leur obligation générale de sécurité (articles L. 421-3 et suivants du code de la consommation). À ce titre, ils doivent proposer des produits ne présentant aucun risque pour le consommateur.

 

   

Page 1 sur 33