Trempe chimique. Données techniques

Type de verre

Recuit

Durci

Thermiquement trempé

Chimiquement trempé

Epaisseurs de verre

2.3 à 19 mm

2.3 à 8 mm

3 à 19 mm

0.7 à 19 mm

Compression N/mq

0

30 à 70

30 à 70

300 à 400

Epaisseur de la zone traitée

0%

20 % de l’épaisseur du verre

20 % de l’épaisseur du verre

Jusqu’à 100 à 200 microns

Fragmentation

Gros morceaux

Morceaux moyens

Petits morceaux

Morceaux moyens

Le verre trempé thermiquement est le seul à être considéré comme verre de sécurité. Les autres verres doivent être montés en feuilleté.

La fédération française des professionnels du verre (FFPV) se scinde en deux

La fédération comporte dorénavant deux entités. L’UDTVP, union des transformateurs du verre plat et l’UDIVP, l’union des  installateurs du verre plat.

Redressement judiciaire miroiterie. Dépôt des créances

 

EURL MIROITERIE D'ECOGLASS située à Juillan (65290) a été déclarée en Dépôt de l'état des créances par le tribunal de TRIBUNAL DE COMMERCE DE TARBES le 27-10-2017.

Tremco poursuit son développement

 

Tremco propose des modules de formation sur ses produits, destinés aux menuisiers et façadiers sur ses sites de Lyon et Strasbourg.

La société Allemande poursuit sa croissance par le rachat de l’Anglais Adhere. Il réalise plus de 40 % de son chiffre d’affaires en France sur un total de 315 Millions d’Euros (chiffres 2016)

Histoire de la pierre : le façonnage

 

Les tranches vont être transformées en produit finis.

La première opération est la découpe pour correspondre au plus près aux dimensions du produit final. Cette opération est réalisée à l’aide de l’outil de base de la marbrerie, la débiteuse ; Il s’agit d’un disque diamanté motorisé, dont le diamètre dépend de l’épaisseur du matériau et monté sur un pont qui peut se déplacer automatiquement sur les axes X et Y.

Une fois la pierre découpée, elle va être traitée par différentes machines suivant le degré d’automatisation de l’atelier de marbrerie.

-Outils manuels (flexible, polisseuse manuelle, disque portable, perceuse manuelle…)

-Polissoir à chant pour la mise finale à la dimension requise et pour le polissage final afin d’atteindre le meilleur aspect esthétique.

-Machines semi-automatiques constituées d’une broche à axe vertical sur laquelle sont montés différents outils diamantés ou de polissage et actionnée par un opérateur.

-Perçage avec  forêts diamantés sur perceuses à colonne

-Machine à commandes numériques où la pièce découpée est fixé sur un plateau horizontal (et parfois vertical), où l’opérateur rentre sur un PC toutes les opérations de façonnage à ,effectuer et où la machine va effectuer automatiquement le travail requis.

 

Suivant l’aspect final requis on pourra aussi utiliser des techniques de flammage, brossage, vieillissement (tonneau ou turbo finition)……