Trempe chimique. Données techniques

Type de verre

Recuit

Durci

Thermiquement trempé

Chimiquement trempé

Epaisseurs de verre

2.3 à 19 mm

2.3 à 8 mm

3 à 19 mm

0.7 à 19 mm

Compression N/mq

0

30 à 70

30 à 70

300 à 400

Epaisseur de la zone traitée

0%

20 % de l’épaisseur du verre

20 % de l’épaisseur du verre

Jusqu’à 100 à 200 microns

Fragmentation

Gros morceaux

Morceaux moyens

Petits morceaux

Morceaux moyens

Le verre trempé thermiquement est le seul à être considéré comme verre de sécurité. Les autres verres doivent être montés en feuilleté.

La fédération française des professionnels du verre (FFPV) se scinde en deux

La fédération comporte dorénavant deux entités. L’UDTVP, union des transformateurs du verre plat et l’UDIVP, l’union des  installateurs du verre plat.

Redressement judiciaire miroiterie. Dépôt des créances

 

EURL MIROITERIE D'ECOGLASS située à Juillan (65290) a été déclarée en Dépôt de l'état des créances par le tribunal de TRIBUNAL DE COMMERCE DE TARBES le 27-10-2017.

Tremco poursuit son développement

 

Tremco propose des modules de formation sur ses produits, destinés aux menuisiers et façadiers sur ses sites de Lyon et Strasbourg.

La société Allemande poursuit sa croissance par le rachat de l’Anglais Adhere. Il réalise plus de 40 % de son chiffre d’affaires en France sur un total de 315 Millions d’Euros (chiffres 2016)

Enlevée
Bannière
Bannière

 

 

Ligne de production de vitrage isolant, importantes productions

 

On rentre ici dans un domaine où l’automatisme est poussé au maximum. Les principaux composants de la ligne demeurent avec leurs accessoires (laveuse, positionnement des cadres, presse, pompe, préparation des profils, remplissage au gaz..), mais ils sont de plus en plus automatisés et placés en lignes. Sur ce type de lignes seules des presses à plateaux sont proposées, la qualité d’assemblage étant meilleure que celle réalisée avec une presse à rouleaux.

Aussi l’arrivée récente des profils souples et du warm edge ont permis l’introduction sur le marché de nouveaux équipements innovants.

Pour atteindre les cadences élevées de fabrication de double vitrage, ces équipements doivent accepter de travailler plus rapidement ce qui induit une modification dans leur conception (machines à laver à 4 paires de brosses, poste assemblage + presse + remplissage au gaz réalisés dans une machine unique, poste de positionnement des cordons souples avec changement automatique du type de cordons, seconde barrière réalisée automatiquement en ligne en sortie de presse, remplissage au gaz et test de remplissage en ligne…).

On peut rencontrer en tête de ligne une émargeuse, lorsque cette opération n’est pas réalisée lors de la découpe, destinée à enlever en périphérie du verre la couche, et ainsi favoriser l’adhésion du butyl sur le verre lors de la réalisation de double vitrage.

On peut aussi en sortie de laveuse trouver un scanner de contrôle de la qualité de lavage du verre.