Mousset s’intègre dans le transport de portes et fenêtres

 

Le transporteur Vendéen déjà présent sur ce créneau par lots vient de reprendre Raud spécialiste du transport de portes et fenêtres sur chantiers qui transporte chaque semaine 50 000 portes, fenêtres et baies vitrées.

 

La société a prévu une levée de fonds de 30 millions d’Euros en haut de bilan et dettes avec ouverture du capital aux employés et chauffeurs.

Bavelloni a repris Glaston Mexico

 

Cette filiale de Glaston avait été créée par le groupe Bavelloni il y a 25 ans pour distribuer et assurer le service des machines Bavelloni sur le Mexique et une partie de l’Amérique du Sud. Sur cette durée elle a vendu et installée plus de 1000 machines.

 

Après cette acquisition Bavelloni Mexico continuera de distribuer les machines de la gamme Glaston sur sa zone d’activité et Matteo Gherseni continuera de la diriger.

Décés de Norbert Hayat

 

Nous avons le regret de vous faire part du décès de notre confrère Monsieur Norbert HAYAT survenu le 8 mai à l'âge de 72 ans. Il a dirigé pendant de nombreuses années la Miroiterie Mouton Esmard à Bobigny et Nonancourt, jusqu'à sa retraite il y a 2 ans. Nous présentons nos plus sincères condoléances à sa famille et ses proches.

 

Nouvelle machine de découpe profils aluminium S2020

 

La société Italienne Battellino a présenté un nouveau modèle de sa machine pour découpe de profils aluminium pour le vitrage isolant.

Réglage des mouvements de la lame de coupe en fonction du type de profils aluminium et des outils utilisés.

Lubrification automatique lors de chaque cycle.

Machine compacte avec écran tactile.

 

Pour plus d’informations, recevoir une offre, avoir une démonstration..

 

glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77

Bannière
Bannière
Bannière

 

 

Trempe du verre, fours verticaux

 

L'objectif de la trempe est double:

-Durcir la surface du verre

 

-Empêcher en cas de casse du verre qu'il se brise en morceaux de dimensions importantes avec un risque de blessures graves des personnes

 

Deux types de trempe du verre sont utilisées dont seule l'une des deux (la trempe thermique) répond à ces deux objectifs:  la trempe thermique ( par élévation de température), la trempe chimique ( par immersion dans un bain de sel).

Mais dans les deux cas l'objectif poursuivi va être le même. Mettre la surface du verre en compression.

 

1/La trempe chimique

Elle consiste à immerger le verre à tremper dans un bain de sels fondus. C'est la structure chimique du verre qui va déterminer la composition du bain de sels. L'objectif est de faire migrer du bain de sels vers la surface du verre des cations (ions positifs) plus gros que ceux présents dans le verre. Cette migration s'obtient par une élévation de température du verre par le bain de sels (supérieure à 400 degrés Celsius), qui provoque une agitation des ions et des échanges en surface.

Lors du refroidissement, lorsque le verre quitte le bain de sels, l'agitation va s'arrêter et les ions plus gros venant du bain de sels, vont se trouver prisonniers dans des cavités de dimensions réduites. Ils vont donc occuper plus d'espace et durcir la surface du verre. De plus ils vont, en mettant la surface du verre en compression, augmenter la résistance à la rupture.

Par contre en cas de casse, le verre continuera à se briser en morceaux importants, et donc dangereux.

La trempe chimique est essentiellement utilisé pour les verres de faibles épaisseurs (inférieures ou égales à 4 mm).

 

2/La trempe thermique

On poursuit le même but, mettre en compression la surface du verre par rapport à l'intérieur. Mais on va pour atteindre cet objectif, utiliser un procédé thermique.

Le verre va être introduit dans un four de trempe pour être chauffé à plus de 600°, pendant une durée qui va dépendre, en particulier, de son épaisseur. Puis on va le refroidir brusquement ( à l'aide d'air sous pression). La surface se refroidissant beaucoup plus rapidement que l'intérieur va se mettre en compression alors que l'intérieur du verre sera en extension.

L'avantage de ce procédé est qu'il permet au verre en cas de casse de se briser en petits morceaux ( de l'ordre du centimètre carré) beaucoup moins dangereux pour les personnes.

Les autres avantage de la trempe thermique par rapport à la trempe chimique est que le procédé est  beaucoup moins onéreux et permet de traiter des verres beaucoup plus épais( jusqu'à19 mm)

Concernant la trempe thermique, il existe 3 types de fours

-Four de trempe vertical

-Four de trempe horizontal oscillant

-Four de trempe horizontal continu

 

Les fours de trempe verticaux

Le verre est tenu par un système de pince et est introduit dans la zone de chauffe. Lorsque la température recherchée est atteinte le verre est transféré dans la zone de trempe où il est refroidit sous l'effet d'air comprimé.

Il s'agit du procédé le plus économique pour tremper le verre, en particulier de grandes dimensions. Son inconvénient est la marque laissée par les pinces.

Dans les pays industrialisés ce type de four tend à disparaitre au bénéfice des fours de trempe horizontaux, oscillants ou continus