100 ans pour la miroiterie Charles Costa

 

Depuis 100 ans, chacune des 4 générations a vu son père s’investir dans l’entreprise Charles Costa, sans compter son temps, en déployant beaucoup d’efforts et toujours avec passion

Nous sommes heureux de fêter cette année l’anniversaire extraordinaire de notre centenaire.

Ayez la certitude que la satisfaction de nos clients restera toujours au coeur de nos priorités ainsi que le respect des engagements avec nos partenaires.

Je m’associe à tous mes collaborateurs pour vous présenter nos meilleurs vœux de santé, de réussite et de sérénité pour cette nouvelle année 2020.


Sarthe. L’entreprise Grav’Or ce week-end à l’Élysée

L’entreprise mancelle de gravure sur verre, fait partie des 100 entreprises sélectionnées pour l’exposition « Fabriqué en France » qui se déroule les 18 et 19 janvier 2020 à l’Elysée.

Les samedi 18 et dimanche 19 janvier 2020, 100 entreprises françaises – sélectionnées parmi 1 750 dossiers – présenteront le savoir-faire « Fabriqué en France » de 100 départements français, à l’Élysée. L’entreprise mancelle Grav’Or a été retenue pour représenter la Sarthe.

Nommée aux Talents de la Sarthe 2018 dans la catégorie « entreprise », la société de miroiterie et décoration sur verre présentera ce week-end un paravent avec gravure à la main, feuille d’or et laquage en églomisé précise le site de l’Élysée.

 

Convergence machines pour la pierre et pour le verre

 

L’arrivée de matériaux synthétiques industriels sur le marché de la pierre a des conséquences surprenantes sur le marché des machines. En effet on voit apparaître chez certains fournisseurs qui sont à la fois sur le marché du verre et de la pierre sur le marché des machines pour la pierre des machines autrefois exclusivement utilisées sur le marché du verre.

Principalement pour deux raisons.

1/Ces nouveaux matériaux sont calibrés en épaisseur .

Donc on voit apparaître des machines pour polissage du chant (Bavelloni, Intermac, Bovone) semblables à celles utilisées pour le verre (rectilignes, bilatérales).

Le gain est une bien meilleure productivité pour le rodage et le polissage du chant.

 

2/Certains matériaux sont à base de verre

On assiste à l’arrivée de systèmes de découpe venant du verre beaucoup plus productifs et faciles d’utilisation (tables de coupe, chez Bavelloni, Intermac..)

Miroiterie en vente

 

Perspective départ en retraite une miroiterie de façonnage avec activité menuiserie aluminium et PVC est disponible à la vente.

L'entreprise dont le dirigeant est très connu et présent  sur le marché depuis de nombreuses années  possède un parc machines diversifié et est située dans une ville importante du Sud-Ouest.

Parc machines avec table de coupe, rectiligne, perceuse, machine à bandes...

Equipes de poseurs indépendants.

 

Pour plus d'informations glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77. Merci

Enlevée
Bannière
Bannière

 

 

Trempe du verre, fours verticaux

 

L'objectif de la trempe est double:

-Durcir la surface du verre

 

-Empêcher en cas de casse du verre qu'il se brise en morceaux de dimensions importantes avec un risque de blessures graves des personnes

 

Deux types de trempe du verre sont utilisées dont seule l'une des deux (la trempe thermique) répond à ces deux objectifs:  la trempe thermique ( par élévation de température), la trempe chimique ( par immersion dans un bain de sel).

Mais dans les deux cas l'objectif poursuivi va être le même. Mettre la surface du verre en compression.

 

1/La trempe chimique

Elle consiste à immerger le verre à tremper dans un bain de sels fondus. C'est la structure chimique du verre qui va déterminer la composition du bain de sels. L'objectif est de faire migrer du bain de sels vers la surface du verre des cations (ions positifs) plus gros que ceux présents dans le verre. Cette migration s'obtient par une élévation de température du verre par le bain de sels (supérieure à 400 degrés Celsius), qui provoque une agitation des ions et des échanges en surface.

Lors du refroidissement, lorsque le verre quitte le bain de sels, l'agitation va s'arrêter et les ions plus gros venant du bain de sels, vont se trouver prisonniers dans des cavités de dimensions réduites. Ils vont donc occuper plus d'espace et durcir la surface du verre. De plus ils vont, en mettant la surface du verre en compression, augmenter la résistance à la rupture.

Par contre en cas de casse, le verre continuera à se briser en morceaux importants, et donc dangereux.

La trempe chimique est essentiellement utilisé pour les verres de faibles épaisseurs (inférieures ou égales à 4 mm).

 

2/La trempe thermique

On poursuit le même but, mettre en compression la surface du verre par rapport à l'intérieur. Mais on va pour atteindre cet objectif, utiliser un procédé thermique.

Le verre va être introduit dans un four de trempe pour être chauffé à plus de 600°, pendant une durée qui va dépendre, en particulier, de son épaisseur. Puis on va le refroidir brusquement ( à l'aide d'air sous pression). La surface se refroidissant beaucoup plus rapidement que l'intérieur va se mettre en compression alors que l'intérieur du verre sera en extension.

L'avantage de ce procédé est qu'il permet au verre en cas de casse de se briser en petits morceaux ( de l'ordre du centimètre carré) beaucoup moins dangereux pour les personnes.

Les autres avantage de la trempe thermique par rapport à la trempe chimique est que le procédé est  beaucoup moins onéreux et permet de traiter des verres beaucoup plus épais( jusqu'à19 mm)

Concernant la trempe thermique, il existe 3 types de fours

-Four de trempe vertical

-Four de trempe horizontal oscillant

-Four de trempe horizontal continu

 

Les fours de trempe verticaux

Le verre est tenu par un système de pince et est introduit dans la zone de chauffe. Lorsque la température recherchée est atteinte le verre est transféré dans la zone de trempe où il est refroidit sous l'effet d'air comprimé.

Il s'agit du procédé le plus économique pour tremper le verre, en particulier de grandes dimensions. Son inconvénient est la marque laissée par les pinces.

Dans les pays industrialisés ce type de four tend à disparaitre au bénéfice des fours de trempe horizontaux, oscillants ou continus