L’ancien dirigeant de la miroiterie Schultz président de la CPME 53

 

 

Raphaël Alexandre a été désigné président de la CPME 53, la confédération des petites et moyennes entreprises de la Mayenne, jeudi 9 janvier 2020. Ce n’est pas son premier mandat au sein de l’institution : il a déjà occupé les postes de vice-président à l’industrie et à l’artisanat.

Directeur de la miroiterie Schultz à Saint-Berthevin jusqu’en 2016, Raphaël Alexandre a créé en 2018 l’agence Cheval et Patrimoine spécialisée dans le tourisme équestre. « Nos adhérents se composent essentiellement d’artisans qui travaillent seuls, rappelle le nouveau président. Notre mission reste de les aider au quotidien. »

 

Rachat d’une miroiterie par Cevino glass en région Lyonnaise

 

Le miroitier du Nord qui opère depuis 2012 à partir des miroiteries Dubrulle et Kap Verre vient de racheter le miroitier de Ponchara, Tecni bombage à son dirigeant Jean Mas. Tecni bombage est un des acteurs français de poids dans le domaine du verre bombé avec une cinquantaine de salariés et un chiffre d’affaires voisin de 8 millions d’Euros.

Cevino glass qui avait acheté en 2018 le miroitier Nealtis opérant en région parisienne dispose maintenant de 14 sites de production en France

100 ans pour la miroiterie Charles Costa

 

Depuis 100 ans, chacune des 4 générations a vu son père s’investir dans l’entreprise Charles Costa, sans compter son temps, en déployant beaucoup d’efforts et toujours avec passion

Nous sommes heureux de fêter cette année l’anniversaire extraordinaire de notre centenaire.

Ayez la certitude que la satisfaction de nos clients restera toujours au coeur de nos priorités ainsi que le respect des engagements avec nos partenaires.

Je m’associe à tous mes collaborateurs pour vous présenter nos meilleurs vœux de santé, de réussite et de sérénité pour cette nouvelle année 2020.


Sarthe. L’entreprise Grav’Or ce week-end à l’Élysée

L’entreprise mancelle de gravure sur verre, fait partie des 100 entreprises sélectionnées pour l’exposition « Fabriqué en France » qui se déroule les 18 et 19 janvier 2020 à l’Elysée.

Les samedi 18 et dimanche 19 janvier 2020, 100 entreprises françaises – sélectionnées parmi 1 750 dossiers – présenteront le savoir-faire « Fabriqué en France » de 100 départements français, à l’Élysée. L’entreprise mancelle Grav’Or a été retenue pour représenter la Sarthe.

Nommée aux Talents de la Sarthe 2018 dans la catégorie « entreprise », la société de miroiterie et décoration sur verre présentera ce week-end un paravent avec gravure à la main, feuille d’or et laquage en églomisé précise le site de l’Élysée.

 

Bannière
Bannière
Bannière

 

 

 

Lavage du verre :

 

Le verre lors de sa transformation subit un certain nombre de traitements qui peuvent devenir pénalisants lors d’une des opérations suivantes.

-La coupe du verre va laisser de l’huile en surface

-Sa manipulation peut laisser des traces de doigts

-Son façonnage (coupe,  rodage, perçage..) peut laisser de petites particules de verre en surface, ou ne pas complètement éliminer les produits utilisés (oxyde de cérium pour le biseau, liquide de refroidissement pour certains façonnages).

-L’eau peut laisser un dépôt de calcaire en séchant

-Il peut conserver des marques de feutres ou de produits divers

-La poussière peut se déposer sur lui s’il est stocké pendant quelques temps

-Des particules de sable peuvent rester après sablage, des résidus de colle, des fibres textiles

-….

 

Si ces produits parasites ne sont pas soigneusement éliminés il peut en découler certains désagréments :

-Rayures

-Transparence non parfaite

-Coloration parasite

qui sont souvent irréversibles :

-Enlever une rayure sur le verre est une opération délicate et très difficile à réaliser si elle est profonde.

-Le moindre défaut de surface dans le cas d’un vitrage isolant peut obliger à le remplacer.

-Si le verre est chauffé lors d’un traitement ultérieur (trempe, fusing, émaillage…) les particules indésirables vont migrer à l’intérieur du verre avec de possibles changements de couleur localement.

 

Dans de nombreux cas il peut être important de laver soigneusement son verre et de le sécher (où le calcaire présent dans l’eau en cas d’eau très minérales va rester en surface).

 

Les machines industrielles dont il est possible de s’inspirer lavent le verre à l’eau chaude, (avec dans des cas très critiques un rinçage à l’eau déminéralisée) et le sèche instantanément à l’air chaud. Il n’y a pas d’additif ajouté dans l’eau.

Certains "anciens" préconisaient d’ajouter un peu de vinaigre.

Il existe deux techniques principales le lavage en horizontal ou en vertical.