Pyroverre rachète la miroiterie Cluzel

 

 

Pyroverre est un transformateur de produits verriers basé à Châteauneuf-du-Rhône (Drome), stockeur et distributeur des verres de résistance au feu de Pilkington (NSG group) pour la partie sud du territoire français.
La société créée en 2010, est spécialisée dans la transformation de produits verriers Pilkington Pyrostop et Pilkington Pyrodur. Elle coupe du verre sur mesure pour une clientèle constituée de particuliers miroitiers et de menuisiers. Son bureau d’études se consacre aux demandes spécifiques des clients pour assurer la conformité au regard de la réglementation incendie.
En 2015, la société Côté Verre fondée par Maryline Pereira, rejoint le groupe pour proposer la vente en ligne de tous types de vitrages découpés, façonnés puis expédiés depuis l’atelier de production. L’outil de configuration en ligne permet aux clients de passer facilement et directement commande sur le site.

 

 

Pourquoi la miroiterie Cluzel ?

Nous avons demandé à Mathieu Guenin, gérant de la société, de nous exposer les raisons de cet achat. Mathieu Guenin et Maryline Pereira savent que la mise en œuvre est la continuité de l’activité de Côté Verre, la demande de la clientèle locale étant récurrente et de plus en plus importante. Ils constituent alors une équipe de pose. Ils se sont rendu compte rapidement qu’il serait plus simple de faire une opération de croissance externe. Ils s’intéressent à une éventuelle acquisition et ont trouvé la miroiterie Cluzel à Montélimar, à proximité de Châteauneuf-du-Rhône. La gérante, Danielle Fargier, désirait prendre sa retraite. Elle était secondée par Éric Coin sur le plan technique possédant un savoir-faire solide.
L’équipement de l’entreprise permet de réaliser la coupe, le façonnage et le perçage du verre plat nécessaire dans une miroiterie. Elle est dotée d’une camionnette avec un portique porte-verre. Le magasin a une surface de 80 m2 et l’atelier de 160 m2.
La clientèle est essentiellement constituée de particuliers et de professionnels ainsi que des administrations locales.

Intégration et transformations

La reprise s’est effectuée à la fin du mois de janvier 2021. Mathieu Guenin a recruté Paul Fabre comme responsable d’agence ainsi que Dorotea Nacasabog assistante commerciale. Dannielle Fargier les accompagnera pendant trois mois pour leur transmettre ses connaissances, tandis qu’Éric Coin poursuivra son activité de conseil, coupe et pose du verre.
Le magasin existant accueillera un nouveau show-room sous la forme d’un appartement témoin pour valoriser l’offre de la miroiterie en présentant les produits en situation. Des garde-corps, des crédences de cuisine, une dalle de sol, un escalier et un miroir diélectrique cachant un écran. Le chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros devrait grimper rapidement à 600 000 euros.
Bien que la crise sanitaire ait légèrement impacté l’activité de Pyroverre en raison de l’arrêt des chantiers pendant la crise sanitaire, Mathieu Guenin reste optimiste et pense que l’économie française va connaître un rebond rapide. Parallèlement, la vente en ligne via le site Côté Verre connaît une croissance importante précise Maryline Pereira.

 

 

 

Création logo Lyon

 


Poste de poseur miroiterie Charignon

 

Dans le cadre de son développement, la miroiterie Charignon, recherche des menuisiers poseurs (H/F)

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et ambitieuse ? Vous avez envie de vous lancer dans une petite structure familiale et apprendre à travailler le verre ? Vous êtes manuel, motivé, soigneux et vous avez l’esprit d’équipe ?

 

Ce poste, est disponible immédiatement sur le secteur Couzon au mont d’or (69). 35h sur 4 jours (7h45-12h30 / 13h30- 17h30) - Rémunération intéressante entre 2000 et 2600 Brut + primes + mutuelle prise en charge à 80% Rejoignez notre groupe à taille humaine où nous visons l’excellence et l’exemplarité, dans une ambiance détendue, où nous avons à cœur de favoriser votre réussite professionnelle.

 

Contact : nicolas.caporali.amneo@gmail.com - Tél 06 35 33 34 17

 

 

Restructuration sur le site AGC de Fleurus

 

Ce site dédié au verre automobile est en difficultés et doit réduire ses pertes dés 2021-2022.

40 postes sur 188 vont être supprimés.

 

En parallèle un repositionnement est en cours pour attirer de nouveaux modèles et des investissements sont en train d’être décidés.

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Création logo Lyon

Pyroverre rachète la miroiterie Cluzel

 

 

Pyroverre est un transformateur de produits verriers basé à Châteauneuf-du-Rhône (Drome), stockeur et distributeur des verres de résistance au feu de Pilkington (NSG group) pour la partie sud du territoire français.
La société créée en 2010, est spécialisée dans la transformation de produits verriers Pilkington Pyrostop et Pilkington Pyrodur. Elle coupe du verre sur mesure pour une clientèle constituée de particuliers miroitiers et de menuisiers. Son bureau d’études se consacre aux demandes spécifiques des clients pour assurer la conformité au regard de la réglementation incendie.
En 2015, la société Côté Verre fondée par Maryline Pereira, rejoint le groupe pour proposer la vente en ligne de tous types de vitrages découpés, façonnés puis expédiés depuis l’atelier de production. L’outil de configuration en ligne permet aux clients de passer facilement et directement commande sur le site.

 

 

Pourquoi la miroiterie Cluzel ?

Nous avons demandé à Mathieu Guenin, gérant de la société, de nous exposer les raisons de cet achat. Mathieu Guenin et Maryline Pereira savent que la mise en œuvre est la continuité de l’activité de Côté Verre, la demande de la clientèle locale étant récurrente et de plus en plus importante. Ils constituent alors une équipe de pose. Ils se sont rendu compte rapidement qu’il serait plus simple de faire une opération de croissance externe. Ils s’intéressent à une éventuelle acquisition et ont trouvé la miroiterie Cluzel à Montélimar, à proximité de Châteauneuf-du-Rhône. La gérante, Danielle Fargier, désirait prendre sa retraite. Elle était secondée par Éric Coin sur le plan technique possédant un savoir-faire solide.
L’équipement de l’entreprise permet de réaliser la coupe, le façonnage et le perçage du verre plat nécessaire dans une miroiterie. Elle est dotée d’une camionnette avec un portique porte-verre. Le magasin a une surface de 80 m2 et l’atelier de 160 m2.
La clientèle est essentiellement constituée de particuliers et de professionnels ainsi que des administrations locales.

Intégration et transformations

La reprise s’est effectuée à la fin du mois de janvier 2021. Mathieu Guenin a recruté Paul Fabre comme responsable d’agence ainsi que Dorotea Nacasabog assistante commerciale. Dannielle Fargier les accompagnera pendant trois mois pour leur transmettre ses connaissances, tandis qu’Éric Coin poursuivra son activité de conseil, coupe et pose du verre.
Le magasin existant accueillera un nouveau show-room sous la forme d’un appartement témoin pour valoriser l’offre de la miroiterie en présentant les produits en situation. Des garde-corps, des crédences de cuisine, une dalle de sol, un escalier et un miroir diélectrique cachant un écran. Le chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros devrait grimper rapidement à 600 000 euros.
Bien que la crise sanitaire ait légèrement impacté l’activité de Pyroverre en raison de l’arrêt des chantiers pendant la crise sanitaire, Mathieu Guenin reste optimiste et pense que l’économie française va connaître un rebond rapide. Parallèlement, la vente en ligne via le site Côté Verre connaît une croissance importante précise Maryline Pereira.

 


Bannière
Bannière
Bannière
Bannière

 

Façonnage du verre plat

 

Le verre plat en tant que matière première se présente sous forme de feuilles de différentes dimensions. Généralement dans les pays industrialisés les deux dimensions existantes sont 6000x3321 (on parle alors de verre jumbo ou de grand plateau) et 3210x2400 ou 2450 (on parle de verre demi plateau ou half jumbo). Dans les autres pays, souvent pour des problèmes liés au transport on trouve des dimensions diverses mais se rapprochant de celles des demi plateaux.

 

Le façonnage va consister à transformer le verre (float ou autre) en produits finis avec plusieurs objectifs :

-La sécurisation de son utilisation

-En supprimant en particulier son côté coupant ou le danger pour les personnes qu'il peut représenter en se brisant.

-Améliorer son aspect esthétique

-En donnant une forme agréable à l'œil aux bords (joints) et en les faisant briller, en le gravant en surface...

-Lui donner une ou plusieurs fonctions

-Le percer pour permettre son accrochage, installer une prise électrique, le transformer en vitrage isolant, en verre feuilleté...

Avant tout façonnage il y a une première opération incontournable constituée par la coupe, destinée à rapprocher les dimensions du verre à façonner des dimensions voulues pour le produit fini.

Ensuite et suivant sa destination finale il sera : rodé, biseauté, percé, gravé, poli, monté en vitrage isolant, transformé en verre feuilleté (qui pourra lui-même faire l'objet d'un façonnage ultérieur), trempé, bombé...

Ses différentes opérations s’effectueront soit avec le verre placé en position horizontale, soit avec le verre placé en position verticale.

 

Le rodage :

Consiste à égaliser la surface du bord du verre puis à la polir.

On peut distinguer deux types de verres, les verres qui n’ont que des côtés droits ou les verres en forme.

Pour roder un bord droit on utilise principalement pour cela au choix : des outils manuels, une machine à bandes, une rectiligne ou une bilatérale dans le cas des grandes quantités à produire.

Pour roder un bord en forme on peut utiliser au choix, des outils manuels, une machine à bandes, une contournée ou une machine à commande numérique.

Dans tous les cas on utilisera successivement des outils fortement abrasifs (outils diamantés) des outils de polissage puis un outil de brillance.

 

Le biseautage :

Techniquement l’une des opérations les plus délicates dans le façonnage. Consiste à enlever sur la surface du verre à partir du bord et avec un angle constant une petite partie du verre, puis à le polir.

Ici aussi on utilisera des outils diamantés puis de polissage (dans ce cas feutre ou autre matériau + mélange eau et poudre de polissage (principalement oxyde de cérium)).

Les machines utilisées sont : outils manuels, machine à bande, biseauteuse rectiligne pour les biseaux droits et machine à bande, contournée ou commandes numériques dans le cas des biseaux en forme.

 

Le perçage :

Percer du verre n’est pas une opération facile. En effet, cette opération qui s’effectue avec un forêt diamanté va créer un éclatement du verre, dû à la pression du forêt lorsque l’outil va déboucher.

Pour éviter ce problème le perçage doit s’effectuer avec une amorce de trou d’une profondeur de 2 à 3 mm sur le verso du verre avant de percer par le recto.

On peut donc percer un verre en deux fois en le retournant ou utiliser une perceuse équipée de deux broches de perçage de part et d’autre du verre ) percer.