Trempe chimique. Données techniques

Type de verre

Recuit

Durci

Thermiquement trempé

Chimiquement trempé

Epaisseurs de verre

2.3 à 19 mm

2.3 à 8 mm

3 à 19 mm

0.7 à 19 mm

Compression N/mq

0

30 à 70

30 à 70

300 à 400

Epaisseur de la zone traitée

0%

20 % de l’épaisseur du verre

20 % de l’épaisseur du verre

Jusqu’à 100 à 200 microns

Fragmentation

Gros morceaux

Morceaux moyens

Petits morceaux

Morceaux moyens

Le verre trempé thermiquement est le seul à être considéré comme verre de sécurité. Les autres verres doivent être montés en feuilleté.

La fédération française des professionnels du verre (FFPV) se scinde en deux

La fédération comporte dorénavant deux entités. L’UDTVP, union des transformateurs du verre plat et l’UDIVP, l’union des  installateurs du verre plat.

Redressement judiciaire miroiterie. Dépôt des créances

 

EURL MIROITERIE D'ECOGLASS située à Juillan (65290) a été déclarée en Dépôt de l'état des créances par le tribunal de TRIBUNAL DE COMMERCE DE TARBES le 27-10-2017.

Tremco poursuit son développement

 

Tremco propose des modules de formation sur ses produits, destinés aux menuisiers et façadiers sur ses sites de Lyon et Strasbourg.

La société Allemande poursuit sa croissance par le rachat de l’Anglais Adhere. Il réalise plus de 40 % de son chiffre d’affaires en France sur un total de 315 Millions d’Euros (chiffres 2016)

Enlevée

 

 

 

Machines à bandes abrasives

 

Il s’agit de l’outil de base de toute miroiterie qui effectue du façonnage et malgré l’arrivée des rectilignes dans les années 70, censées les faire disparaitre, elles sont toujours présentes et indispensables dans un atelier.

Le principe de fonctionnement est de faire défiler  (grâce à un système de roues motorisées, avec réglage de la vitesse de défilement) une bande abrasive devant le verre à façonner et en changeant successivement la granulométrie de la bande abrasive utilisée d’arriver à un polissage complet du verre, jusqu’à obtenir un poli brillant.

Machine à bandes de marque Baudin

Il existe principalement deux types de machines à bandes, celles à bande simple et celles à bandes croisées.

Les machines à bandes croisées sont équipées de 2 bandes positionnées à 90° l’une de l’autre, ce qui permet en un seul passage de casser les deux arêtes d’un verre.

Il s’agit bien sûr d’une machine manuelle qui demande un opérateur chevronné. Ce type de machine est capable de réaliser des joints (joint plat avec arêtes, joint rond..) et même des biseaux (non polis).

Elles sont équipées d’une table ou de roulettes de support pour aider à la bonne position du verre par rapport à la bande.

Les vitesses de défilement des bandes sont généralement de 30m/s pour les bandes abrasives diamant ou similaire, de 20m/s pour celles de polissage et de 10m/s pour les bandes (oxyde de cérium) de brillance.