Nouvelle machine de décoration du verre plat

 

La société Grecque Dynamiki, bien connu pour ses sableuses vient de mettre sur le marché une nouvelle gamme de machine pour la décoration du verre plat.

Il s’agit d’une machine de dépôt de peinture sur le verre par pistolet.

 

La dimension maximale du verre que l’on peut ainsi décorer est 1800x2250 mm

Utilisation d’encres organiques ou céramiques (pour trempe ultérieure)

Programmation par PLC.

Système de changement rapide de couleurs.

Entraînement du verre par courroies

Table dépot peinture sur verre

Pour plus d'informations glass@comascotec.com

Open Days, Swiss School of Stained Glass

 

Saturday, November 30 from 10 to 17 hours

 

Presentation of the work of students in training, demonstrations, workshops for adults and children ...... ..

 

Swiss School of Stained Glass

Venice Avenue

Monthey

 

Swiss

 

Miroiterie à vendre

Localisation : grande ville côte d'azur.

Miroiterie traditionnelle avec activité menuiserie Aluminium et PVC.

Miroiterie structurée bien connue et existant depuis plusieurs dizaines d'années

Parc machines important (rectiligne, table de coupe, perceuse, sableuse...)

Cause de la cession : départ en retraite du dirigeant.

Contacter info@comascotec.com

Bavelloni va reprendre Glaston Mexico

Cette filiale de Glaston avait été créée par le groupe Bavelloni il y a 25 ans pour distribuer et assurer le service des machines Bavelloni sur le Mexique et une partie de l’Amérique du Sud. Sur cette durée elle a vendu et installée plus de 1000 machines.

De cette façon Bavelloni va renforcer sa présence commerciale et assistance technique sur une zone très importante.

Après cette acquisition Bavelloni Mexico continuera de distribuer les machines de la gamme Glaston sur sa zone d’activité et Matteo Gherseni continuera de la diriger

Bannière
Bannière
Bannière

 

Fabrication du verre, l'ère industrielle, le float.

 

La grande révolution dans le domaine de la fabrication du verre a été mise au point par une personne appelée Pilkington qui travaillait dans une société de nom Pilkington en Ecosse, sans qu’il y ait aucun liens familiaux entre cette personne et la société qui l’employait. Cette invention appelée float a permis d’abaisser de façon considérable le prix de fabrication du verre plat et a fortement accéléré son utilisation.

Le principe du float est de faire s’écouler en continue à la sortie du four (où sont assemblés les différents composants constituant le verre) le verre alors à l’état liquide sur un bain de métal (étain) en fusion. De cette façon le verre reste translucide sur ses deux faces et ne nécessite pas d’opération de polissage ultérieure.

En jouant sur la vitesse d’écoulement du verre on fabrique du verre de différentes épaisseurs.

Après avoir quitté le bain d’étain le verre a retrouvé un état solide et il est transporté sur des rouleaux jusqu’à un four continu dans lequel il va subir un refroidissement lent et régulier de façon à homogénéiser sa structure et supprimer les tensions internes. Il est ensuite découpé automatiquement en plateaux et stocké avant d’être chargé dans des camions spécifiques à la forme bien caractéristique.

Un float qui fabrique en moyenne 1000 tonnes de verre par jour est une unité de production qui travaille en continu.