Bavelloni à GlassBuild AMERICA 2023

 

Bavelloni sera présent au salon GlassBuild AMERICA 2023, le plus grand salon pour le verre, la fenêtre et la porte en Amérique du Nord, du 31octobre au 2 Novembre sur le stand 3631.

Bavelloni présentera son nouvel angle variable VE 500 V10 SCS mitering machine.

Cette rectiligne pouvant façonner des volumes importants (et donc lours). L’option SCS gère automatiquement la position des meules pour assurer la meilleure qualité possible.

Bavelloni présentera aussi la biseauteuse, VB350 CNS? LA TABLE DE COUPE REV 372 SR cutting table,

 

Pour obtenir votre ticket d’entrée utilisez le code Bavelloni Customer Guest Pass Code 23GBAEXH.

Recherchons Poseur expérimenté Miroiterie

 

FRANCAISE DU VERRE spécialisée dans la Miroiterie Vitrerie depuis + de 30 ans, basée sur Paris 12ème
avec un atelier de 1500 m² recrute un Poseur en Miroiterie / Vitrerie.

 

Vous aurez les missions suivantes sur chantier :

  • Miroiterie : Miroirs, damiers, glaces laquées
  • Ensembles Sécurit : Entrées, paroi douches, collage U.V
  • Garde-corps, écrans de cantonnement
  • Vitrerie : Mastic, silicone, verrières
  • Aluminium : Façades vitrées, fenêtres, portes
  • Lecture de plans

 

Vous  justifiez  impérativement  d'une  expérience  significative  sur  le  même  type  de  poste  et  avez  de  solides  notions  en  Miroiterie et  en  Vitrerie.
Vous justifiez d'un poste similaire dans cette fonction d'au moins 5 ans.

 

Téléphone : 01 53 02 06 00

Mail : secretariat@francaise-du-verre.com

 

Rachat de Diffuver



La famille Riou continue ses achats de miroiteries en France et son maillage du territoire français

Le premier groupe français de façonnage du verre plat RIOU Glass annonce le rachat du transformateur de verre plat Diffuver, domicilié à Marclopt dans le département de la Loire (42).

Après son entrée au capital du miroitier italien Cappelletti & Roleri en mai 2022, et du groupe belge Euroglas fin 2022, RIOU Glass signe une troisième acquisition dans le cadre de sa stratégie de développement RIOU GLASS VERRE 2025. Le premier transformateur indépendant de produits verriers en France vient de réaliser le rachat de la totalité des actions de l’entreprise Diffuver.

L’opération de croissance externe vise à consolider le maillage territorial de l’ETI en France. « Diffuver est un acteur reconnu en Auvergne-Rhône-Alpes avec lequel nous partageons un savoir-faire et les valeurs familiales communes, explique Christine Riou Feron, Présidente de RIOU Glass. Cette acquisition nous permet de parfaire notre maillage territorial déjà composé de 16 sites industriels en France. » Sans compter les sites dans les DOM TOM

Outre l’ancrage géographique, l’acquisition de Diffuver va également permettre de renforcer l’expertise de RIOU Glass dans la réalisation de vitrages de très grandes dimensions pour le marché de la façade, spécialité de Diffuver. Le rachat est enfin un moyen pour le groupe normand de déployer l’ensemble de sa gamme de solutions de vitrage sur le territoire. Une gamme qui s’étend du double au triple-vitrage à très hautes performances à des produits plus techniques et design (vitrages décoratifs pour les portes d’entrée, crédences de cuisine, cloisons…).

Philippe Melon continuera d’accompagner le développement de Diffuver avec à ses côtés Rémi Maximin, directeur du site de Marclopt, et les 40 collaborateurs que compte l’entreprise. « Ambition, passion et esprit de famille sont les valeurs que nous partageons avec le groupe RIOU Glass. Nous mettrons tout en oeuvre pour satisfaire leurs attentes et ainsi à travers eux, continuer cette belle aventure dans le monde du verre » conclut le fondateur de Diffuver.

Diffuver, un savoir-faire de plus de 35 ans dans le verre

Créé en 1986, Diffuver est l’un des acteurs les plus importants de la transformation du verre plat de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Présente à Marclopt (42) et à Lyon (69), l’entreprise produit chaque année 100.000 m² de double vitrage. Sur la période 2020-2021, Diffuver a réalisé un investissement de 3 millions d’euros dans son outil de production afin de répondre à la forte demande du marché de la façade pour les verres de grandes dimensions. Un plan d’investissement qui a permis d’agrandir le site industriel de Marclopt et d’installer une table de coupe de verre feuilleté, deux centres d’usinage, ainsi qu’une ligne d’assemblage « Jumbo » de 56 mètres capable de réaliser des verres isolants de 6.000 x 3.210 mm.

 

AGC Belgique

 

Le producteur de verre plat a mis une cinquantaine de personnes au chômage technique dans son unité Belge à cause du prix trés élevé de l'énergie

Bannière

 

 

Trempe du verre : fours oscillants

 

L'objectif de la trempe est double:

-Durcir la surface du verre

-Empêcher en cas de casse du verre qu'il se brise en morceaux de dimensions importantes avec un risque de blessures graves des personnes

 

Deux types de trempe du verre sont utilisées dont seule l'une des deux ( la trempe thermique) répond à ces deux objectifs:  la trempe thermique ( par élévation de température), la trempe chimique ( par immersion dans un bain de sel).

Mais dans les deux cas l'objectif poursuivi va être le même. Mettre la surface du verre en compression.

 

1/La trempe chimique

Elle consite à immerger le verre à tremper dans un bain de sels fondus. C'est la structure chimique du verre qui va déterminer la composition du bain de sels. L'objectif est de faire migrer du bain de sels vers la surface du verre des cations ( ions positifs) plus gros que ceux présents dans le verre. Cette migration s'obtiend par une élévation de température du verre par le bain de sels ( supérieure à 400 degrés Celsius), qui provoque une agitation des ions et des échanges en surface.

Lors du refroidissement, lorsque le verre quitte le bain de sels, l'agitation va s'arrêter et les ions plus gros venant du bain de sels, vont se trouver prisonniers dans des cavités de dimensions réduites. Ils vont donc occuper plus d'espace et durcir la surface du verre. De plus ils vont, en mettant la surface du verre en compression, augmenter la résistance à la rupture.

Par contre en cas de casse, le verre continuera à se briser en morceaux importants, et donc dangereux.

La trempe chimique est essentiellement utilisé pour les verres de faibles épaisseurs ( inférieures ou égales à 4 mm).

 

2/La trempe thermique

On poursuit le même but, mettre en compression la surface du verre par rapport à l'intérieur. Mais on va pour atteindre cet objectif, utiliser un procédé thermique.

Le verre va être introduit dans un four de trempe pour être chauffé à plus de 600°, pendant une durée qui va dépendre, en particulier, de son épaisseur. Puis on va le refroidir brusquement( à l'aide d'air sous pression). La surface se refroidissant beaucoup plus rapidement que l'intérieur va se mettre en compression alors que l'intérieur du verre sera en extension.

L'avantage de ce procédé est qu'il permet au verre en cas de casse de se briser en petits morceaux ( de l'ordre du centimètre carré) beaucoup moins dangereux pour les personnes.

Les autres avantage de la trempe thermique par rapport à la trempe chimique est que le procédé est  beaucoup moins onéreux et permet de traiter des verres beaucoup plus épaix ( jusqu'à 19 mm)

Concernant la trempe thermique, il existe 3 types de fours

-Four de trempe vertical

-Four de trempe horizontal oscillant

-Four de trempe horizontal continu

 

Four de trempe horizontal oscillant

Ces fours sont constitués de 4 zones : chargement, chauffe, trempe et refroidissement, déchargement.

La zone de trempe est une zone où le verre est animé d'un mouvement de va et vient sur des rouleaux afin de minimiser les risques de déformation du verre. Une fois la température de consigne atteinte pour le verre il est transféré très rapidement à l'aide des mêmes rouleaux dans la zone de trempe où il est brusquement refroidi à l'aide d'air comprimé. Le temps nécessaire pour atteindre cette température de consigne oscille par millimètre d'épaisseur du verre entre plus de 40 secondes à 30 secondes et même moins pour les dernières générations de fours, suivant les technologies utilisées.

Dans le même temps, un autre lot de verre, qui était en attente sur les rouleaux de chargement est introduit dans la zone de chauffe.

Une fois que le verre trempé a atteint une température permettant à nouveau sa manipulation il est transféré dans la zone de déchargement où des opérateurs le positionnent sur des chariots de transport.

 

Ce type de four  de trempe correspond à la majorité des équipements en service dans les unités de transformation du verre plat car il permet de tremper même des épaisseurs importantes et de traiter des petites, moyennes et grandes séries.