Table découpe en forme grand plateau à vendre

Table de coupe verre plat (float), occasion de 2002 grand plateau avec 4 barres de rompage.

Marque Macotec

Table coupe verre plat Macotec occasion

Table en trés bon état. Visible sur le site en fonctionnement.

7500 Euros

Contacter :

Mr Werinckx Willy

Miroiterie du Nord Avenue Antoon Van Osslaan 1 - 1120 - Bruxelles. Belgique

miroiteriedunord@skynet.be

Tel 02 268 05 35

Merci

Miroiterie à céder. Région parisienne

Dirigée par deux professionnels du verre plat totalisant à eux deux plus de 70 ans d'expérience en miroiterie, cette très belle miroiterie, très rentable a une place de choix sur le marché de la décoration.

Son parc de machines complet constitué d'une quinzaine de machines industrielles ( biseauteuse, rectilignes, contournée, CN, découpe float et feuilleté, perceuse...) avec des équipements en parfait état, renouvelés de façon régulière et venant des meilleurs fournisseurs de machines pour la miroiterie lui permet de répondre aux principaux besoins du marché de la miroiterie.

 

Expertise technique reconnue sur le marché. Positionnement sur les produits de miroiterie haut de gamme.

Clientèle principalement régionale constituée de miroitiers, menuisiers, agenceurs, entreprise générale, décoration, luminaire........

Plus de 700 clients réguliers en portefeuille.

Une dizaine de salariés, 4 véhicules

 

Pour plus d'informations, un premier contact avec les dirigeants, nous contacter glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77.

Bonjour,

 

Une nouvelle miroiterie à vendre.

 

Miroiterie à vendre. Dossier M 108

 

Grande ville Sud-Ouest.

 

Pour plus d'informations nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77. Merci

Stefania Stucchi – New Sales Area Manager for Bavelloni

 

 

We inform you that Ms. Stefania Stucchi joined Bavelloni team a few months ago as Sales Manager for Italy and Italian Switzerland.

 

Stefania, assisted by our local agents, will support our customers for every need.

 

You can contact her through:

 

Email: stefania.stucchi@bavelloni.com

Bannière
Bannière
Bannière

 

 

Heat soak test

 

Un verre trempé dans les meilleures conditions peut se briser spontanément, bien après être sorti du four de trempe (sous un délai de quelques jours à quelques années sans qu'il ait été l'objet d'aucune contrainte mécanique extérieure (chocs, contrainte thermique...)). Cette casse, très pénalisante, tant au point de vue de la sécurité que de celui du coût  de remplacement (en particulier dans le cas des verres utilisés en façades, murs rideaux) est principalement due à la présence d'inclusions d'impuretés existant à l'intérieur du verre. L'une des impuretés le plus souvent responsable de cette casse est celle de Sulfite de Nickel, NiS.

 

Lors de la trempe du verre, entre 610 et 660°Celsius le sulfite de Nickel possède une structure cristalline qui n'est pas stable à la température ambiante. C'est le passage de cette structure cristalline non stable à une autre stable à la température ambiante (ce qui peut se produire des années après la trempe) qui va provoquer des tensions dans le verre et sa casse.

 

Verre brisé après Heatsoak test

 

Afin de détecter après la trempe les verres pouvant faire l'objet d'une casse spontanée avant qu'ils ne soient utilisés, un test a été imaginé, le Heat soak test. Il consiste en un traitement thermique additionnel (destructif dans le cas des verres défectueux) dans un équipement spécifique (four pour heat soak test).

Four Heat soak test société Keraglass

 

Dans ce type de four, les verres, après avoir été trempés sont soumis à un cycle de chauffe les amenant à environ 290°C, puis  laissés refroidir lentement. Ce cycle est destiné à accélérer le changement de structure cristalline des inclusions d'impuretés de Sulfite de Nickel et à donc provoquer la casse spontanée des verres à risques.

Sans qu'il représente une garantie totale d'absence de casses spontanées ultérieures, ce test représente une sécurité supplémentaire dans certains cas où le remplacement des verres trempés pourrait être particulièrement compliqué et onéreux et où la casse pourrait constituer un risque de blessures graves pour les individus.

Ce test est de plus en plus souvent demandé par les grands donneurs d'ordres.

Le coût de ce test renchérit d'environ 25% le prix d'un verre trempé.