Rachat de Diffuver



La famille Riou continue ses achats de miroiteries en France et son maillage du territoire français

Le premier groupe français de façonnage du verre plat RIOU Glass annonce le rachat du transformateur de verre plat Diffuver, domicilié à Marclopt dans le département de la Loire (42).

Après son entrée au capital du miroitier italien Cappelletti & Roleri en mai 2022, et du groupe belge Euroglas fin 2022, RIOU Glass signe une troisième acquisition dans le cadre de sa stratégie de développement RIOU GLASS VERRE 2025. Le premier transformateur indépendant de produits verriers en France vient de réaliser le rachat de la totalité des actions de l’entreprise Diffuver.

L’opération de croissance externe vise à consolider le maillage territorial de l’ETI en France. « Diffuver est un acteur reconnu en Auvergne-Rhône-Alpes avec lequel nous partageons un savoir-faire et les valeurs familiales communes, explique Christine Riou Feron, Présidente de RIOU Glass. Cette acquisition nous permet de parfaire notre maillage territorial déjà composé de 16 sites industriels en France. » Sans compter les sites dans les DOM TOM

Outre l’ancrage géographique, l’acquisition de Diffuver va également permettre de renforcer l’expertise de RIOU Glass dans la réalisation de vitrages de très grandes dimensions pour le marché de la façade, spécialité de Diffuver. Le rachat est enfin un moyen pour le groupe normand de déployer l’ensemble de sa gamme de solutions de vitrage sur le territoire. Une gamme qui s’étend du double au triple-vitrage à très hautes performances à des produits plus techniques et design (vitrages décoratifs pour les portes d’entrée, crédences de cuisine, cloisons…).

Philippe Melon continuera d’accompagner le développement de Diffuver avec à ses côtés Rémi Maximin, directeur du site de Marclopt, et les 40 collaborateurs que compte l’entreprise. « Ambition, passion et esprit de famille sont les valeurs que nous partageons avec le groupe RIOU Glass. Nous mettrons tout en oeuvre pour satisfaire leurs attentes et ainsi à travers eux, continuer cette belle aventure dans le monde du verre » conclut le fondateur de Diffuver.

Diffuver, un savoir-faire de plus de 35 ans dans le verre

Créé en 1986, Diffuver est l’un des acteurs les plus importants de la transformation du verre plat de la région Auvergne-Rhône-Alpes. Présente à Marclopt (42) et à Lyon (69), l’entreprise produit chaque année 100.000 m² de double vitrage. Sur la période 2020-2021, Diffuver a réalisé un investissement de 3 millions d’euros dans son outil de production afin de répondre à la forte demande du marché de la façade pour les verres de grandes dimensions. Un plan d’investissement qui a permis d’agrandir le site industriel de Marclopt et d’installer une table de coupe de verre feuilleté, deux centres d’usinage, ainsi qu’une ligne d’assemblage « Jumbo » de 56 mètres capable de réaliser des verres isolants de 6.000 x 3.210 mm.

 

AGC Belgique

 

Le producteur de verre plat a mis une cinquantaine de personnes au chômage technique dans son unité Belge à cause du prix trés élevé de l'énergie

Glassman Europe se tiendra en Turquie à Istanbul les 8 et 9 F2VRIER 2023

 

La conférence et le salon seront centrés sur le verre creux

Un miroitier qui arrête son activité vend la totalité de son stock de verre plat

 

Stock de verre

150 Plateaux verre clair, 4 mm, 30 Plateaux verre dépoli 4 mm, 14 Plateaux miroir 4 mm, 6 plateaux verre clair 6 mm, 4 plateaux verre extra blanc 6 mm.........

 

 

 

 

Pour plus d'informations nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77.

 

Merci

Bannière
Bannière
Bannière

 

 

Le premier millénaire

C’est la technique du soufflage qui va bouleverser la fabrication du verre. Le verrier prélève un amas de verre visqueux (appelée la paraison) au bout d’un canne creuse d’un mètre cinquante en métal (à l’origine il semble que ces cannes étaient en terre cuite). En soufflant à l’intérieur de la canne et avec l’aide de différents outils, d’un moule et en le faisant rouler sur sa table en marbre il va donner au verre les formes les plus diverses.

Paradoxalement, alors que le verre plat semble beaucoup plus facile à fabriquer, pendant un grand nombre d'années c'est essentiellement du verre creux qui va être élaboré. Sûrement à cause de ses applications multiples. Alors que les débouchés dans le domaine du bâtiment, prépondérants aujourd'hui, n'existaient pas.

C’est au tout début du premier millénaire que l’on va fabriquer les premiers verres plats. Ils étaient fabriqués dans des moules à fond plat en feuilles épaisses de 5 à 6 mm. Mais l’interaction du verre avec le métal du moule lui faisait perdre une grande partie de sa transparence d’où la nécessité d’opérations de polissage ultérieures.

Mais on commence cependant à le monter sur des chassis en bois pour en faire de fenêtres ( Pompéi).

Durant la première partie du premier millénaire l’analyse des objets en verre retrouvés en Europe montre que sa composition est très  proche, ce qui renforce l’idée que la matière première était bien fabriquée dans une même région du Moyen-Orient.

L’inertie chimique du verre va faciliter son développement en tant que contenant.

La conversion de Constantinople au Christianisme va aussi changer les motifs décoratifs. On va passer de motifs païens ou mythologiques à des motifs religieux Chrétiens.

On va voir aussi émerger des styles régionaux.

 

Avec la  fin de l’empire Romain va commencer le déclin de la fabrication et l’utilisation du verre. De plus, la conquête par les arabes d’une vaste zone incluant l’Egypte va interrompre toutes les relations commerciales avec l’Europe et donc empêcher l’approvisionnement de cette zone en verre brut et en matière première (essentiellement le sable très pur et calcin).

Pour retrouver des sources d’approvisionnement la régionalisation de la production et de la transformation va encore s'accentuer.