AGC Belgique

 

Le producteur de verre plat a mis une cinquantaine de personnes au chômage technique dans son unité Belge à cause du prix trés élevé de l'énergie

Glassman Europe se tiendra en Turquie à Istanbul les 8 et 9 F2VRIER 2023

 

La conférence et le salon seront centrés sur le verre creux

Un miroitier qui arrête son activité vend la totalité de son stock de verre plat

 

Stock de verre

150 Plateaux verre clair, 4 mm, 30 Plateaux verre dépoli 4 mm, 14 Plateaux miroir 4 mm, 6 plateaux verre clair 6 mm, 4 plateaux verre extra blanc 6 mm.........

 

 

 

 

Pour plus d'informations nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77.

 

Merci

Baudin en liquidation judiciaire

 

 

Le fabricant français de rectilignes pour le façonnage du verre plat a été placé en procédure de liquidation judiciaire le

 

TRIBUNAL DE COMMERCE DE CUSSET Par jugement du 06/09/2022, BAUDIN (SARL) Zone Indstrielle 03320 LURCY LÉVIS (Fabrication et vente de machines industrielles de toutes sortes) a été place(e) en liquidation judiciaire 397 614 041 RCS CUSSET Date de cessation des paiements fixée au 06/03/2021 Liquidateur judiciaire : SELARL MJ DE L’ALLIER, Représentée par Maître RAYNAUD Pascal 2, rue de la Presle 03100 Montluçon

 

 

Enlevée

 

 

Rectilignes à angle variable

 

Il s’agit de machines capables de réaliser un joint plat avec arêtes, et aussi un chanfrein poli (et même pour la plus part des machines poli brillant). Avec une seule machine on peut donc réaliser un joint poli, un chanfrein poli et même un joint et un chanfrein poli sur le même volume.

La première question à se poser est de calculer, si votre entreprise ne possède pas déjà une rectiligne traditionnelle, la proportion de chanfreins par rapport au joint plat. En effet, même si une rectiligne à angle variable est parfaitement capable de réaliser un joint plat poli brillant de très bonne qualité les rectilignes à angles variables sont plus difficiles à régler, plus imposantes, plus chères et proposent des dimensions minimales plus importantes que les rectilignes.

Il existe deux grands types de machines. Celles capables de réaliser sur un même volume à la fois un joint et un chanfrein en un seul ou en deux passages.

Les principales différences vont être

-L’épaisseur maximale, surtout dans le cas de façonnage de feuilleté (et le poids maximal, critère très important à ne pas oublier, toujours pour le feuilleté).

-Les dimensions minimales car il existe de grandes disparités entre les machines.

-la vitesse

-la possibilité de réaliser sur un même volume un joint et un chanfrein en un ou deux passages.

Dans le cas des collages UV, la précision de l’angle du chanfrein est particulièrement importante.

Le nombre minimal de meules pour travailler correctement avec ce type de machine est de 9.

-Deux meules diamantées

-Deux meules de polissage et une meule de brillance

En effet les surfaces à polir vont être, dans le cas des chanfreins, plus importantes que pour un simple joint. Deux meules de polissage sont donc préférables, à la fois pour obtenir une bonne qualité et arriver à une vitesse convenable.

-Pour chaque arête une meule diamantée et une meule de polissage.

De nombreuses applications du chanfrein sont dans le domaine de la décoration et il faut pouvoir régler la dimension des arêtes avec la largeur du chanfrein afin d’obtenir une esthétique satisfaisante.

Si ce type de machine est essentiellement utilisée pour des collages UV, on pourra se contenter d’un nombre de meules moindre (mais on sera alors limité en vitesse).

 

 

10 marques, 61 machines, 27 critères de comparaison sont proposées dans le comparatif pour choisir votre prochaine machine et sont à demander sur Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir. .