Sols et Paysages

Très bel ouvrage, écrit par deux passionnés, détaillant les relations entre paysages et types de sols sur une douzaine d’exemples différents.

Ce livre écrit par deux universitaires est très agréable à lire et explique en détails les principaux types de sols que l’on trouve en Europe et leur incidence sur la végétation et l’utilisation des terrains correspondants.

Cet ouvrage décrit de façon détaillée un grand nombre de sols en croisant les observations sur le terrain, les analyses en laboratoire et en s’appuyant sur la bibliographie et l’expérience des deux auteurs. A partie de ces données sont expliquées la formation du sol et ses incidences sur la végétation et l’exploitation des terrains correspondants.

L’incidence de l’habitat, de l’agriculture, de l’exploitation du sous-sol sont prises en compte ainsi que leurs incidences sur le sol.

Une autre partie traite plus en profondeur les usages du sol qu’ils soient urbains, forestiers, agricoles, viticoles ou autres.

Ce livre est abondamment illustré de photos et croquis.

Il s’adresse à tout professionnel ou futur professionnel dans ce domaine ou dans des domaines proches (agriculture, exploitations forestières ou minières…) mais aussi à toute personne convaincue de l’importance du sol et de l’impératif de le protéger.

 

Sols et Paysages

Types de sols, fonctions et usages en Europe moyenne

Par Jean Michel Cobat et Claire Guenat

Presses polytechniques et universitaires romandes

Lausanne

Vente miroiterie Sforza

 

La miroiterie Sforza, installée depuis plusieurs dizaines d'années dans la région grenobloise a été cédée courant juillet à un jeune repreneur.

Les principaux fournisseurs de menuiseries français avant le rapprochement Bouvet FPPE .

1/Tryba (Atrya)

CA 2017 265 millions d’Euros

 

2/Cetih (Bel M, Swao,  Zilten, CID)

CA 2017 215 millions d’Euros

 

3/Bouvet

CA 2017 162 millions d’Euros

 

4/FPPE

CA 2017 145 millions d’Euros

 

5/Atlantem (Solabaie)

CA 2017 133 millions d’Euros

 

Naturopathe Lyon

Très forte croissance pour Vedip,  vente sur Internet de meules Italiennes et de forêts diamantés pour les machines de miroiterie.

 

Vedip, le premier site Européen (d’origine française) de vente sur Internet de meules Italiennes pour les machines de miroiterie a vu son chiffre d’affaires sur le premier semestre 2019 progresser de plus de 67 %

La stratégie développée par Vedip de proposer, en partenariat avec l’un des plus importants fabricants Italiens de meules et de forêts pour la miroiterie, des prix particulièrement compétitifs en travaillant uniquement sur Internet, des fiches techniques détaillées avec photos, des meules standards présentées par constructeurs /Machines /Positions, des meules alternatives et un support technique par téléphone semble répondre aux besoins du marché de la miroiterie en Europe.

Le site qui a déjà maintenant de 1754 outils en ligne continue à améliorer les fiches techniques des outils et le nombre de machines référencées (plus d’une centaine).

Sur Vedip vous pouvez consulter les fiches techniques (avec photos et prix de vente) des meules pour les principales machines du marché (rectilignes, commandes numériques, perceuses, bilatérales, biseauteuses…) et les plus importants fournisseurs (Intermac, Bovone, Glaston Bavelloni, Lattuada, Schiatti, Janbac, Baudin, Battelino, Denver, Bimatech, Ada, Besana, Bottero….)

Contact info@vedip.com

Tel 07 82 39 43 34

Bannière
Bannière
Bannière

 

 

Tables de découpe grand plateau ou jumbo

 

Les verres grands plateaux (généralement 6000x3321) se rencontrent dans des miroiteries moyennes ou importantes et essentiellement dans les pays développés où existent des float produisant le verre dans ces dimensions et les moyens de livraison correspondant.

Ces grandes dimensions de verre permettent de livrer des produits finis de grandes dimensions, d’optimiser la découpe, de réduire le taux de chutes et donc d’améliorer la rentabilité.

On peut rencontrer dans une miroiterie une table unique, mais aussi des équipements annexes (table de chargement , table de rompage) permettant d’optimiser l’utilisation de la table de découpe

 

Comme pour les tables demi-plateau une table grand plateau  est généralement constituée :

- D’un plateau recouvert d’une moquette ( basculant ou non suivant l’existence ou non d’une table d’approvisionnement) équipée d’un coussin d’air pour aider au déplacement du verre et de trois ou plus barres de rompage ( au minimum une sur X et deux sur Y) et d’un certain nombre de pédales de commande (coussin d’air, rompage)

-D’un pont de découpe

Le déplacement du pont de découpe peut s’effectuer par courroies, crémaillères, crémaillères inversées…. On commence à voir apparaitre sur les tables haut de gamme des dispositifs très prometteurs car sans contacts et très rapides de déplacements du pont de découpe par induction électro magnétique.

Les dernières tendances vont vers des ponts en aluminium privilégiant la légèreté.

-D’une commande numérique qui va piloter le pont de coupe et sur laquelle l’opérateur va entrer les données pour effectuer la découpe

-D’un logiciel possédant plus ou moins de fonctions

Ce logiciel peut être fourni par le fabricant de la table ou par un spécialiste de logiciel de gestion de miroiteries pour les miroiteries plus importantes. L’ensemble des données correspondants aux découpes à effectuer est en général entré en totalité, le logiciel se chargeant ensuite d’optimiser l’utilisation de la table (et du stock de verre) en fonction des épaisseurs  ( paramètres de coupe, vitesse, pression, molette, type d’huile…) et des dimensions à découper pour la journée.

 

Le cycle de travail est généralement :

-Entrée (directement ou d’un poste centralisé) des données de découpe dans la commande numérique de la table

-Chargement de la table, directement ou à partir de la table d’approvisionnement

-Découpe automatique

-Rompage ou transfert manuel ou automatique sur la table de rompage.

L’étape lente du cycle étant le rompage, et cette étape nécessitant la présence d’un opérateur expérimenté dans ce domaine, pour les miroiteries ayant une charge de découpe de verre importante (surtout s’il y a des épaisseurs supérieures à 12mm), il peut être adjoint à la table de coupe une seconde table qui sera réservée au rompage et sur laquelle le plateau découpé sera transféré (en utilisant le cousin d’air ou des courroies) pour que l’opérateur sépare les verres et décharge la table. Pendant ce temps-là la table de découpe pourra continuer à effectuer son travail.

 

-Déchargement

Les normes de sécurité imposent que la table soit à l’intérieur d ‘un périmètre de sécurité à l’intérieur duquel toute présence humaine est interdite pendant que s’effectue l’opération de découpe. Ce périmètre peut être constitué par des barrières, des photo cellules….