Trempe chimique. Données techniques

Type de verre

Recuit

Durci

Thermiquement trempé

Chimiquement trempé

Epaisseurs de verre

2.3 à 19 mm

2.3 à 8 mm

3 à 19 mm

0.7 à 19 mm

Compression N/mq

0

30 à 70

30 à 70

300 à 400

Epaisseur de la zone traitée

0%

20 % de l’épaisseur du verre

20 % de l’épaisseur du verre

Jusqu’à 100 à 200 microns

Fragmentation

Gros morceaux

Morceaux moyens

Petits morceaux

Morceaux moyens

Le verre trempé thermiquement est le seul à être considéré comme verre de sécurité. Les autres verres doivent être montés en feuilleté.

La fédération française des professionnels du verre (FFPV) se scinde en deux

La fédération comporte dorénavant deux entités. L’UDTVP, union des transformateurs du verre plat et l’UDIVP, l’union des  installateurs du verre plat.

Redressement judiciaire miroiterie. Dépôt des créances

 

EURL MIROITERIE D'ECOGLASS située à Juillan (65290) a été déclarée en Dépôt de l'état des créances par le tribunal de TRIBUNAL DE COMMERCE DE TARBES le 27-10-2017.

Tremco poursuit son développement

 

Tremco propose des modules de formation sur ses produits, destinés aux menuisiers et façadiers sur ses sites de Lyon et Strasbourg.

La société Allemande poursuit sa croissance par le rachat de l’Anglais Adhere. Il réalise plus de 40 % de son chiffre d’affaires en France sur un total de 315 Millions d’Euros (chiffres 2016)

Bannière
Bannière
Bannière

 

 

Les Contournées

Il existe plusieurs types de machines permettant de

-réaliser des joints en forme

-réaliser joints et biseaux en forme

-réaliser des biseaux en forme

-polir des biseaux en forme

 

Plus de 90% des machines présentes sur le marché permettent de réaliser joints et biseaux.

C’est avec la rectiligne (et l’indispensable machine à bandes) la machine de base d’une miroiterie qui fait du façonnage car elle est polyvalente (elle permet même, dans certaines conditions, de faire du biseau droit) et représente à l’achat un coût modique.

Mais il s’agit de machines qui sont essentiellement manuelles. Elles ne sont qu’un support pour l’opérateur qui va travailler avec elles. D’où la nécessité d’avoir un opérateur qualifié ou, au minimum, une formation prévue lors de la livraison de la machine.

 

Les points à examiner

-Facilité des mouvements de la broche pour l’opérateur (légèreté, souplesse, précision..). Important pour le confort de travail de l’opérateur et sa productivité.

-Passage petits/grands volumes (changement de plateau ou de position sur le plateau. La seconde solution est de loin préférable).

-Mémorisation des positions (sur l’axe z) des meules (aussi bien pour les meules pour le joint que pour celles pour le biseau). Il existe deux systèmes, l’un mécanique avec butées, l’autre électronique. Le second est préférable car le système mécanique est trop limité en nombre de positions.

-Compensation d’usure des meules (surtout pour le biseau). Cette compensation est bien sûr manuelle (mais elle peut être motorisée et actionnée par l’opérateur) mais permet un réel gain de temps lors de la réalisation du biseau.

 

-Possibilité d'empiler les meules sur la broche.

L’objectif est de pouvoir réaliser la totalité du façonnage sur un volume sans avoir à monter d’autres outils sur l’axe vertical de la broche. Ici aussi gain de temps appréciable.

 

-Possibilité d’avoir plusieurs vitesses de rotation de la broche de la contournée. En général les broches sont à deux vitesses (1400 et 2800 tours par minute) mais on peut avoir d’autres possibilités en options

-Possibilité de travailler en mode automatique pour le façonnage des cercles.

-Ce sont des machines qui travaillent dans des conditions difficiles à cause des projections d’eau. Il faut particulièrement examiner l’étanchéité des parties mécaniques (plateau, broche et moto-variateur).

-Prévoir d’installer la machine dans un angle d’atelier (à cause des projections d’eau) et sur une surface de 3x3 mètres carrés. De plus dans ces conditions il est possible d’installer un petit magasin mural pour les jeux de meules et les quelques outils spécifiques à la contournée.

-Une formation (2 journées sont nécessaires, essentiellement pour le biseau) est-elle proposée par le vendeur ? Sera-t-elle effectuée par un installateur  ayant l’expérience de ce type de façonnage (indispensable).

-Une option polissage biseau avec feutre et oxyde de cérium est-elle disponible ?

Cette option, aussi appelée « kit cérium » est composée d’un réservoir de cérium équipé d’une pompe et d’un mélangeur et d’un bac de réception qui se monte sur la machine. Elle nécessite de nettoyer complètement la machine avant de l’utiliser afin de ne pas polluer le mélange eau +  cérium avec la silice créée lors du façonnage du verre.