Nouvelle machine de décoration du verre plat

 

La société Grecque Dynamiki, bien connu pour ses sableuses vient de mettre sur le marché une nouvelle gamme de machine pour la décoration du verre plat.

Il s’agit d’une machine de dépôt de peinture sur le verre par pistolet.

 

La dimension maximale du verre que l’on peut ainsi décorer est 1800x2250 mm

Utilisation d’encres organiques ou céramiques (pour trempe ultérieure)

Programmation par PLC.

Système de changement rapide de couleurs.

Entraînement du verre par courroies

Table dépot peinture sur verre

Pour plus d'informations glass@comascotec.com

Open Days, Swiss School of Stained Glass

 

Saturday, November 30 from 10 to 17 hours

 

Presentation of the work of students in training, demonstrations, workshops for adults and children ...... ..

 

Swiss School of Stained Glass

Venice Avenue

Monthey

 

Swiss

 

Miroiterie à vendre

Localisation : grande ville côte d'azur.

Miroiterie traditionnelle avec activité menuiserie Aluminium et PVC.

Miroiterie structurée bien connue et existant depuis plusieurs dizaines d'années

Parc machines important (rectiligne, table de coupe, perceuse, sableuse...)

Cause de la cession : départ en retraite du dirigeant.

Contacter info@comascotec.com

Bavelloni va reprendre Glaston Mexico

Cette filiale de Glaston avait été créée par le groupe Bavelloni il y a 25 ans pour distribuer et assurer le service des machines Bavelloni sur le Mexique et une partie de l’Amérique du Sud. Sur cette durée elle a vendu et installée plus de 1000 machines.

De cette façon Bavelloni va renforcer sa présence commerciale et assistance technique sur une zone très importante.

Après cette acquisition Bavelloni Mexico continuera de distribuer les machines de la gamme Glaston sur sa zone d’activité et Matteo Gherseni continuera de la diriger

Enlevée
Bannière
Bannière

Histoire du verre, le moyen age

 

Il reste peu de traces d'objets en verre datant du Moyen Âge et ceci pour deux raisons principales.

D'abord sous les Carolingiens l'Eglise interdit d'inhumer les morts avec des objets de la vie de tous les jours.

De plus à partir de l'an 803, le concile de Reims, interdit l'utilisation de calices et de ciboires en verre, car cette matière est jugée par l'Eglise trop fragile pour recevoir le Sang du Christ.

 

Le verre plat va commencer à prendre une réelle importance lorsque le procédé du verre en couronne va être inventé (onzième ou douzième siècle), puis amélioré.

Curieusement à l'origine le verre plat va être fabriqué à partir de verre creux obtenu par soufflage.

Un vase à col court et fond plat, est détaché de sa canne. On ouvre ensuite son col avec une planche pour obtenir une sorte de corolle. Puis en le faisant tourner rapidement devant l'ouverture du four on obtient peu à peu un cercle de verre plat.

Un autre procédé consistait à fabriquer des cylindres en verre, puis à les fendre à froid dans le sens de la longueur. Ensuite le cylindre était transformé en verre plat en l'ouvrant en le faisant ramollir par élévation de sa température.

Ce dernier procédé étant effectué à basse température conservait au verre sa transparence (contrairement à la fabrication des premiers verres plats réalisés dans des moules où le contact avec la surface du moule faisait perdre au verre sa transparence).