Trempe chimique. Données techniques

Type de verre

Recuit

Durci

Thermiquement trempé

Chimiquement trempé

Epaisseurs de verre

2.3 à 19 mm

2.3 à 8 mm

3 à 19 mm

0.7 à 19 mm

Compression N/mq

0

30 à 70

30 à 70

300 à 400

Epaisseur de la zone traitée

0%

20 % de l’épaisseur du verre

20 % de l’épaisseur du verre

Jusqu’à 100 à 200 microns

Fragmentation

Gros morceaux

Morceaux moyens

Petits morceaux

Morceaux moyens

Le verre trempé thermiquement est le seul à être considéré comme verre de sécurité. Les autres verres doivent être montés en feuilleté.

La fédération française des professionnels du verre (FFPV) se scinde en deux

La fédération comporte dorénavant deux entités. L’UDTVP, union des transformateurs du verre plat et l’UDIVP, l’union des  installateurs du verre plat.

Redressement judiciaire miroiterie. Dépôt des créances

 

EURL MIROITERIE D'ECOGLASS située à Juillan (65290) a été déclarée en Dépôt de l'état des créances par le tribunal de TRIBUNAL DE COMMERCE DE TARBES le 27-10-2017.

Tremco poursuit son développement

 

Tremco propose des modules de formation sur ses produits, destinés aux menuisiers et façadiers sur ses sites de Lyon et Strasbourg.

La société Allemande poursuit sa croissance par le rachat de l’Anglais Adhere. Il réalise plus de 40 % de son chiffre d’affaires en France sur un total de 315 Millions d’Euros (chiffres 2016)

Enlevée
Bannière
Bannière

Histoire du verre, le moyen age

 

Il reste peu de traces d'objets en verre datant du Moyen Âge et ceci pour deux raisons principales.

D'abord sous les Carolingiens l'Eglise interdit d'inhumer les morts avec des objets de la vie de tous les jours.

De plus à partir de l'an 803, le concile de Reims, interdit l'utilisation de calices et de ciboires en verre, car cette matière est jugée par l'Eglise trop fragile pour recevoir le Sang du Christ.

 

Le verre plat va commencer à prendre une réelle importance lorsque le procédé du verre en couronne va être inventé (onzième ou douzième siècle), puis amélioré.

Curieusement à l'origine le verre plat va être fabriqué à partir de verre creux obtenu par soufflage.

Un vase à col court et fond plat, est détaché de sa canne. On ouvre ensuite son col avec une planche pour obtenir une sorte de corolle. Puis en le faisant tourner rapidement devant l'ouverture du four on obtient peu à peu un cercle de verre plat.

Un autre procédé consistait à fabriquer des cylindres en verre, puis à les fendre à froid dans le sens de la longueur. Ensuite le cylindre était transformé en verre plat en l'ouvrant en le faisant ramollir par élévation de sa température.

Ce dernier procédé étant effectué à basse température conservait au verre sa transparence (contrairement à la fabrication des premiers verres plats réalisés dans des moules où le contact avec la surface du moule faisait perdre au verre sa transparence).