Trempe chimique. Données techniques

Type de verre

Recuit

Durci

Thermiquement trempé

Chimiquement trempé

Epaisseurs de verre

2.3 à 19 mm

2.3 à 8 mm

3 à 19 mm

0.7 à 19 mm

Compression N/mq

0

30 à 70

30 à 70

300 à 400

Epaisseur de la zone traitée

0%

20 % de l’épaisseur du verre

20 % de l’épaisseur du verre

Jusqu’à 100 à 200 microns

Fragmentation

Gros morceaux

Morceaux moyens

Petits morceaux

Morceaux moyens

Le verre trempé thermiquement est le seul à être considéré comme verre de sécurité. Les autres verres doivent être montés en feuilleté.

La fédération française des professionnels du verre (FFPV) se scinde en deux

La fédération comporte dorénavant deux entités. L’UDTVP, union des transformateurs du verre plat et l’UDIVP, l’union des  installateurs du verre plat.

Redressement judiciaire miroiterie. Dépôt des créances

 

EURL MIROITERIE D'ECOGLASS située à Juillan (65290) a été déclarée en Dépôt de l'état des créances par le tribunal de TRIBUNAL DE COMMERCE DE TARBES le 27-10-2017.

Tremco poursuit son développement

 

Tremco propose des modules de formation sur ses produits, destinés aux menuisiers et façadiers sur ses sites de Lyon et Strasbourg.

La société Allemande poursuit sa croissance par le rachat de l’Anglais Adhere. Il réalise plus de 40 % de son chiffre d’affaires en France sur un total de 315 Millions d’Euros (chiffres 2016)

Bannière
Bannière
Bannière

 

 

Vitrage isolant : les pompes

 

Les pompes vont être utilisées pour poser la seconde barrière d’étanchéité.

Il y a deux types généraux de pompes, celle pour mono composant comme le hotmelt et celles pour bi-composant.

Les pompes pour bi-composant travaillent avec deux produits, celui qui va réaliser l’étanchéité en elle-même (silicone, polysulfures…..) et un durcisseur qui est mélangé au premier pour le faire polymériser. Ces pompes sont constituées d’une structure où sont positionnés les futs des deux produits, un pupitre de commande pour paramétrer les conditions de réalisation du mélange (pourcentage, vitesse…), la pompe en elle-même qui va commander deux pistons (un pour chacun des deux futs de produit), un pistolet qui va permettre de déposer la seconde barrière à la périphérie du double vitrage et qui va aussi servir de mélangeur entre le produit et le durcisseur. Souvent est aussi présent un manchon de refroidissement où l’opérateur positionne le pistolet et qui permet pendant les poses de bloquer la polymérisation et donc de pouvoir  redémarrer rapidement, sans avoir à nettoyer l’ensemble du labyrinthe qui précède le pistolet dans lequel s’effectue le mélange.

Le type de pompe va dépendre souvent du produit utilisé pour réaliser la seconde barrière et même dans certain cas de la marque et de la référence du produit, à cause en particulier des grandes différences de viscosité entre les différents produits proposés sur le marché.