Glasstec 2020 annulé et reporté sur 2021

 

 

Les effets de la crise sanitaire du Coronavirus et les annulations de certains exposants (Guardian, MSK….) ont obligé les organisateurs du salon allemand Glasstec 2020 à reporter leur manifestation sur 2021. Compte tenu des incertitudes persistantes en termes de restrictions de voyage et de dispositions de quarantaine sur les principaux marchés cibles, Messe Düsseldorf a opté en faveur de ces nouvelles dates en étroite coordination avec le conseil consultatif du salon et tous les partenaires impliqués. Rappelons que le salon le plus important de l'industrie du verre était initialement prévu du 20 au 23 octobre prochains. Messe Düsseldorf est déjà en train de coopérer avec les associations pour offrir des formats de services numériques pour 2020 dans le but de rapprocher les clients et les exposants et de mettre numériquement les informations et les gammes disponibles pour Glasstec à la disposition des visiteurs professionnels intéressés par les dates originales du salon.

 

Quid de Vitrum 2021 ?

Artibat reporté sur 2021

ARTIBAT : Reporté aux 13, 14 et 15 octobre 2021

 

Au regard de la gravité de la crise sanitaire et de ses impacts économiques qui menacent l’ensemble des acteurs du bâtiment, c’est avec regret que la CAPEB Pays de Loire, organisatrice du salon, a pris la décision de reporter l’édition 2020 d’ARTIBAT aux 13, 14 et 15 octobre 2021.

 

Décision sage s’il en est !

L’ancien dirigeant de la miroiterie Schultz président de la CPME 53

 

 

Raphaël Alexandre a été désigné président de la CPME 53, la confédération des petites et moyennes entreprises de la Mayenne, jeudi 9 janvier 2020. Ce n’est pas son premier mandat au sein de l’institution : il a déjà occupé les postes de vice-président à l’industrie et à l’artisanat.

Directeur de la miroiterie Schultz à Saint-Berthevin jusqu’en 2016, Raphaël Alexandre a créé en 2018 l’agence Cheval et Patrimoine spécialisée dans le tourisme équestre. « Nos adhérents se composent essentiellement d’artisans qui travaillent seuls, rappelle le nouveau président. Notre mission reste de les aider au quotidien. »

Mousset s’intègre dans le transport de portes et fenêtres

 

Le transporteur Vendéen déjà présent sur ce créneau par lots vient de reprendre Raud spécialiste du transport de portes et fenêtres sur chantiers qui transporte chaque semaine 50 000 portes, fenêtres et baies vitrées.

 

La société a prévu une levée de fonds de 30 millions d’Euros en haut de bilan et dettes avec ouverture du capital aux employés et chauffeurs.

Bannière
Bannière

Angelo Mangiarotti, un maître du marbre chez RBC Paris

 

Le showroom parisien de RBC, situé dans le 15e arrondissement, propose jusqu’au 23 novembre, une exposition consacrée au maître italien de l’architecture et du design Angelo Mangiarotti (1921-2012). En marge de la Paris Design Week, cette exposition Baptisée « Angelo Mangiarotti : skilful reflexions » présente les créations iconiques du maître, en marbre et en bois, qui sont réédités depuis 2010 par Agapecasa, l’entité positionnée sur l’habitat et le contract d’Agape, entreprise italienne spécialisée dans l’univers de la salle de bain haut-de-gamme. Les créations exposées traduisent la capacité du designer à imaginer des meubles en marbre sans joints ni serrages : les tables Eros (1971) par exemple, se composent d’un pied tronconique – plus large à la base qu’au sommet – qui supporte le plateau par simple encastrement gravitationnel, le tout étant bloqué par le poids du matériau, ce qui donne des lignes d’une grande simplicité et pureté.

Le créateur va plus loin encore avec les tables elliptiques Eccentrico, qui se composent d’un plan elliptique inséré de manière asymétrique dans un pied cylindrique incliné, l’ensemble tenant en équilibre grâce à un savant calcul de répartition des forces. Agapecasa réédite également les créations en bois de Mangiarotti, tout aussi inspirées : système breveté il y a plus de 50 ans, la bibliothèque Cavaletto est un programme modulaire constitué d’un élément à tréteaux en forme de V inversé, pouvant être superposé grâce à un simple joint gravitationnel, et pouvant accueillir des étagères à bloquer par un assemblage en « queue d’aronde ». Quant à la table Incas, avec ses pieds de forme tronc-pyramidal à section