Quelques chiffres sur le dernier Glasstec.

 

Le salon sur les technologies du verre qui s'est tenu en octobre 2018 à Dusseldorf a vu une croissance de presque 5% du nombre de ses visiteurs, en léger retrait par rapport aux records de 2012 et 2014.

 

Le salon est vraiment un salon international avec plus de 70 % de visiteurs venant de l'étranger.

Par contre le nombre d'exposant est en retrait (chiffres non donnés par l'organisateur) avec certains halls non complètement remplis

 

Vente société installation de miroirs sur le marché du sport

 

 

Une petite société qui vend et installe sur toute la France des miroirs destinés à des applications sportives est en vente. Quelques informations supplémentaires sur le lien suivant.

 

 

Vente et installation de miroirs sur le marché du sport

 

Je reste à votre disposition si vous souhaitez plus d'informations ou rentrer en contact avec le dirigeant de cette société.

Glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77

Nouvelle version du robot d’enduction Battellino

La société Italienne Battellino qui rencontre un bon succès avec son robot d’enduction annonce la sortir d’une nouvelle version de cette machine pour le vitrage Isolant.

 

1/ création d’un lecteur de code barres

Ceci afin de permettre à l’utilisateur de créer ses propres codes barres qui donneront au robot toutes les instructions dont il a besoin.

Type de profil (aluminium, acier inox..)

Différentes épaisseurs des profils, même dans le cas du triplex, indication simple ou double triplex…

 

2/Vitrages en forme

Nouvelles fonctions sur l’écran qui permettent à l’opérateur d’indiquer la forme du vitrage à travailler.

 

3/ Vitrages pour bâtiments historiques

Possibilité de travailler avec des profils de seulement 4 mm d’épaisseur. Cette option a été demandée par des entreprises qui travaillent en restauration de bâtiments historiques. Traiter manuellement de tels vitrages a toujours été assez délicat.

 

4/ augmentation de la vitesse de travail du robot.

La vitesse peut atteindre 18 mètres par mn. La Façon de travailler les angles a aussi été amélioré.  Un vitrage de 100x80 est maintenant réalisé par le robot en 45 secondes

 

Pour plus d’informations glass@comascotec.com

Nouveautés pour les rectilignes de Battellino

 

Le constructeur Italien de machines pour le verre plat Battellino, bien connu en particulier pour sa gamme de rectilignes a présenté plusieurs améliorations notables de ses rectilignes.

1/Nouveaux convoyeurs d’entrée et de sortie renforcé afin de permettre aux rectilignes de supporter un poids de verre plus important.

2/Nouveau système d’étanchéité des broches afin d’éliminer les fuites d’eau.

3/Nouvel écran tactile. Avec un nouveau logiciel permettant de piloter et de visualiser les principales fonctions de la rectiligne (épaisseur du verre, vitesse de travail, paramètres des broches pneumatiques, contrôle de la pompe…De plus il permet de visualiser le nombre total et partiel de mètres façonnés, les paramètres de travail de la machine dans chaque phase et une gestion des pièces détachées

4/Nouveau système de guides pour les broches diamantées et de polissage.

Ce nouveau système réduit encore les vibrations permettant une amélioration sensible de la qualité du joint.

 

Pour plus d'informations, contacter glass@comascotec.com

Bannière
Bannière

BRACHOT  a pris le contrôle de BELTRAMI

Beltrami et Brachot unissent leurs forces. Depuis le 10 novembre 2017, le groupe Beltrami, un grossiste international spécialisé dans la pierre naturelle avec des filiales en Belgique (Harelbeke et Bruges), au Royaume-Uni et en France, a cédé le contrôle du groupe à  Brachot-Hermant. Cette cession promet de renforcer leur position sur le marché de la pierre naturelle et d'accélérer le développement pour les deux sociétés du groupe Beltrami et Stoneasy.com que pour Brachot.

Une preuve que la continuité et la consolidation dans le secteur de la pierre naturelle et de la construction perdurent. Un ancrage belge Avec la cession du groupe Beltrami, Brachot-Hermant met sur pied un groupe belge puissant, disposant d'une présence directe en Belgique, en France, au Royaume-Uni et en Pologne. En combinaison avec le savoir-faire, l'assortiment de produits et le capital humain, ce transfert engendrera beaucoup de synergies. Une complémentarité qui comporte des avantages en matière d'offre, de structure des coûts, de fichiers clients et fournisseurs ainsi que de gestion quotidienne de l'entreprise. Les deux holdings familiales Beltrami et Brachot-Hermant sont  des entreprises totalement familiales qui existent depuis plusieurs décennies déjà et qui sont actives dans l'extraction, l'importation, la production et la distribution de carreaux et de tranches en pierre naturelle. Brachot-Hermant appartient toujours intégralement à la famille Van Overberghe. Beltrami a, pour sa part, été fondée en 1986 par la famille Callewier. Cette dernière sort aujourd'hui du capital et cède toutes ses actions à Brachot-Hermant.

L'ancien propriétaire Herwig Callewier continuera toutefois à exercer sa fonction de General Manager de Beltrami et sera en charge de l'intégration des deux filiales britanniques et des six filiales françaises du groupe. Bram Callewier, son fils, en conservera la direction quotidienne et sera responsable du développement de la division  Internet Stoneasy.com. Père et fils entreront également dans le comité de direction de Brachot afin de garantir la continuité avec les clients, le personnel et les fournisseurs. La cession du groupe Beltrami permet à Brachot-Hermant de créer une entreprise verticalement intégrée, avec un chiffre d'affaires annuel consolidé de 140 millions d'euros et 550 collaborateurs. Des marques complémentaires Les noms des marques Beltrami, Stoneasy.com et Brachot seront conservés sur le marché, car en plus de se compléter, elles se renforceront à terme, tant sur le plan géographique que des produits. À court terme, une attention toute particulière sera accordée à l'intégration et à l'élargissement de l'offre afin de proposer en 2018 une gamme uniforme, claire et riche sur le marché. Consolidation dans le secteur La cession s'inscrit dans le cadre du suivi familial de Beltrami. Herwig Callewier, General Manager : « Depuis un certain temps, une consolidation est en cours dans le secteur de la pierre naturelle, tant du côté des fournisseurs que des clients. En tant que grossiste, nous devons surfer sur cette tendance et nous adapter. Les marges s'amenuisent et une économie d'échelle s'impose. » Avec ce transfert, les deux acteurs unissent leurs forces en termes d'expertise, d'offre et de déploiement géographique, tout en aspirant à une progression commune et à de nouvelles opportunités. Dirk Van Overberghe, directeur général de Brachot-Hermant : « Nous entendons poursuivre le développement de la formule à succès de Beltrami et Stoneasy.com qui a fait ses preuves. Beltrami dispose en effet d'une bonne position sur le marché, de collaborateurs compétents et motivés, d'un gros fichier clients et de fournisseurs dignes de confiance. Avec la nouvelle direction, le groupe saisira les occasions de déployer davantage les marques Beltrami, Stoneasy.com et Brachot sur le marché européen. »

 

Degroof Petercam a assité  Brachot-Hermant, dans l’acquisition du groupe Beltrami.

L’équipe corporate finance de Degroof Petercam a conseillé Brachot-Hermant dans la structuration, négociation et exécution de la transaction. C’est la troisième fois que Degroof Petercam assiste le groupe Brachot dans la réalisation d’une acquisition, après avoir conseillé le groupe lors de deux rachats d’entreprise en 2013.