AGC Belgique

 

Le producteur de verre plat a mis une cinquantaine de personnes au chômage technique dans son unité Belge à cause du prix trés élevé de l'énergie

Glassman Europe se tiendra en Turquie à Istanbul les 8 et 9 F2VRIER 2023

 

La conférence et le salon seront centrés sur le verre creux

Un miroitier qui arrête son activité vend la totalité de son stock de verre plat

 

Stock de verre

150 Plateaux verre clair, 4 mm, 30 Plateaux verre dépoli 4 mm, 14 Plateaux miroir 4 mm, 6 plateaux verre clair 6 mm, 4 plateaux verre extra blanc 6 mm.........

 

 

 

 

Pour plus d'informations nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77.

 

Merci

Baudin en liquidation judiciaire

 

 

Le fabricant français de rectilignes pour le façonnage du verre plat a été placé en procédure de liquidation judiciaire le

 

TRIBUNAL DE COMMERCE DE CUSSET Par jugement du 06/09/2022, BAUDIN (SARL) Zone Indstrielle 03320 LURCY LÉVIS (Fabrication et vente de machines industrielles de toutes sortes) a été place(e) en liquidation judiciaire 397 614 041 RCS CUSSET Date de cessation des paiements fixée au 06/03/2021 Liquidateur judiciaire : SELARL MJ DE L’ALLIER, Représentée par Maître RAYNAUD Pascal 2, rue de la Presle 03100 Montluçon

 

 

Bannière
Bannière

Importation fictive de machines de façonnage du marbre venant de Chine en Algérie

 

Les services de la sûreté  d’Alger ont réussi à mettre un terme à l’activité d’un réseau de trafiquants conduit par un terroriste repenti. Constitué de dix individus, ce réseau a créé cinq sociétés fictives afin de transférer illégalement des devises à l’étranger.

Ce repenti et ses complices ont réussi à faire sortir du pays, via un circuit bancaire, plus de 7 millions de dollars. Les dix trafiquants ont falsifié des documents officiels pour fonder des entreprises d’importation de machines de transformation du marbre.

Les cinq entreprises en question ont des sièges à Alger (Eucalyptus) et à Dubaï. Officiellement, les membres de ce réseau déclarent qu’ils sont spécialisés dans l’importation des machines de transformation du marbre à partir de la Chine. Mais il s’avère qu’ils n’ont jamais rien importé. En revanche, ils ont réussi à transférer 7 millions de dollars, en recourant à la surfacturation.

Le réseau a été démantelé après une minutieuse enquête mené par la police qui a découvert que les dossiers fournis aux banques étaient falsifiés. Cinq membres du réseau sont placés en détention préventive, alors que les cinq autres sont mis sous contrôle judiciaire. Ils sont poursuivis pour faux et usage de faux, usurpation d’identité et création de sociétés fictives.