Poste de poseur miroiterie Charignon

 

Dans le cadre de son développement, la miroiterie Charignon, recherche des menuisiers poseurs (H/F)

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et ambitieuse ? Vous avez envie de vous lancer dans une petite structure familiale et apprendre à travailler le verre ? Vous êtes manuel, motivé, soigneux et vous avez l’esprit d’équipe ?

 

Ce poste, est disponible immédiatement sur le secteur Couzon au mont d’or (69). 35h sur 4 jours (7h45-12h30 / 13h30- 17h30) - Rémunération intéressante entre 2000 et 2600 Brut + primes + mutuelle prise en charge à 80% Rejoignez notre groupe à taille humaine où nous visons l’excellence et l’exemplarité, dans une ambiance détendue, où nous avons à cœur de favoriser votre réussite professionnelle.

 

Contact : nicolas.caporali.amneo@gmail.com - Tél 06 35 33 34 17

Pyroverre rachète la miroiterie Cluzel

 

 

Pyroverre est un transformateur de produits verriers basé à Châteauneuf-du-Rhône (Drome), stockeur et distributeur des verres de résistance au feu de Pilkington (NSG group) pour la partie sud du territoire français.
La société créée en 2010, est spécialisée dans la transformation de produits verriers Pilkington Pyrostop et Pilkington Pyrodur. Elle coupe du verre sur mesure pour une clientèle constituée de particuliers miroitiers et de menuisiers. Son bureau d’études se consacre aux demandes spécifiques des clients pour assurer la conformité au regard de la réglementation incendie.
En 2015, la société Côté Verre fondée par Maryline Pereira, rejoint le groupe pour proposer la vente en ligne de tous types de vitrages découpés, façonnés puis expédiés depuis l’atelier de production. L’outil de configuration en ligne permet aux clients de passer facilement et directement commande sur le site.

 

 

Pourquoi la miroiterie Cluzel ?

Nous avons demandé à Mathieu Guenin, gérant de la société, de nous exposer les raisons de cet achat. Mathieu Guenin et Maryline Pereira savent que la mise en œuvre est la continuité de l’activité de Côté Verre, la demande de la clientèle locale étant récurrente et de plus en plus importante. Ils constituent alors une équipe de pose. Ils se sont rendu compte rapidement qu’il serait plus simple de faire une opération de croissance externe. Ils s’intéressent à une éventuelle acquisition et ont trouvé la miroiterie Cluzel à Montélimar, à proximité de Châteauneuf-du-Rhône. La gérante, Danielle Fargier, désirait prendre sa retraite. Elle était secondée par Éric Coin sur le plan technique possédant un savoir-faire solide.
L’équipement de l’entreprise permet de réaliser la coupe, le façonnage et le perçage du verre plat nécessaire dans une miroiterie. Elle est dotée d’une camionnette avec un portique porte-verre. Le magasin a une surface de 80 m2 et l’atelier de 160 m2.
La clientèle est essentiellement constituée de particuliers et de professionnels ainsi que des administrations locales.

Intégration et transformations

La reprise s’est effectuée à la fin du mois de janvier 2021. Mathieu Guenin a recruté Paul Fabre comme responsable d’agence ainsi que Dorotea Nacasabog assistante commerciale. Dannielle Fargier les accompagnera pendant trois mois pour leur transmettre ses connaissances, tandis qu’Éric Coin poursuivra son activité de conseil, coupe et pose du verre.
Le magasin existant accueillera un nouveau show-room sous la forme d’un appartement témoin pour valoriser l’offre de la miroiterie en présentant les produits en situation. Des garde-corps, des crédences de cuisine, une dalle de sol, un escalier et un miroir diélectrique cachant un écran. Le chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros devrait grimper rapidement à 600 000 euros.
Bien que la crise sanitaire ait légèrement impacté l’activité de Pyroverre en raison de l’arrêt des chantiers pendant la crise sanitaire, Mathieu Guenin reste optimiste et pense que l’économie française va connaître un rebond rapide. Parallèlement, la vente en ligne via le site Côté Verre connaît une croissance importante précise Maryline Pereira.

 


Nouveau float en France

 

Le groupe Glass Trösch va investir dans la construction d’un nouveau four sur son site français de Homboutg en remplacement du four actuel de 2008 qui arrivait en fin de vie.

De plus une extension du site sur 45000 m² est prévu.

 

La production d’un autre site y sera aussi transféré courant 2023, avec arrivée de 80 salariés.

Amélioration de nos meules résines diamantées, façonnage du verre plat.

 

Nous avons allégé le corps de la meule demandant ainsi moins de puissance au moteur pour la mettre en action.

 

Des stries ont été dessinées sur la base intérieure pour avoir une meilleure répartition de l’eau de refroidissement et donc un meilleur refroidissement de la meule et du verre.

 

Nous avons augmenté la rigidité du corps de le meule et l’équilibrage pour une rotation sans à-coup.

 

Nous avons conservé les mêmes liants, ces améliorations ayant pour but d’améliorer les performances mécaniques de nos meules résines

 

Plus d'info sur glass@comascotec.com

Bannière
Bannière

Logo machines occasion miroiterie

Newsletter miroiterie et verre plat. Décembre 2018

Pour plus d'informations Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

Sablage sur verre

Définition
Le sablage est un procédé de dépolissage et de gravure obtenu par projection d'un jet de sable (corindon) très puissant (jet d'air comprimé) sur un verre. Les grains de sable créent des petites cavités. Cela permet d'obtenir un effet dépoli ou satiné, d'écrire et de dessiner des motifs sur le verre et même de le percer et de le sculpter.


Le procédé : (1870)
Un violent jet de sable de corindon est projeté sur la surface du verre avec un pistolet à air comprimé. Cette projection de grains attaque la matière en donnant un aspect dépoli. L'intensité du dépoli varie avec la durée de l’application du jet. Le travail s'effectue dans un endroit hermétique pour éviter l’inhalation des poussières : soit dans une cabine de sablage où seules les mains pénètrent avec des gants ou de façon automatique ; soit dans une chambre (pièce) de sablage pour des travaux plus volumineux où l’utilisateur est protégé par une combinaison.

 


La technique :
Un pochoir est découpé manuellement suivant le motif désiré. Les parties du verre qui ne seront pas sablées se nomment « réserves ». Pour un travail à l'unité, on utilise un papier autocollant suffisamment résistant (film adhésif). Pour un travail en série, on utilise soit un pochoir métallique (laiton, zinc, cuivre) soit un pochoir en caoutchouc.
Facteurs pouvant faire varier les effets du sablage :

  • Grosseur du grain
  • Diamètre de la buse
  • Pression de l'air comprimé
  • Distance d'impact
  • Orientation du jet


Application :
La décoration par sablage permet de traiter une large palette de matériaux tels que le verre, le cristal, le marbre, le cuivre, le bois, les bijoux, la céramique. Les effets esthétiques produits par le sablage sont multiples :

  • estompe ou satinage de la transparence
  • modulation dans la diffusion de la lumière
  • création d'un effet "moelleux" sur la peau du verre
  • possibilité d'introduire des éléments graphiques (légendes, logos, lignes) extrêmement précis sur la surface du verre.
  • dans la pratique du vitrail, on réalise des rendus artistiques avec du verre plaqué en éliminant la couche plaquée colorée afin de laisser apparaître le verre de base à tendance colorée claire.

 

Rapprochement dans le domaine de la menuiserie aluminium et PVC pour fenêtres et ouvertures en France

Les deux groupes Bouvet et FPEE, parmi les industriels les plus importants du marché de la fenêtre ont décidé de se rapprocher

Les deux acteurs qui réalisent une chiffre d’affaires comparable font donner naissance au numéro deux du marché avec un Chiffre d’affaires prévisionnel de l’ordre de 300 millions d’Euros, 1500 salariés et une production d’un demi -million de menuiseries.

Pour FPEE, cette alliance signe aussi la sortie des financiers minoritaires dans son capital : entrés courant 2015, Siparex et Arkéa Capital Investissement ont indiqué dans un communiqué, le 3 décembre, qu’ils « céderont leur participation à l’occasion du rapprochement de FPEE avec l’entreprise familiale Bouvet ». Finalisé en principe en janvier 2019, ce « rapprochement industriel » est encore soumis à l’« accord de l’Autorité de la concurrence ».

 

 

Glaston rachète Bystronic

 

Glaston Corporation renforce sa position de leader sur le marché des technologies de traitement du verre.

Glaston Corporation a signé un accord en vue de l’acquisition du groupe verre Bystronic. Le fournisseur mondial de machines, systèmes et services haut de gamme pour le traitement du verre plat appartient actuellement au holding industriel suisse Conzzeta AG.

 

Bystronic glass propose une gamme complète de produits, très complémentaires de ceux de Glaston, destinés aux marchés de l’architecture, de l’automobile et de l’écran.

 

Bystronic Glass jouit d'une forte reconnaissance de marque basée sur plus de 50 ans d'expérience dans le secteur et est un leader du marché doté d'une réputation inégalée en matière d'innovation et de qualité.

 

Chef de file en technologie, Glaston fournit des technologies et des services de traitement du verre pour les industries de l’architecture, de l’énergie solaire, des appareils électroménagers et de l’automobile. Il s'est engagé à servir ses clients avec le meilleur savoir-faire et les dernières technologies en matière de traitement du verre.

 

Grâce à cette combinaison, Glaston deviendra un acteur important du secteur des machines pour le verre en proposant une gamme complète de produits allant du traitement au trempé, au pliage et au laminage, en passant par la fabrication de verre isolant et la manipulation du verre, ainsi que dans les services de pré-traitement du verre d’affichage et d’automobile. À la suite de cette acquisition transformationnelle, Glaston disposera d’une offre unique et à valeur ajoutée qui profitera à ses clients.

 

Arto Metsänen, président-directeur général de Glaston, a déclaré: «Je suis très heureux d’accueillir l’équipe hautement professionnelle de Bystronic Glass à Glaston. Nous suivons l'entreprise depuis des années et nous sommes très impressionnés par la qualité de ses produits et par sa transformation en termes de performance opérationnelle et financière. Ensemble, nous deviendrons un acteur de premier plan sur le marché des technologies de traitement du verre au profit de nos clients. Grâce à nos capacités et à notre expertise combinées, nous pourrons proposer aux clients des équipements, des services et des solutions d'un fournisseur unique, optimisant ainsi les opérations des clients et générant de la valeur pour le client. ”

 

Burghard Schneider, PDG de Bystronic Glass, ajoute: «Nous sommes fiers de nos employés qui ont apporté des améliorations significatives au cours des dernières années. La transaction ouvrira un nouveau chapitre au profit de toutes les parties prenantes. Grâce à une meilleure réflexion sur les systèmes et à des capacités de recherche et développement renforcées, nous façonnerons les tendances du secteur en matière de solutions écoénergétiques et d'intégration numérique, conjointement avec nos nouveaux collègues de Glaston. Ensemble, nous pouvons encore mieux servir notre vaste clientèle mondiale et nous restons déterminés à fournir le traitement du verre plat de la meilleure qualité possible en termes de productivité, de qualité et de coût. "

 

La clôture de la transaction est attendue d'ici la fin du premier trimestre de 2019, sous réserve de l'approbation des autorités de contrôle. Glaston a obtenu un financement par emprunt et par capitaux propres, soumis aux conditions habituelles et au soutien d’une assemblée générale extraordinaire. Jusqu'à la clôture de la transaction, Bystronic Glass et Glaston continueront d'opérer en tant que deux sociétés indépendantes et la structure juridique restera inchangée.

 

Décision étrange et pour ne pas dire surprenante. Rappelons qu’un 2003, Glaston qui s’appelait à cette époque Tamglass avait racheté le leader Italien des machines de façonnage du verre plat Bavelloni et sa filiale de distribution Glasto. Ce rachat qui devait permettre de construire le leader incontesté sur ce marché s’était soldé une dizaine d’année après par la revente de Bavelloni qui était passé de plus de 600 salariés à moins de 200 avec une forte moins value faute d’avoir réussi la fusion des deux sociétés et aprés une cascade de dirigeants qui se seront succédés chez Glaston.

La revente de l’unité de fabrication de meules qui lors du rachat en 2003 était un bijou technologique avec une très forte rentabilité a été faite il y a quelques semaines.

Idem avec l’achat d’Albat et Wirsam et sa revente quelques années après.

De plus Bystronic est loin d’être la superbe société qu’elle était au début des années 2000 et est loin d’être leader sur ses deux principaux marchés le vitrage isolant et la découpe.

 

 

 

VENTE SUR LIQUIDATION JUDICIAIRE Miroiterie

La vente sur liquidation de la  MIROITERIE DE LA JOLIETTE se tiendra le. mardi 22 janvier 2019 à 11h15 13002  Marseille

 

 

 

Vandalisme lors des manifestations

 

Lors des manifestations des gilets jaunes, les actes de vandalisme se sont multipliés dans plusieurs grandes villes. Des vitrines de commerçants ont été brisées, à une fréquence encore jamais vue selon les professionnels de la vitrerie. A tel point que tout ne pourra pas être réparé rapidement.

Dans les heures qui ont suivi les journées de manifestations  les rues des grandes villes ont été dégagées des poubelles et des voitures incendiés lors des manifestations. Mais les nombreuses vitrines brisées témoignent encore de la violence qui a régné. Les professionnels de la vitrerie parle d'un niveau sans précédent: "C'est le chaos, on ne s'est jamais trouvé face à de tels dégâts. D'habitude quand il y a des manifestations, le cortège se déplace d'un point A à un point B, et ce sont surtout les commerçants en fin de circuit qui subissent les actes de vandalisme. Là les dégâts sont étalés dans de nombreuses rues", constate Alexandre Costa, vice-président de l'union des installateurs de verre plat (UDIVP) qui regroupe près de 250 entreprises. "Le week-end dernier, nous avions déjà eu quelques demandes, mais c'est vraiment depuis ce lundi matin que l'on sent une certaine panique. On a eu des appels de commerçants installés rue de la Boétie ou bien sur le boulevard Haussmann (NDLR : dans le 8è arrondissement de Paris)", abonde le gérant de BH Vitrier Paris.

Pour les commerçants, l'urgence est de sécuriser leurs boutiques. Les installateurs de vitrines sont donc sollicités en priorité pour poser des plaques de contreplaqué, une première étape avant de remettre de nouvelles vitrines.

Se tourner vers les assureurs

L'UDIVP craint que dans la précipitation, certains commerçants fassent appel à des sociétés qui s'improvisent vitrier. "Les professionnels sont mobilisés, mais la demande étant forte, ils vont d'abord privilégier leurs clients habituels. Certains commerçants peuvent alors faire appel à des sociétés du bâtiment ou des auto-entrepreneurs qui n'ont pas forcément les compétences ou qui pratiquent des tarifs trop élevés", met en garde le vice-président de l'UDIVP. Certains bruits courent aussi que les frais seront pris en charge par l'Etat, ce qui risque de pousser les commerçants à accepter n'importe quels tarifs alors qu'ils ne se feront jamais remboursés.

Son conseil : se tourner vers son assureur, qui fournira la démarche à suivre et leur donnera les adresses de professionnels qui appliquent des tarifs agrées qui seront pris en charge par leur assurance. Car le remplacement d'une vitrine représente un budget conséquent, surtout pour les verres haut-de-gamme. "Pour les magasins des Champs-Elysées ou de l'avenue Montaigne, ce sont des verres anti-reflet ou retardateurs d'effraction qui sont employés. Ce qui peut coûter entre 15.000 à 20.000 euros", indique Alexandre Costa.

Certains commerçants attendent de voir la suite du mouvement

Face à cette demande sans précédent, ce n'est pas l'approvisionnement en verre qui va poser souci, mais plutôt la disponibilité des vitriers pour effectuer les chantiers. Certains vont faire appel à des intérimaires pour remplacer au plus vite. Mais certains commerçants ont dû patienter et passer les fêtes de fin d'année avec des plaques de contreplaqué en guise de vitrine.

Et puis certains commerçants jouent la prudence. "J'ai des clients qui ne veulent pas tout de suite procéder à l'installation de la vitrine neuve. Ils attendent de voir ce qui est prévu pour le week-end prochain, histoire de ne pas devoir la remplacer deux fois de suite", témoigne le gérant de BH Vitrier Paris.

 

 

Automatisation de la compensation d’usure des meules

Le constructeur Italien, leader mondial pour la fabrication de rectilignes et biseauteuses pour le façonnage du verre plat annonce une innovation pour compenser automatiquement l"usure des meules diamantées et des meules de polissage de ses machines.

Les broches sont motorisées. La régulation sur les meules diamantées se fait par l'ampérage et pour les meules de polissage par un capteur de pression de polissage sans intervention de l'opérateur.

Outre le temps gagné pour l’opérateur cela améliore la qualité du joint et la durée de vie des meules montées sur ces machines

 

Cette option est disponible sur les machines  VE 500 V10 and V14.

 

 

Efficacité du warm edge confirmé

Une efficacité scientifiquement prouvée : des économies de chauffage et de climatisation en France grâce aux intercalaires warm edge

Une nouvelle étude est mise à la disposition des fabricants de fenêtres

Kreuzlingen/Suisse, novembre 2018. Une nouvelle étude scientifique démontre, chiffres à l’appui, les économies réalisées sur les frais de chauffage et de climatisation grâce à l’utilisation d’intercalaires, également appelés espaceurs, composite dans les fenêtres isolantes. Pour ce faire, des mesures ont été effectuées dans trois villes de référence représentant les trois types de climats présents en France : Nancy pour le climat tempéré froid, La Rochelle pour le climat tempéré et Nice pour le climat tempéré chaud.

Cette étude, réalisée par l’Institut Passivhaus, un organisme allemand indépendant, a calculé les économies d’énergie et les réductions d’émissions de CO2 obtenues à l’échelle des bâtiments grâce à l’utilisation de ce composant très performant. Les résultats confirment les avantages considérables des espaceurs isolants à rupture de ponts thermiques par rapport aux modèles en aluminium. L’étude est dès à présent à disposition des fabricants de fenêtres pour les accompagner dans leur activité de vente et de conseil.

Cette étude démontre que pour les utilisateurs, le prix légèrement plus élevé d’une fenêtre munie d’espaceurs isolants est largement compensé par les économies réalisées sur les frais de chauffage et de climatisation. Cela constitue une opportunité pour les fabricants de fenêtres et de vitrages isolants, car le prix au mètre linéaire des espaceurs à rupture de ponts thermiques est à peine supérieur à celui des modèles en aluminium.

Afin d’examiner l’influence des intercalaires sur la consommation annuelle d’énergie liée au chauffage, l’étude de l’Institut Passivhaus compare dans les trois zones climatiques des maisons respectant les normes énergétiques françaises et équipées de fenêtres à intercalaires en aluminium, en acier inoxydable ou en matière composite. Résultat : en utilisant des intercalaires composites haute performance plutôt que des modèles en aluminium, l’économie de chauffage réalisée à Nancy (climat tempéré froid) dans une maison française classique munie de double vitrage s’élève à 5,9%. Dans une maison classique munie de triple vitrage, le chiffre est de 7,9%, et dans un bâtiment répondant aux normes de la maison passive, il atteint même 18 %.

À La Rochelle (climat tempéré), l’économie réalisée est de 4,2% dans une maison classique avec double vitrage, 5,7% avec du triple vitrage et plus de 13% dans une maison passive.

À Nice (climat tempéré chaud), une maison équipée d’intercalaires en aluminium consomme 49,6 kWh/(m²a) pour le chauffage en hiver et 33,3 kWh/(m²a) pour la climatisation en été afin d’être maintenue à une température de 20 °C. L’économie d’énergie obtenue à l’aide d’espaceurs isolants est ici de 3,8% dans une maison classique et de 9% dans une maison passive.

 

Petit composant, grand impact

 

Outre le vitrage et le cadre, le troisième élément clé de la performance énergétique des fenêtres isolantes actuelles est l’intercalaire. Celui-ci revêt à juste titre une importance centrale : s’il présente un coefficient de transmission thermique élevé, cela entraîne une grande déperdition de chaleur, quelle que soit la qualité du cadre et du vitrage. Parmi les espaceurs warm edge, il existe également des différences considérables : un modèle à haute efficacité énergétique tel que celui employé dans l’étude présente une conductivité thermique linéaire de 0,14 W/(mK) (valeur lambda de l’intercalaire SWISSPACER ULTIMATE). Les intercalaires en acier inoxydable se situent en deuxième position avec 0,6 W/(mK), tandis que les modèles en aluminium arrivent loin derrière avec pas moins de 160 W/(mK).

Si on continue néanmoins à employer des intercalaires en aluminium, c’est avant tout pour une question de prix. Certains fabricants de vitrages isolants en utilisent plusieurs millions de mètres par an. Dans un contexte fortement concurrentiel, les quelques centimes de moins par mètre des modèles en aluminium pèsent sur la décision d’achat. La nouvelle étude apporte ici un précieux éclairage. Elle démontre les avantages qu’apporte l’utilisation d’espaceurs isolants pour les utilisateurs finaux.

 

« En fin de compte, les intercalaires en aluminium devraient être interdits. L’impact positif des espaceurs isolants sur la qualité des habitations est tel qu’ils devraient devenir le modèle courant », a déclaré le Professeur Wolfgang Feist de l’Institut Passivhaus lors du symposium « fenestra-vision » organisé à Strasbourg par SWISSPACER. Car en plus de leur efficacité énergétique et leur aspect esthétique, les espaceurs isolants composites améliorent également le confort : En hiver, la température intérieure demeure agréable, les risques de condensation en périphérie du vitrage et de moisissure sont considérablement réduits.

 

Cette étude a été commandée par SWISSPACER, l’un des fabricants d’intercalaires isolants. « Grâce à des recherches scientifiques menées par un institut indépendant, nous souhaitions mettre des données solides à la disposition du marché », explique Andreas Geith, le Directeur général de SWISSPACER.

Pour plus d’informations, consulter la page www.swisspacer.com/fr/8-pour-cent. L’étude complète y est également disponible en téléchargement.

 

 

Le crédit d’impôt transition énergétique pour les changements de fenêtres en France

 

Bonne nouvelle pour les professionnels de la fenêtre ! Le ministre de la Transition écologique François de Rugy a annoncé que le gouvernement allait reconsidérer le crédit d’impôt transition énergétique pour prendre en compte les changements de fenêtres.

Selon lui, le gouvernement va continuer à œuvrer en faveur des économies d’énergie. C’est “sans doute là que nous avons les plus grandes marges de progrès”, assure-t-il. “Un dispositif plus efficace que par le passé”. “Nous allons reconsidér le crédit d’impôt transition énergétique aux changements de fenêtres”, ce dossier “a beaucoup été débattu depuis un an avec les professionnels du bâtiment”. Il était “en arrêt” à son arrivée au ministère. Le ministre promet “un dispositif plus efficace que par le passé (…) une aide pour ceux qui passent de fenêtre(s) en simple vitrage à fenêtre(s) en double vitrage”, précisant que cette aide sera plafonnée à 100 euros par fenêtre. …

 

Nouveaux forêts diamantés hautes performances

 

L’arrivée sur le marché ces dernières années de perceuses automatiques à commande numérique a demandé de nouveaux  forêts diamantés pouvant répondre à une plus grande automatisation et à une amélioration de la qualité de perçage.

Il faut savoir que l’opération de perçage est une opération lente qui ralentit un processus de façonnage entièrement automatique

Les caractéristiques demandées sont les suivantes

Temps de perçage plus rapide pour réduire le temps de perçage

Perçage sans écailles pour ne pas avoir de problèmes lors de façonnages suivants tels que la trempe

Capacité de coupe stable pour ne pas avoir à affuter les forêts opérations automatique toujours délicate

Longue durée de vie pour réduire les arrêts de production dus aux changements de forêts diamantés.

 

Pour répondre à ces exigences nous avons développés une nouvelle gamme de forêts diamantés avec une épaisseur de couronne réduite (0.8 mm jusqu’à des diamètres de 40 mm et 0.9 au-delà et une nouvelle géométrie de couronne diamantée pour favoriser l’évacuation de l’eau et de la silice.

 

 

Bavelloni rachète à Glaston l’usine de fabrication de meules.

Bavelloni retrouve peu à peu le périmètre qui était le sien avant le rachat par le groupe Finlandais Glaston.

L’usine de meules, située à Bregnano à proximité du siège historique de Bavelloni vient d’être racheté par Bavelloni à Glaston. Cette usine a largement participé au succés de Bavelloni en fournissant aux rectilignes, biseauteuses, bilatérales et machines à commande numérique du groupe Z Bavelloni des outils extrêmement performants. La synergie, machines et meules est ainsi reconstitué.

Les liens avec Glaston sont conservés car Glaston continue à distribuer la gamme de meules dans un certain nombre de pays.

 

 

Offre d’emploi : Technicien SAV et Formateur Itinérant H/F

 

BIESSE FRANCE Biesse France, est une filiale française du Groupe Biesse, leader mondial dans la production de machines-outils et d'équipements techniques pour l'usinage du bois, du verre, de la pierre et des matériaux composites.

 

Nous recherchons des Techniciens et/ ou des chargés de formation SAV itinérants pour montage, maintenance préventive ou curative du parc machines français, et/ou pour la formation de nos machines auprès de nos clients.

 

Vous intégrez une entreprise Leader en pleine croissance, composée d’une équipe d'environ 40 techniciens itinérants supportés par 8 hotliners.

Vous aurez pour mission d'assurer les activités et les missions suivantes :

En tant que technicien Itinérant :

• Le montage et la mise en route de machines spéciales,

• Et/ ou la maintenance curative ou préventive,

En tant que chargé de formation/ formateur itinérant :

• L’optimisation des procédés de fabrication de la clientèle (stratégies d’usinage, choix des outils, programmation…)

• La formation de la clientèle pour l’utilisation de machines C.N. et des logiciels

• L'assistance téléphonique

• La participation aux salons nationaux ou internationaux

 

Profil recherché:

• Vous avez déjà une expérience, idéalement sur machines spéciales ou outils.

• Vous aimez l'itinérance (environ 50.000 km/an) et cela ne vous dérange pas de vous absenter du lundi matin au vendredi soir de chez vous.

• Vous avez été opérateur et/ou formateur sur commandes numériques. • Vous avez de bonnes compétences en mécanique, pneumatique et électricité.

• Idéalement, vous connaissez le processus d'usinage du bois, du verre, ou de la pierre et des matériaux composites.

• Vous parlez idéalement Anglais ou italien. Un niveau correct vous serait nécessaire pour lire les notices et manuels d'utilisation, et idéalement pour suivre des formations en Italie.

 

Package:

• Package de rémunération évolutif sur 3 ans

• Prime annuelle de déplacements

• Prime de Participation, PEE

• Véhicule utilitaire 2 places

• CB société, PC portable et Smartphone

• Bonne couverture de Frais de santé et de Prévoyance

• Formations en France et/ou en Italie

• Avantages CE Type d'emploi : Temps plein, CDI

 

Envoyer CV et lettre de motivation à

Recrutement

BIESSE FRANCE – 4 chemin de Moninsable, 69530, Brignais – France

Tel. +33 (0)4 81 65 16 05 – Fax +33 (0)4 78 96 73 30 – www.biesse.com

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.