Poste de poseur miroiterie Charignon

 

Dans le cadre de son développement, la miroiterie Charignon, recherche des menuisiers poseurs (H/F)

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et ambitieuse ? Vous avez envie de vous lancer dans une petite structure familiale et apprendre à travailler le verre ? Vous êtes manuel, motivé, soigneux et vous avez l’esprit d’équipe ?

 

Ce poste, est disponible immédiatement sur le secteur Couzon au mont d’or (69). 35h sur 4 jours (7h45-12h30 / 13h30- 17h30) - Rémunération intéressante entre 2000 et 2600 Brut + primes + mutuelle prise en charge à 80% Rejoignez notre groupe à taille humaine où nous visons l’excellence et l’exemplarité, dans une ambiance détendue, où nous avons à cœur de favoriser votre réussite professionnelle.

 

Contact : nicolas.caporali.amneo@gmail.com - Tél 06 35 33 34 17

Pyroverre rachète la miroiterie Cluzel

 

 

Pyroverre est un transformateur de produits verriers basé à Châteauneuf-du-Rhône (Drome), stockeur et distributeur des verres de résistance au feu de Pilkington (NSG group) pour la partie sud du territoire français.
La société créée en 2010, est spécialisée dans la transformation de produits verriers Pilkington Pyrostop et Pilkington Pyrodur. Elle coupe du verre sur mesure pour une clientèle constituée de particuliers miroitiers et de menuisiers. Son bureau d’études se consacre aux demandes spécifiques des clients pour assurer la conformité au regard de la réglementation incendie.
En 2015, la société Côté Verre fondée par Maryline Pereira, rejoint le groupe pour proposer la vente en ligne de tous types de vitrages découpés, façonnés puis expédiés depuis l’atelier de production. L’outil de configuration en ligne permet aux clients de passer facilement et directement commande sur le site.

 

 

Pourquoi la miroiterie Cluzel ?

Nous avons demandé à Mathieu Guenin, gérant de la société, de nous exposer les raisons de cet achat. Mathieu Guenin et Maryline Pereira savent que la mise en œuvre est la continuité de l’activité de Côté Verre, la demande de la clientèle locale étant récurrente et de plus en plus importante. Ils constituent alors une équipe de pose. Ils se sont rendu compte rapidement qu’il serait plus simple de faire une opération de croissance externe. Ils s’intéressent à une éventuelle acquisition et ont trouvé la miroiterie Cluzel à Montélimar, à proximité de Châteauneuf-du-Rhône. La gérante, Danielle Fargier, désirait prendre sa retraite. Elle était secondée par Éric Coin sur le plan technique possédant un savoir-faire solide.
L’équipement de l’entreprise permet de réaliser la coupe, le façonnage et le perçage du verre plat nécessaire dans une miroiterie. Elle est dotée d’une camionnette avec un portique porte-verre. Le magasin a une surface de 80 m2 et l’atelier de 160 m2.
La clientèle est essentiellement constituée de particuliers et de professionnels ainsi que des administrations locales.

Intégration et transformations

La reprise s’est effectuée à la fin du mois de janvier 2021. Mathieu Guenin a recruté Paul Fabre comme responsable d’agence ainsi que Dorotea Nacasabog assistante commerciale. Dannielle Fargier les accompagnera pendant trois mois pour leur transmettre ses connaissances, tandis qu’Éric Coin poursuivra son activité de conseil, coupe et pose du verre.
Le magasin existant accueillera un nouveau show-room sous la forme d’un appartement témoin pour valoriser l’offre de la miroiterie en présentant les produits en situation. Des garde-corps, des crédences de cuisine, une dalle de sol, un escalier et un miroir diélectrique cachant un écran. Le chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros devrait grimper rapidement à 600 000 euros.
Bien que la crise sanitaire ait légèrement impacté l’activité de Pyroverre en raison de l’arrêt des chantiers pendant la crise sanitaire, Mathieu Guenin reste optimiste et pense que l’économie française va connaître un rebond rapide. Parallèlement, la vente en ligne via le site Côté Verre connaît une croissance importante précise Maryline Pereira.

 


Nouveau float en France

 

Le groupe Glass Trösch va investir dans la construction d’un nouveau four sur son site français de Homboutg en remplacement du four actuel de 2008 qui arrivait en fin de vie.

De plus une extension du site sur 45000 m² est prévu.

 

La production d’un autre site y sera aussi transféré courant 2023, avec arrivée de 80 salariés.

Amélioration de nos meules résines diamantées, façonnage du verre plat.

 

Nous avons allégé le corps de la meule demandant ainsi moins de puissance au moteur pour la mettre en action.

 

Des stries ont été dessinées sur la base intérieure pour avoir une meilleure répartition de l’eau de refroidissement et donc un meilleur refroidissement de la meule et du verre.

 

Nous avons augmenté la rigidité du corps de le meule et l’équilibrage pour une rotation sans à-coup.

 

Nous avons conservé les mêmes liants, ces améliorations ayant pour but d’améliorer les performances mécaniques de nos meules résines

 

Plus d'info sur glass@comascotec.com

Bannière
Bannière

INDICATION GEOGRAPHIQUE PIERRES MARBRIERES DE RHÔNE ALPES

CAHIER DES CHARGES

SYNTHESE DU DOCUMENT DE TRAVAIL

Le nom de l’Indication Géographique

« Pierres Marbrières de Rhône-Alpes »

Le(s) produit(s) concerné(s)

Les Pierres Marbrières de Rhône-Alpes sont des calcaires formés à l’ère Jurassique et à l’ère Crétacé Inférieur, extraits dans les carrières situées dans une aire géographique définie dans le point 3.

A titre indicatif, les valeurs moyennes des caractéristiques physiques et mécaniques des principales Pierres Marbrières de Rhône-Alpes sont :

Valeur de la masse volumique (NF EN 1936) : entre 2500 kg/m3 et 2810 kg/m3

Valeur de porosité ouverte (NF EN 1936) : entre 0,3 % et 3,0 % ;

Résistance à la flexion sous charge centrée (NF EN 12372) : entre 9,5 MPa et 23 MPa ;

Résistance à la compression (soit NF EN 1926 soit NF EN 772-1) : entre 139 MPa et 250 MPa ;

Résistance à l’usure (NF EN 14157) : entre 18 mm et 35 mm.

 

La liste non exhaustive des différents matériaux en calcaire pouvant prétendre à la protection de l’IG « Pierres Marbrières de Rhône Alpes» est présentée ci-dessous :

Pierre de Chandoré / Champdor

Pierre de Chomérac

Pierre de Drom / Pierre de Revermont / Pierre de Chandolin

Pierre de Grand Corent / Jaune de Valore

Pierre de Hauteville

Pierre de Labeaume

Pierre de Rocheret / Pierre-Châtel / Roc Argent

Pierre de Romanèche / Pierre de Hautecourt

Pierre de Ruoms

Pierre de Saint-Baudille

Pierre de Villebois / Montalieu

L’indication géographique couvre les produits suivants :

Produits bruts : blocs extraits de carrières destinés à la pierre de taille, de construction et de décoration ;

Produits semi-finis : tranches et produits en cours de finition ;

Produits finis, classés par famille :

Bâtiment neuf et ancien (éléments taillés massifs, éléments minces, etc…) ;

Voirie, aménagements urbain et paysager (Pavés tous types, dalles tous types, bordures tous types, mobilier urbain, mobilier paysager, etc…) ;

Funéraire (monuments et articles funéraires, columbarium, etc…) ;

Tout produit décoratif mobilier et immobilier (tel qu’ameublement d’intérieur etc…).

Issus de matériaux naturels produits par procédés d’extraction et de transformation à l’exception de tous matériaux ou produits reconstitués et/ou composites.

Le produit fini perd l’Indication Géographique à la première étape du processus effectué hors de l’aire géographique. Par produit fini, on entend un produit qui ne sera pas retravaillé en dehors de l’aire géographique.

La délimitation de la zone géographique ou du lieu déterminé associé

L’aire géographique de l’IG Pierres Marbrières de Rhône-Alpes couvre :

Pour les opérations d’extraction : les départements de l’Isère (38) et de l’Ain (01) ainsi que le département de l’Ardèche (07) ;

Pour les opérations de transformation : tous les départements de la région Rhône-Alpes (01, 07, 26, 38, 42, 69, 73 et 74).

Les opérations d’extraction et de transformation des produits couverts par l’IG Pierres Marbrières de Rhône-Alpes doivent se réaliser dans cette aire géographique.

Qualité, réputation, savoir-faire traditionnel ou autres caractéristiques que possède le produit concerné et qui peuvent être attribués essentiellement à cette zone géographique ou à ce lieu déterminé, ainsi que les éléments établissant le lien entre le produit et la zone géographique ou le lieu déterminé associé

 

La liste ci-dessous présente les dates de formations de chacune des Pierres Marbrières de Rhône-Alpes :

Hauteville : Crétacé inférieur – Valanginien – de 136 à 140 Ma

Chandoré : Crétacé inférieur – Valanginien – de 136 à 140 Ma

Rocheret : Crétacé inférieur – Valanginien – de 136 à 140 Ma

Chomerac : Jurassique – Portlandien (Tithonien)- de 145 à 150 Ma

Labeaume : Jurassique – Portlandien (Tithonien)- de 145 à 150 Ma

Ruoms : Jurassique – Portlandien (Tithonien)- de 145 à 150 Ma

Drom : Jurassique – Portlandien (Tithonien)- de 145 à 150 Ma

Grand-Corent : Jurassique – Kimmeridgien – de 150 à 155 Ma

Villebois : Jurassique – Bathonien – de 168 à 166 Ma

Saint-Baudille : Jurassique – Bajocien moyen – environ 170 Ma

La totalité des calcaires marbriers de Rhône–alpes provient de dépôts marins. Ces dépôts se sont faits dans une mer de type tropicale et peu profonde. La température chaude de l’eau a favorisé le dépôt de calcaire (carbonate de calcium). Cette sédimentation est à la fois biodétritique et chimique, d’où la présence d’oolithes. Certaines de ces roches se sont ensuite très légèrement métamorphisées.

Au regard de ces paramètres (richesse en carbonate de calcium, présence d’oolithes et un très léger métamorphisme) on obtient une roche dure, compacte, assez homogène et « prenant bien le poli ». Ces caractéristique pétrographiques sont en partie la définition du terme ancien « choin » que l’on peut définir par « calcaire (ou pierre) marbrière ».

 

L’identité de l’organisme de défense et de gestion (ODG), ses statuts, la liste des opérateurs initiaux qu’il représente et les modalités financières de leur participation.

L’association RHONAPI est l’organisme de défense et de gestion qui gère l’Indication Géographique « Pierres Marbrières de Rhône-Alpes ».

Modalités et la périodicité des contrôles réalisés par les organismes mentionnés à l’article L. 721-9 du code de la propriété intellectuelle, ainsi que les modalités de financement de ces contrôles. Les modalités comportent notamment les points de contrôle du produit :

Les essais à réaliser et à détenir pour l’IG sont :

Les essais d’identité ;

Les essais d’aptitudes à l’emploi ;

Les essais supplémentaires pour le marquage CE.

Paragraphe complété par la proposition de CERTIPAQ.

Obligations déclaratives ou de tenue de registres auxquelles les opérateurs doivent satisfaire afin de permettre la vérification du respect du cahier des charges :

Les obligations déclaratives ou de tenue de registres auxquelles les opérateurs doivent satisfaire afin de permettre la vérification du respect du cahier des charges sont décrites dans le schéma suivant :

9.  Modalités de mise en demeure et d’exclusion des opérateurs en cas de non-respect du cahier des charges :

Paragraphe complété par la proposition de CERTIPAQ.

10. Financement prévisionnel de l’ODG :

L’ODG est financé principalement par les cotisations des opérateurs.

11. Eléments spécifiques de l’étiquetage :

Les produits commercialisés sous Indication Géographique "Pierres Marbrières de Rhône-Alpes" devront comporter tout ou partie des informations suivantes par voie d’étiquetage et/ou par voie documentaire :

 

Mention "IG Pierres Marbrières de Rhône-Alpes" ou "Indication Géographique  Pierres Marbrières de Rhône-Alpes" ;

Le logo de l'IG Pierres Marbrières de Rhône-Alpes ;

Le logo est en cours de réflexion.

Le logo national des IG PIA tel que défini par voie réglementaire ;

Le numéro d’homologation de l’IG ;

Le numéro d’habilitation de la carrière/de l’unité de transformation ;

Le nom du matériau vendu ;

Le nom et l'adresse de l’ODG ;

Le nom de l’organisme de certification et/ou son logo.

 

12. Le cas échéant, les engagements sociaux et environnementaux pris par les   opérateurs regroupés au sein de l’organisme de défense et de gestion :