Sarthe. L’entreprise Grav’Or ce week-end à l’Élysée

L’entreprise mancelle de gravure sur verre, fait partie des 100 entreprises sélectionnées pour l’exposition « Fabriqué en France » qui se déroule les 18 et 19 janvier 2020 à l’Elysée.

Les samedi 18 et dimanche 19 janvier 2020, 100 entreprises françaises – sélectionnées parmi 1 750 dossiers – présenteront le savoir-faire « Fabriqué en France » de 100 départements français, à l’Élysée. L’entreprise mancelle Grav’Or a été retenue pour représenter la Sarthe.

Nommée aux Talents de la Sarthe 2018 dans la catégorie « entreprise », la société de miroiterie et décoration sur verre présentera ce week-end un paravent avec gravure à la main, feuille d’or et laquage en églomisé précise le site de l’Élysée.

 

Miroiterie en vente

 

Perspective départ en retraite une miroiterie de façonnage avec activité menuiserie aluminium et PVC est disponible à la vente.

L'entreprise dont le dirigeant est très connu et présent  sur le marché depuis de nombreuses années  possède un parc machines diversifié et est située dans une ville importante du Sud-Ouest.

Parc machines avec table de coupe, rectiligne, perceuse, machine à bandes...

Equipes de poseurs indépendants.

 

Pour plus d'informations glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77. Merci

Offre d’emploi miroiterie. Opérateur commande numérique

 

 

OPERATEUR COMMANDES NUMERIQUES

Depuis 40 ans, BMV (35 personnes, 5M€ de CA) www.bmv-verre.fr transforme le verre plat pour accompagner ses clients dans leurs plus belles réalisations. La satisfaction de nos clients exige un haut niveau de qualité et de réactivité. Vous attachez également une grande importance au service client ? Alors, nous vous attendons pour renforcer notre équipe.

MISSIONS et RESPONSABILITÉS : Piloter plusieurs machines numériques de façonnage des bords et perçage / encochage de verre plat. Dans un premier temps réaliser des montages pour exécuter des programmes existants, puis progressivement créer des programmes à partir de dessins existants, puis créer des dessins à partir des plans clients. Charger et décharger des vitrages, manuellement et/ou à l’aide de palonniers. Contrôler la conformité des produits fabriqués par rapport aux plans. Veiller à l’entretien de la machine pour garantir ses performances. PROFIL : Attrait pour l’informatique industrielle Maitrise de la lecture de plans 2D

Horaires 9H – 16H pendant la formation Puis 12H30 – 19H30 ou journée Travail non répétitif sur petites séries et commandes unitaires. Poste en CDI basé à Feyzin (69) - Salaire selon profil et expérience - Votre candidature (CV + Lettre de motivation + prétentions salariales) sera envoyée par courrier électronique à

olivier.manisse@bmv-verre.fr

Offre d’emploi coupeur miroiterie

 

 

"sous la responsabilité d'un chef d'équipe , vous découpez des plateaux de verre de différentes dimensions à l'aide d'une machine semi automatisée. Vous vérifiez les coupes obtenues , identifiez les verres à l'aide d'étiquettes et les rangez sur des chariots spécifiques.Vous renseignez les documents de suivi de fabrication , et participez aux opérations nécessaires à la vie de l'atelier .

Vous ètes organisé et connaissez les gestes et postures à respecter pour manipuler des charges sans se blesser .

Qualités:respect absolu des consignes de sécurité et des procédures,esprit d'équipe ,ponctualité,rigueur,sérieux,implication,bonne condition physique.

Rémunération en fonction du profil, 39 heures hebdomadaires (travail en 2x8)

Type d'emploi : Temps plein, CDI

 

MIROITERIE CAPEL

Mr CAPEL Frédéric

miroiterie.capel@orange.fr

tel : 05.53.99.10.05

Bannière
Bannière

Sportiello bâtiment repris ?

 

La proposition de reprise de Sportiello Bâtiment par Yannick Le Corre sera examinée par le tribunal de commerce de Romans.

 

L’audience doit avoir lieu mercredi 27-06 devant le tribunal de commerce de Romans. Sportiello Bâtiment, entreprise d’aménagement extérieur d’espaces publics ou privés et d’aménagement intérieur de bâtiment tertiaire et d’habitations, pourrait trouver un repreneur. Yannick Le Corre, dirigeant d’une marbrerie de la région parisienne, est en effet le seul sur les rangs pour acquérir la société drômoise. Il s’engage à reprendre 25 des 27 salariés et à maintenir à sa tête son dirigeant, Jérôme Sportiello.

La société Sportiello Bâtiment, créée en 2001, est en redressement judiciaire depuis le 30 avril dernier.  Confrontée à des difficultés depuis 2008, elle ne trouvait pas de repreneur jusqu’à ce que Yannick Le Corre ne tombe amoureux de la Drôme. Et trouve en l’entreprise Sportiello un parfait prolongement de celle qu’il dirige en région parisienne.