AGC Belgique

 

Le producteur de verre plat a mis une cinquantaine de personnes au chômage technique dans son unité Belge à cause du prix trés élevé de l'énergie

Glassman Europe se tiendra en Turquie à Istanbul les 8 et 9 F2VRIER 2023

 

La conférence et le salon seront centrés sur le verre creux

Un miroitier qui arrête son activité vend la totalité de son stock de verre plat

 

Stock de verre

150 Plateaux verre clair, 4 mm, 30 Plateaux verre dépoli 4 mm, 14 Plateaux miroir 4 mm, 6 plateaux verre clair 6 mm, 4 plateaux verre extra blanc 6 mm.........

 

 

 

 

Pour plus d'informations nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77.

 

Merci

Baudin en liquidation judiciaire

 

 

Le fabricant français de rectilignes pour le façonnage du verre plat a été placé en procédure de liquidation judiciaire le

 

TRIBUNAL DE COMMERCE DE CUSSET Par jugement du 06/09/2022, BAUDIN (SARL) Zone Indstrielle 03320 LURCY LÉVIS (Fabrication et vente de machines industrielles de toutes sortes) a été place(e) en liquidation judiciaire 397 614 041 RCS CUSSET Date de cessation des paiements fixée au 06/03/2021 Liquidateur judiciaire : SELARL MJ DE L’ALLIER, Représentée par Maître RAYNAUD Pascal 2, rue de la Presle 03100 Montluçon

 

 

Bannière
Bannière

Le bâtiment pourrait se stabiliser en 2016.

 

L'activité de l'artisanat du bâtiment ( y compris les marchés de la miroiterie et de la marbrerie) en France pourrait se stabiliser cette année, ce qui mettrait fin à une "dégringolade ininterrompue depuis 2012", a estimé jeudi la Confédération de l'artisanat et des petites entreprises du bâtiment (Capeb).

Avec un repli de 2% en volume l'an dernier, ramené à -1% au dernier trimestre, 2015 "se clôt sur une moindre dégradation de l'activité de l'artisanat du bâtiment", a annoncé la Capeb lors d'une conférence de presse.

Il s'agit toutefois du 4ème repli annuel d'activité pour le secteur, qui a encore perdu 15.000 emplois l'an dernier, a déploré Patrick Liébus, le président de la Capeb.

"Heureusement, les perspectives 2016 sont moins dramatiques, grâce notamment aux dispositifs en faveur de la performance énergétique, du neuf et de l'accessibilité du bâti", a-t-il estimé.

S'il est "difficile d'être optimiste" vis-à-vis de 2016, pour la Capeb, celle-ci est un peu plus confiante, en tablant sur "une évolution en volume de 0 à 1%".

En effet, une "moindre dégradation dans le neuf et les marchés de la rénovation énergétique et de l'accessibilité, devraient créer des perspectives plus favorables", ce qui permettrait de "stopper la dégringolade ininterrompue depuis 2012".

Pour la Capeb, "parler de réelle reprise est toutefois prématuré, tandis que la concurrence déloyale et  le manque de confiance des ménages freinent ostensiblement la croissance de l'activité de l'artisanat du bâtiment".

Au quatrième trimestre 2015, l'activité dans le neuf a encore cédé 2,5% (contre -5% au 3ème trimestre), tandis qu'elle est restée atone dans l'éco-rénovation (contre -1%).

Sur l'ensemble de l'an dernier, l'activité dans le neuf a reculé de 4,5%, mais le secteur a bénéficié de la croissance des travaux de performance énergétique (+1%) et la reprise des ventes de logements anciens.

Malgré cela, l'activité en entretien-rénovation a reculé de 0,5%, comme en 2014.

Quant à l'amélioration constatée depuis août 2015, sur les ventes de logements neufs, elle "devrait produire ses effets dans le courant de l'année 2016", estime la Capeb.

Début janvier 2016, les carnets de commandes représentent 72 jours de travail, soit 7 jours de plus qu'un an auparavant.

Pour 2016, la Capeb table sur un repli de l'activité de 0,5% à 1,5% dans le neuf, contrebalancée par une hausse de 0,5% à 1,5% dans l'entretien-rénovation.