Quelques chiffres sur le dernier Glasstec.

 

Le salon sur les technologies du verre qui s'est tenu en octobre 2018 à Dusseldorf a vu une croissance de presque 5% du nombre de ses visiteurs, en léger retrait par rapport aux records de 2012 et 2014.

 

Le salon est vraiment un salon international avec plus de 70 % de visiteurs venant de l'étranger.

Par contre le nombre d'exposant est en retrait (chiffres non donnés par l'organisateur) avec certains halls non complètement remplis

 

Vente société installation de miroirs sur le marché du sport

 

 

Une petite société qui vend et installe sur toute la France des miroirs destinés à des applications sportives est en vente. Quelques informations supplémentaires sur le lien suivant.

 

 

Vente et installation de miroirs sur le marché du sport

 

Je reste à votre disposition si vous souhaitez plus d'informations ou rentrer en contact avec le dirigeant de cette société.

Glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77

Nouvelle version du robot d’enduction Battellino

La société Italienne Battellino qui rencontre un bon succès avec son robot d’enduction annonce la sortir d’une nouvelle version de cette machine pour le vitrage Isolant.

 

1/ création d’un lecteur de code barres

Ceci afin de permettre à l’utilisateur de créer ses propres codes barres qui donneront au robot toutes les instructions dont il a besoin.

Type de profil (aluminium, acier inox..)

Différentes épaisseurs des profils, même dans le cas du triplex, indication simple ou double triplex…

 

2/Vitrages en forme

Nouvelles fonctions sur l’écran qui permettent à l’opérateur d’indiquer la forme du vitrage à travailler.

 

3/ Vitrages pour bâtiments historiques

Possibilité de travailler avec des profils de seulement 4 mm d’épaisseur. Cette option a été demandée par des entreprises qui travaillent en restauration de bâtiments historiques. Traiter manuellement de tels vitrages a toujours été assez délicat.

 

4/ augmentation de la vitesse de travail du robot.

La vitesse peut atteindre 18 mètres par mn. La Façon de travailler les angles a aussi été amélioré.  Un vitrage de 100x80 est maintenant réalisé par le robot en 45 secondes

 

Pour plus d’informations glass@comascotec.com

Nouveautés pour les rectilignes de Battellino

 

Le constructeur Italien de machines pour le verre plat Battellino, bien connu en particulier pour sa gamme de rectilignes a présenté plusieurs améliorations notables de ses rectilignes.

1/Nouveaux convoyeurs d’entrée et de sortie renforcé afin de permettre aux rectilignes de supporter un poids de verre plus important.

2/Nouveau système d’étanchéité des broches afin d’éliminer les fuites d’eau.

3/Nouvel écran tactile. Avec un nouveau logiciel permettant de piloter et de visualiser les principales fonctions de la rectiligne (épaisseur du verre, vitesse de travail, paramètres des broches pneumatiques, contrôle de la pompe…De plus il permet de visualiser le nombre total et partiel de mètres façonnés, les paramètres de travail de la machine dans chaque phase et une gestion des pièces détachées

4/Nouveau système de guides pour les broches diamantées et de polissage.

Ce nouveau système réduit encore les vibrations permettant une amélioration sensible de la qualité du joint.

 

Pour plus d'informations, contacter glass@comascotec.com

Enlevée
Bannière

Vandalisme lors des manifestations

 

Lors des manifestations des gilets jaunes, les actes de vandalisme se sont multipliés dans plusieurs grandes villes. Des vitrines de commerçants ont été brisées, à une fréquence encore jamais vue selon les professionnels de la vitrerie. A tel point que tout ne pourra pas être réparé rapidement.

Dans les heures qui ont suivi les journées de manifestations  les rues des grandes villes ont été dégagées des poubelles et des voitures incendiés lors des manifestations. Mais les nombreuses vitrines brisées témoignent encore de la violence qui a régné. Les professionnels de la vitrerie parle d'un niveau sans précédent: "C'est le chaos, on ne s'est jamais trouvé face à de tels dégâts. D'habitude quand il y a des manifestations, le cortège se déplace d'un point A à un point B, et ce sont surtout les commerçants en fin de circuit qui subissent les actes de vandalisme. Là les dégâts sont étalés dans de nombreuses rues", constate Alexandre Costa, vice-président de l'union des installateurs de verre plat (UDIVP) qui regroupe près de 250 entreprises. "Le week-end dernier, nous avions déjà eu quelques demandes, mais c'est vraiment depuis ce lundi matin que l'on sent une certaine panique. On a eu des appels de commerçants installés rue de la Boétie ou bien sur le boulevard Haussmann (NDLR : dans le 8è arrondissement de Paris)", abonde le gérant de BH Vitrier Paris.

Pour les commerçants, l'urgence est de sécuriser leurs boutiques. Les installateurs de vitrines sont donc sollicités en priorité pour poser des plaques de contreplaqué, une première étape avant de remettre de nouvelles vitrines.

Se tourner vers les assureurs

L'UDIVP craint que dans la précipitation, certains commerçants fassent appel à des sociétés qui s'improvisent vitrier. "Les professionnels sont mobilisés, mais la demande étant forte, ils vont d'abord privilégier leurs clients habituels. Certains commerçants peuvent alors faire appel à des sociétés du bâtiment ou des auto-entrepreneurs qui n'ont pas forcément les compétences ou qui pratiquent des tarifs trop élevés", met en garde le vice-président de l'UDIVP. Certains bruits courent aussi que les frais seront pris en charge par l'Etat, ce qui risque de pousser les commerçants à accepter n'importe quels tarifs alors qu'ils ne se feront jamais remboursés.

Son conseil : se tourner vers son assureur, qui fournira la démarche à suivre et leur donnera les adresses de professionnels qui appliquent des tarifs agrées qui seront pris en charge par leur assurance. Car le remplacement d'une vitrine représente un budget conséquent, surtout pour les verres haut-de-gamme. "Pour les magasins des Champs-Elysées ou de l'avenue Montaigne, ce sont des verres anti-reflet ou retardateurs d'effraction qui sont employés. Ce qui peut coûter entre 15.000 à 20.000 euros", indique Alexandre Costa.

Certains commerçants attendent de voir la suite du mouvement

Face à cette demande sans précédent, ce n'est pas l'approvisionnement en verre qui va poser souci, mais plutôt la disponibilité des vitriers pour effectuer les chantiers. Certains vont faire appel à des intérimaires pour remplacer au plus vite. Mais certains commerçants ont dû patienter et passer les fêtes de fin d'année avec des plaques de contreplaqué en guise de vitrine.

Et puis certains commerçants jouent la prudence. "J'ai des clients qui ne veulent pas tout de suite procéder à l'installation de la vitrine neuve. Ils attendent de voir ce qui est prévu pour le week-end prochain, histoire de ne pas devoir la remplacer deux fois de suite", témoigne le gérant de BH Vitrier Paris.