Sarthe. L’entreprise Grav’Or ce week-end à l’Élysée

L’entreprise mancelle de gravure sur verre, fait partie des 100 entreprises sélectionnées pour l’exposition « Fabriqué en France » qui se déroule les 18 et 19 janvier 2020 à l’Elysée.

Les samedi 18 et dimanche 19 janvier 2020, 100 entreprises françaises – sélectionnées parmi 1 750 dossiers – présenteront le savoir-faire « Fabriqué en France » de 100 départements français, à l’Élysée. L’entreprise mancelle Grav’Or a été retenue pour représenter la Sarthe.

Nommée aux Talents de la Sarthe 2018 dans la catégorie « entreprise », la société de miroiterie et décoration sur verre présentera ce week-end un paravent avec gravure à la main, feuille d’or et laquage en églomisé précise le site de l’Élysée.

 

Miroiterie en vente

 

Perspective départ en retraite une miroiterie de façonnage avec activité menuiserie aluminium et PVC est disponible à la vente.

L'entreprise dont le dirigeant est très connu et présent  sur le marché depuis de nombreuses années  possède un parc machines diversifié et est située dans une ville importante du Sud-Ouest.

Parc machines avec table de coupe, rectiligne, perceuse, machine à bandes...

Equipes de poseurs indépendants.

 

Pour plus d'informations glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77. Merci

Offre d’emploi miroiterie. Opérateur commande numérique

 

 

OPERATEUR COMMANDES NUMERIQUES

Depuis 40 ans, BMV (35 personnes, 5M€ de CA) www.bmv-verre.fr transforme le verre plat pour accompagner ses clients dans leurs plus belles réalisations. La satisfaction de nos clients exige un haut niveau de qualité et de réactivité. Vous attachez également une grande importance au service client ? Alors, nous vous attendons pour renforcer notre équipe.

MISSIONS et RESPONSABILITÉS : Piloter plusieurs machines numériques de façonnage des bords et perçage / encochage de verre plat. Dans un premier temps réaliser des montages pour exécuter des programmes existants, puis progressivement créer des programmes à partir de dessins existants, puis créer des dessins à partir des plans clients. Charger et décharger des vitrages, manuellement et/ou à l’aide de palonniers. Contrôler la conformité des produits fabriqués par rapport aux plans. Veiller à l’entretien de la machine pour garantir ses performances. PROFIL : Attrait pour l’informatique industrielle Maitrise de la lecture de plans 2D

Horaires 9H – 16H pendant la formation Puis 12H30 – 19H30 ou journée Travail non répétitif sur petites séries et commandes unitaires. Poste en CDI basé à Feyzin (69) - Salaire selon profil et expérience - Votre candidature (CV + Lettre de motivation + prétentions salariales) sera envoyée par courrier électronique à

olivier.manisse@bmv-verre.fr

Offre d’emploi coupeur miroiterie

 

 

"sous la responsabilité d'un chef d'équipe , vous découpez des plateaux de verre de différentes dimensions à l'aide d'une machine semi automatisée. Vous vérifiez les coupes obtenues , identifiez les verres à l'aide d'étiquettes et les rangez sur des chariots spécifiques.Vous renseignez les documents de suivi de fabrication , et participez aux opérations nécessaires à la vie de l'atelier .

Vous ètes organisé et connaissez les gestes et postures à respecter pour manipuler des charges sans se blesser .

Qualités:respect absolu des consignes de sécurité et des procédures,esprit d'équipe ,ponctualité,rigueur,sérieux,implication,bonne condition physique.

Rémunération en fonction du profil, 39 heures hebdomadaires (travail en 2x8)

Type d'emploi : Temps plein, CDI

 

MIROITERIE CAPEL

Mr CAPEL Frédéric

miroiterie.capel@orange.fr

tel : 05.53.99.10.05

Bannière
Bannière

Vente marbrerie Soliani

 

Michel Dauphin, le dernier de la famille, vient de passer la main. Pour prendre sa retraite.

Pour Laurent Heyser, qui reprend la plus ancienne entreprise familiale de Moyeuvre-Grande, les pompes funèbres et marbrerie Paquin-Dauphin, c’est également un véritable changement de cap.

« J’étais chauffeur routier. Voulant changer de métier, j’ai suivi une formation en 2015 aux pompes funèbres Robert, à Pont-à-Mousson. Pendant un an, depuis début 2018, j’ai travaillé avec Michel Dauphin afin de parfaire mon expérience », confie-t-il.

Depuis début janvier 2019, la société appartient en propre à Laurent Heyser.

Saga familiale

« L’entreprise a été créée en 1923 par Edmond Paquin qui travaille avec son frère Augustin », rappelle Michel Dauphin. « À l’époque, il n’avait en charge que le transport des cercueils à l’église et au cimetière… » En 1935, il rachète un commerce de couronnes funéraires en perles et des croix en granit de la ville. « Le menuisier qui fabriquait les cercueils a craint pour son travail et créé des problèmes. C’est à ce moment là que mon grand-père a décidé de vendre des cercueils. »

La marbrerie Soliani aussi

La fille d’Edmond, Simone, se voit offrir un magasin au n° 35 de la rue Foch, pour la vente des couronnes et des croix. En 1953, elle épouse André Dauphin, qui commence à travailler dans l’entreprise. En 1958, Edmond Paquin prend sa retraite et partage ses affaires. Son fils Jean préfère garder le commerce de charbon. Les pompes funèbres reviennent à Simone et prennent le nom de pompes funèbres Paquin-Dauphin. Les pompes funèbres deviendront la SARL Paquin-Dauphin en 1980. Vers 1995, le couple se décide à vendre. Michel Dauphin, l’un des deux fils d’André et de Simone Dauphin se porte acquéreur de l’affaire et s’installe au 33, rue Foch. Il reprendra également la marbrerie Soliani en 1997. C’est cet ensemble qu’il vient de céder à Laurent Heyser. Mais le nom – les pompes funèbres Paquin-Dauphin – reste d’actualité.

Quatre salariés, huit vacataires

L’entreprise Paquin-Dauphin compte quatre salariés à temps plein, deux à la marbrerie et deux aux pompes funèbres, auxquels il faut ajouter huit vacataires, dont l’un prépare le diplôme de maître de cérémonie. Laurent Heyser, repreneur des pompes funèbres et de la marbrerie, est marié et père de quatre enfants. L’un des enfants commence à travailler en tant que vacataire… Une nouvelle saga ?