100 ans pour la miroiterie Charles Costa

 

Depuis 100 ans, chacune des 4 générations a vu son père s’investir dans l’entreprise Charles Costa, sans compter son temps, en déployant beaucoup d’efforts et toujours avec passion

Nous sommes heureux de fêter cette année l’anniversaire extraordinaire de notre centenaire.

Ayez la certitude que la satisfaction de nos clients restera toujours au coeur de nos priorités ainsi que le respect des engagements avec nos partenaires.

Je m’associe à tous mes collaborateurs pour vous présenter nos meilleurs vœux de santé, de réussite et de sérénité pour cette nouvelle année 2020.


Sarthe. L’entreprise Grav’Or ce week-end à l’Élysée

L’entreprise mancelle de gravure sur verre, fait partie des 100 entreprises sélectionnées pour l’exposition « Fabriqué en France » qui se déroule les 18 et 19 janvier 2020 à l’Elysée.

Les samedi 18 et dimanche 19 janvier 2020, 100 entreprises françaises – sélectionnées parmi 1 750 dossiers – présenteront le savoir-faire « Fabriqué en France » de 100 départements français, à l’Élysée. L’entreprise mancelle Grav’Or a été retenue pour représenter la Sarthe.

Nommée aux Talents de la Sarthe 2018 dans la catégorie « entreprise », la société de miroiterie et décoration sur verre présentera ce week-end un paravent avec gravure à la main, feuille d’or et laquage en églomisé précise le site de l’Élysée.

 

Convergence machines pour la pierre et pour le verre

 

L’arrivée de matériaux synthétiques industriels sur le marché de la pierre a des conséquences surprenantes sur le marché des machines. En effet on voit apparaître chez certains fournisseurs qui sont à la fois sur le marché du verre et de la pierre sur le marché des machines pour la pierre des machines autrefois exclusivement utilisées sur le marché du verre.

Principalement pour deux raisons.

1/Ces nouveaux matériaux sont calibrés en épaisseur .

Donc on voit apparaître des machines pour polissage du chant (Bavelloni, Intermac, Bovone) semblables à celles utilisées pour le verre (rectilignes, bilatérales).

Le gain est une bien meilleure productivité pour le rodage et le polissage du chant.

 

2/Certains matériaux sont à base de verre

On assiste à l’arrivée de systèmes de découpe venant du verre beaucoup plus productifs et faciles d’utilisation (tables de coupe, chez Bavelloni, Intermac..)

Miroiterie en vente

 

Perspective départ en retraite une miroiterie de façonnage avec activité menuiserie aluminium et PVC est disponible à la vente.

L'entreprise dont le dirigeant est très connu et présent  sur le marché depuis de nombreuses années  possède un parc machines diversifié et est située dans une ville importante du Sud-Ouest.

Parc machines avec table de coupe, rectiligne, perceuse, machine à bandes...

Equipes de poseurs indépendants.

 

Pour plus d'informations glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77. Merci

Bannière
Bannière

5 sculpteurs chez Crémer à Fratin,

Le premier symposium de sculptures tient toutes ses promesses. À découvrir.

Depuis le jeudi 10 août, le décor des marbreries Crémer à Fratin (Étalle) est modifié avec la présence de cinq sculpteurs sur pierre qui viennent dévoiler leur talent. Dès que l’on franchit l’entrée de la cour, un vaste nuage de poussière se dégage d’un des hangars de l’entreprise. On perçoit des coups de marteau entremêlés au bruit de disqueuses, et de-ci de-là, des voix s’élèvent. Cinq artistes originaires de Belgique et du Portugal sont en plein travail. Ils ont quinze jours pour transformer leur bloc de pierre en œuvre d’art.

Le site n’est pas occupé uniquement par le travail de la pierre. À côté, sous tonnelles, se tient une exposition des œuvres des cinq artistes.

La sculpture manuelle est tout un art

Le premier jour, chaque artiste a présenté son avant-projet. Confronté à son bloc de pierre, l’artiste décide de suivre ou non son projet. Une sorte de dialogue se forme avec la pierre. L’artiste peut se sentir appelé par une tout autre création. «Il faut approcher l’événement et respecter le thème du vivre ensemble. À travers l’œuvre, il faut que chacun puisse se sentir considéré, que transparaisse un moment de paix à dimension humaine. Il faut mettre de côté la compétition même si cela reste une compétition,explique Marc de Winter, sculpteur participant et porte-parole du symposium. C’est une aventure humaine avant toute chose opposant deux vétérans pour trois néophytes».

Concernant le choix de la pierre, les sculpteurs sont face à deux matériaux et doivent trancher. La pierre blanche d’origine italienne et la pierre bleue du Hainaut. La première est plus tendre, alors que la seconde est plus dure. À chacune son outillage et sa technique. «Difficile de dire ce qui est le plus facile. On sait que la pierre bleue donne des effets en fonction de comment elle a été taillée», précise Étienne Crémer, patron de la marbrerie.

Pour réaliser cette épreuve, chaque candidat s’est déplacé avec son matériel, tandis que la marbrerie met à leur disposition hall, machines et manutention.

Sur place, l’entente entre les artistes et le personnel de la marbrerie Crémer est très conviviale. Ce symposium anime le site et les clients de passage s’intéressent au travail des sculpteurs. «Cette activité nous sort de notre quotidien, car nous recevons journellement des gens tristes suite au décès d’un proche, des gens qui viennent choisir un monument», explique Étienne Crémer.