AGC Belgique

 

Le producteur de verre plat a mis une cinquantaine de personnes au chômage technique dans son unité Belge à cause du prix trés élevé de l'énergie

Glassman Europe se tiendra en Turquie à Istanbul les 8 et 9 F2VRIER 2023

 

La conférence et le salon seront centrés sur le verre creux

Un miroitier qui arrête son activité vend la totalité de son stock de verre plat

 

Stock de verre

150 Plateaux verre clair, 4 mm, 30 Plateaux verre dépoli 4 mm, 14 Plateaux miroir 4 mm, 6 plateaux verre clair 6 mm, 4 plateaux verre extra blanc 6 mm.........

 

 

 

 

Pour plus d'informations nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77.

 

Merci

Baudin en liquidation judiciaire

 

 

Le fabricant français de rectilignes pour le façonnage du verre plat a été placé en procédure de liquidation judiciaire le

 

TRIBUNAL DE COMMERCE DE CUSSET Par jugement du 06/09/2022, BAUDIN (SARL) Zone Indstrielle 03320 LURCY LÉVIS (Fabrication et vente de machines industrielles de toutes sortes) a été place(e) en liquidation judiciaire 397 614 041 RCS CUSSET Date de cessation des paiements fixée au 06/03/2021 Liquidateur judiciaire : SELARL MJ DE L’ALLIER, Représentée par Maître RAYNAUD Pascal 2, rue de la Presle 03100 Montluçon

 

 

Bannière
Bannière

5 sculpteurs chez Crémer à Fratin,

Le premier symposium de sculptures tient toutes ses promesses. À découvrir.

Depuis le jeudi 10 août, le décor des marbreries Crémer à Fratin (Étalle) est modifié avec la présence de cinq sculpteurs sur pierre qui viennent dévoiler leur talent. Dès que l’on franchit l’entrée de la cour, un vaste nuage de poussière se dégage d’un des hangars de l’entreprise. On perçoit des coups de marteau entremêlés au bruit de disqueuses, et de-ci de-là, des voix s’élèvent. Cinq artistes originaires de Belgique et du Portugal sont en plein travail. Ils ont quinze jours pour transformer leur bloc de pierre en œuvre d’art.

Le site n’est pas occupé uniquement par le travail de la pierre. À côté, sous tonnelles, se tient une exposition des œuvres des cinq artistes.

La sculpture manuelle est tout un art

Le premier jour, chaque artiste a présenté son avant-projet. Confronté à son bloc de pierre, l’artiste décide de suivre ou non son projet. Une sorte de dialogue se forme avec la pierre. L’artiste peut se sentir appelé par une tout autre création. «Il faut approcher l’événement et respecter le thème du vivre ensemble. À travers l’œuvre, il faut que chacun puisse se sentir considéré, que transparaisse un moment de paix à dimension humaine. Il faut mettre de côté la compétition même si cela reste une compétition,explique Marc de Winter, sculpteur participant et porte-parole du symposium. C’est une aventure humaine avant toute chose opposant deux vétérans pour trois néophytes».

Concernant le choix de la pierre, les sculpteurs sont face à deux matériaux et doivent trancher. La pierre blanche d’origine italienne et la pierre bleue du Hainaut. La première est plus tendre, alors que la seconde est plus dure. À chacune son outillage et sa technique. «Difficile de dire ce qui est le plus facile. On sait que la pierre bleue donne des effets en fonction de comment elle a été taillée», précise Étienne Crémer, patron de la marbrerie.

Pour réaliser cette épreuve, chaque candidat s’est déplacé avec son matériel, tandis que la marbrerie met à leur disposition hall, machines et manutention.

Sur place, l’entente entre les artistes et le personnel de la marbrerie Crémer est très conviviale. Ce symposium anime le site et les clients de passage s’intéressent au travail des sculpteurs. «Cette activité nous sort de notre quotidien, car nous recevons journellement des gens tristes suite au décès d’un proche, des gens qui viennent choisir un monument», explique Étienne Crémer.