AGC Belgique

 

Le producteur de verre plat a mis une cinquantaine de personnes au chômage technique dans son unité Belge à cause du prix trés élevé de l'énergie

Glassman Europe se tiendra en Turquie à Istanbul les 8 et 9 F2VRIER 2023

 

La conférence et le salon seront centrés sur le verre creux

Un miroitier qui arrête son activité vend la totalité de son stock de verre plat

 

Stock de verre

150 Plateaux verre clair, 4 mm, 30 Plateaux verre dépoli 4 mm, 14 Plateaux miroir 4 mm, 6 plateaux verre clair 6 mm, 4 plateaux verre extra blanc 6 mm.........

 

 

 

 

Pour plus d'informations nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77.

 

Merci

Baudin en liquidation judiciaire

 

 

Le fabricant français de rectilignes pour le façonnage du verre plat a été placé en procédure de liquidation judiciaire le

 

TRIBUNAL DE COMMERCE DE CUSSET Par jugement du 06/09/2022, BAUDIN (SARL) Zone Indstrielle 03320 LURCY LÉVIS (Fabrication et vente de machines industrielles de toutes sortes) a été place(e) en liquidation judiciaire 397 614 041 RCS CUSSET Date de cessation des paiements fixée au 06/03/2021 Liquidateur judiciaire : SELARL MJ DE L’ALLIER, Représentée par Maître RAYNAUD Pascal 2, rue de la Presle 03100 Montluçon

 

 

Enlevée
Bannière

Inquiétudes pour la miroiterie Landaise

 

Article repris de France bleu Gascogne

 

L'avenir de la Miroiterie landaise s'assombrit. Le tribunal de commerce de Mont de Marsan pourrait prononcer sa liquidation le 28 octobre. © Radio France - Frédéric Denis

La Miroiterie landaise pourrait être liquidée le 28 octobre. Le tribunal de commerce de Mont de Marsan examinait ce vendredi 7 octobre la situation de l'entreprise qui emploie 117 salariés. Les 400 000€ promis par le pdg fin mars pour commencer à apurer la dette de la Miroiterie ne sont toujours pas arrivés.

Le tribunal de commerce de Mont de Marsan examinait ce vendredi la situation de la Miroiterie landaise qui emploie 117 salariés dans le département. Les magistrats ont constaté que le pdg de l'entreprise n'avait pas respecté son engagement du 25 mars dernier.

Le 25 mars dernier, devant le tribunal de commerce de Mont de Marsan, le pdg de la Miroiterie landaise, Serge Delwasse, s'était engagé à apporter 400 000€ avec douze investisseurs, dont plusieurs Landais.

Les investisseurs n'ont pas, à ce jour, apporter la totalité de cette somme de 400 000€ qui devait servir à commencer à apurer la dette de la Miroiterie, près de 6 millions d'euros à l'époque. Cette somme de 400 000€ n'a pas été consignée au capital de l''entreprise.

Cette augmentation de capital de 400 000€ aurait normalement dû être effectuée pour le 25 juin dernier. Ce n'est donc toujours pas le cas aujourd'hui. La situation financière de la Miroiterie landaise s'est dégradée.

Ce vendredi matin, les salariés montois de la Miroiterie landaise n'avaient pas encore perçu leurs salaire de septembre. Sur les autres sites de l'entreprise à Biscarrosse, Dax ou Soustons, ils ont parfois été versés partiellement.

 

Le tribunal de commerce de Mont de Marsan considère donc aujourd'hui que le plan de continuation n'est pas respecté. Sauf rebondissement, les magistrats montois devraient donc prononcer la liquidation de l'entreprise le 28 octobre.

Si le scénario de la liquidation judiciaire se vérifie, le tribunal de commerce de Mont de Marsan devrait prononcer une poursuite de l'activité de l'entreprise pendant plusieurs semaines. Et cela pour permettre aux candidats à la reprise de se faire connaitre. Cela permettra aussi d'honorer les chantiers en cours.

La Miroiterie landaise existe depuis 48 ans. Elle fabrique fenêtres, baies vitrées, volets ou encore vérandas. Elle était en redressement judiciaire depuis juin 2015.