Glasstec 2020 annulé et reporté sur 2021

 

 

Les effets de la crise sanitaire du Coronavirus et les annulations de certains exposants (Guardian, MSK….) ont obligé les organisateurs du salon allemand Glasstec 2020 à reporter leur manifestation sur 2021. Compte tenu des incertitudes persistantes en termes de restrictions de voyage et de dispositions de quarantaine sur les principaux marchés cibles, Messe Düsseldorf a opté en faveur de ces nouvelles dates en étroite coordination avec le conseil consultatif du salon et tous les partenaires impliqués. Rappelons que le salon le plus important de l'industrie du verre était initialement prévu du 20 au 23 octobre prochains. Messe Düsseldorf est déjà en train de coopérer avec les associations pour offrir des formats de services numériques pour 2020 dans le but de rapprocher les clients et les exposants et de mettre numériquement les informations et les gammes disponibles pour Glasstec à la disposition des visiteurs professionnels intéressés par les dates originales du salon.

 

Quid de Vitrum 2021 ?

Artibat reporté sur 2021

ARTIBAT : Reporté aux 13, 14 et 15 octobre 2021

 

Au regard de la gravité de la crise sanitaire et de ses impacts économiques qui menacent l’ensemble des acteurs du bâtiment, c’est avec regret que la CAPEB Pays de Loire, organisatrice du salon, a pris la décision de reporter l’édition 2020 d’ARTIBAT aux 13, 14 et 15 octobre 2021.

 

Décision sage s’il en est !

L’ancien dirigeant de la miroiterie Schultz président de la CPME 53

 

 

Raphaël Alexandre a été désigné président de la CPME 53, la confédération des petites et moyennes entreprises de la Mayenne, jeudi 9 janvier 2020. Ce n’est pas son premier mandat au sein de l’institution : il a déjà occupé les postes de vice-président à l’industrie et à l’artisanat.

Directeur de la miroiterie Schultz à Saint-Berthevin jusqu’en 2016, Raphaël Alexandre a créé en 2018 l’agence Cheval et Patrimoine spécialisée dans le tourisme équestre. « Nos adhérents se composent essentiellement d’artisans qui travaillent seuls, rappelle le nouveau président. Notre mission reste de les aider au quotidien. »

Mousset s’intègre dans le transport de portes et fenêtres

 

Le transporteur Vendéen déjà présent sur ce créneau par lots vient de reprendre Raud spécialiste du transport de portes et fenêtres sur chantiers qui transporte chaque semaine 50 000 portes, fenêtres et baies vitrées.

 

La société a prévu une levée de fonds de 30 millions d’Euros en haut de bilan et dettes avec ouverture du capital aux employés et chauffeurs.

Bannière
Bannière

Le marbre de Carrare 1

Le fameux marbre de Carrare n’est pas seulement symbole de luxe. Le site est surtout devenu un des hauts lieux de l’extraction du carbonate de calcium, utilisé notamment dans la fabrication des dentifrices. Une exploitation industrielle qui défigure le paysage et s’accompagne de morts sur les chantiers, de pollution et d’accaparement des ressources par une élite locale et par des acteurs internationaux, dont la famille Ben Laden et la multinationale suisse Omya.

 

La blancheur des lieux est trompeuse. De loin, les carrières de Carrare rappellent les contours d’un glacier. En s’approchant, c’est un bassin minier qui s’étale sous nos yeux, une nappe de couleur blanc cassé posée sur les flancs des Alpes apuanes. En ce jour d’été, des dizaines de camions, chargés de blocs de marbre brut, sillonnent les montagnes dévorées par les pelleteuses. Dans ces chemins escarpés, notre véhicule 4x4 peine à monter vers la carrière Michelangelo, où l’on extrait le marbre statuario, l’un des plus chers, vendu jusqu’à 4’600 francs la tonne.

Ici une douzaine d’ouvriers s’affairent sous un soleil de plomb. Riccardo, 52 ans, dont une trentaine dans les carrières toscanes, s’attaque à un bloc de marbre avec une scie à fil diamanté. La chaleur est étouffante. «En été, le chantier est une véritable fournaise. En hiver, il est froid et humide», souffle ce fils et petit-fils de mineur. Il nous explique avec fierté en quoi consiste son travail, avant de conclure: «J’espère cependant que mon fils fera autre chose dans la vie.»

 

Travail à haut risque

Dans les carrières, malgré les efforts consentis ces dernières années, la sécurité n’est pas sans faille. Le 11 juillet, un bloc de marbre stocké dans un entrepôt s’est effondré emportant Luca Savio, 37 ans, père d’un petit garçon. Quelques semaines plus tôt, en mai, un autre ouvrier perdait la vie, Luciano Pampana, 58 ans, écrasé par une pelleteuse. «Les esclaves continuent de verser leur sang à Carrare», s’est exclamé le père Raffaello lors de son homélie: «Les Alpes apuanes ont été sauvagement balafrées et s’ils ne sont pas nombreux à en avoir tiré parti, certains sont devenus très riches!»

«Les esclaves continuent de verser leur sang à Carrare»

Don Raffaele, curé de Carrare