Vente aux enchères. Machines de miroiterie. Jeudi 11 février 2021 à 11 Heures. Localisation Loire Atlantique (présentiel et en ligne).

 

Tables et lignes de découpe float et feuilleté (Bottero...). 3 Rectilignes Baudin et Bovone. 4 Centres de façonnage Bottero et CMS, Four de trempe, 4 laveuses, matériel de stockage et manipulation des plateaux et des volumes (classeurs, balancelles, potences, palonniers, pinces, une centaine de chariots, chariot élévateur….).

4 Véhicules de livraison équipés.

850 plateaux et demi plateaux

…..

Pour plus d’informations ou faire une offre. Sur réponse à ce mail ou

OEP

02 40 49 97 97

www.oep.fr

 

Table découpe en forme grand plateau à vendre

Table de coupe verre plat (float), occasion de 2002 grand plateau avec 4 barres de rompage.

Marque Macotec

Table coupe verre plat Macotec occasion

Table en trés bon état. Visible sur le site en fonctionnement.

7500 Euros

Contacter :

Mr Werinckx Willy

Miroiterie du Nord Avenue Antoon Van Osslaan 1 - 1120 - Bruxelles. Belgique

miroiteriedunord@skynet.be

Tel 02 268 05 35

Merci

Bonjour,

 

Une nouvelle miroiterie à vendre.

 

Miroiterie à vendre. Dossier M 108

 

Grande ville Sud-Ouest.

 

Pour plus d'informations nous contacter sur glass@comascotec.com ou au 06 64 73 63 77. Merci

Stefania Stucchi – New Sales Area Manager for Bavelloni

 

 

We inform you that Ms. Stefania Stucchi joined Bavelloni team a few months ago as Sales Manager for Italy and Italian Switzerland.

 

Stefania, assisted by our local agents, will support our customers for every need.

 

You can contact her through:

 

Email: stefania.stucchi@bavelloni.com

Bannière
Bannière

Le marbre de Carrare 1

Le fameux marbre de Carrare n’est pas seulement symbole de luxe. Le site est surtout devenu un des hauts lieux de l’extraction du carbonate de calcium, utilisé notamment dans la fabrication des dentifrices. Une exploitation industrielle qui défigure le paysage et s’accompagne de morts sur les chantiers, de pollution et d’accaparement des ressources par une élite locale et par des acteurs internationaux, dont la famille Ben Laden et la multinationale suisse Omya.

 

La blancheur des lieux est trompeuse. De loin, les carrières de Carrare rappellent les contours d’un glacier. En s’approchant, c’est un bassin minier qui s’étale sous nos yeux, une nappe de couleur blanc cassé posée sur les flancs des Alpes apuanes. En ce jour d’été, des dizaines de camions, chargés de blocs de marbre brut, sillonnent les montagnes dévorées par les pelleteuses. Dans ces chemins escarpés, notre véhicule 4x4 peine à monter vers la carrière Michelangelo, où l’on extrait le marbre statuario, l’un des plus chers, vendu jusqu’à 4’600 francs la tonne.

Ici une douzaine d’ouvriers s’affairent sous un soleil de plomb. Riccardo, 52 ans, dont une trentaine dans les carrières toscanes, s’attaque à un bloc de marbre avec une scie à fil diamanté. La chaleur est étouffante. «En été, le chantier est une véritable fournaise. En hiver, il est froid et humide», souffle ce fils et petit-fils de mineur. Il nous explique avec fierté en quoi consiste son travail, avant de conclure: «J’espère cependant que mon fils fera autre chose dans la vie.»

 

Travail à haut risque

Dans les carrières, malgré les efforts consentis ces dernières années, la sécurité n’est pas sans faille. Le 11 juillet, un bloc de marbre stocké dans un entrepôt s’est effondré emportant Luca Savio, 37 ans, père d’un petit garçon. Quelques semaines plus tôt, en mai, un autre ouvrier perdait la vie, Luciano Pampana, 58 ans, écrasé par une pelleteuse. «Les esclaves continuent de verser leur sang à Carrare», s’est exclamé le père Raffaello lors de son homélie: «Les Alpes apuanes ont été sauvagement balafrées et s’ils ne sont pas nombreux à en avoir tiré parti, certains sont devenus très riches!»

«Les esclaves continuent de verser leur sang à Carrare»

Don Raffaele, curé de Carrare