Quelques chiffres sur le dernier Glasstec.

 

Le salon sur les technologies du verre qui s'est tenu en octobre 2018 à Dusseldorf a vu une croissance de presque 5% du nombre de ses visiteurs, en léger retrait par rapport aux records de 2012 et 2014.

 

Le salon est vraiment un salon international avec plus de 70 % de visiteurs venant de l'étranger.

Par contre le nombre d'exposant est en retrait (chiffres non donnés par l'organisateur) avec certains halls non complètement remplis

 

Vente société installation de miroirs sur le marché du sport

 

 

Une petite société qui vend et installe sur toute la France des miroirs destinés à des applications sportives est en vente. Quelques informations supplémentaires sur le lien suivant.

 

 

Vente et installation de miroirs sur le marché du sport

 

Je reste à votre disposition si vous souhaitez plus d'informations ou rentrer en contact avec le dirigeant de cette société.

Glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77

Nouvelle version du robot d’enduction Battellino

La société Italienne Battellino qui rencontre un bon succès avec son robot d’enduction annonce la sortir d’une nouvelle version de cette machine pour le vitrage Isolant.

 

1/ création d’un lecteur de code barres

Ceci afin de permettre à l’utilisateur de créer ses propres codes barres qui donneront au robot toutes les instructions dont il a besoin.

Type de profil (aluminium, acier inox..)

Différentes épaisseurs des profils, même dans le cas du triplex, indication simple ou double triplex…

 

2/Vitrages en forme

Nouvelles fonctions sur l’écran qui permettent à l’opérateur d’indiquer la forme du vitrage à travailler.

 

3/ Vitrages pour bâtiments historiques

Possibilité de travailler avec des profils de seulement 4 mm d’épaisseur. Cette option a été demandée par des entreprises qui travaillent en restauration de bâtiments historiques. Traiter manuellement de tels vitrages a toujours été assez délicat.

 

4/ augmentation de la vitesse de travail du robot.

La vitesse peut atteindre 18 mètres par mn. La Façon de travailler les angles a aussi été amélioré.  Un vitrage de 100x80 est maintenant réalisé par le robot en 45 secondes

 

Pour plus d’informations glass@comascotec.com

Nouveautés pour les rectilignes de Battellino

 

Le constructeur Italien de machines pour le verre plat Battellino, bien connu en particulier pour sa gamme de rectilignes a présenté plusieurs améliorations notables de ses rectilignes.

1/Nouveaux convoyeurs d’entrée et de sortie renforcé afin de permettre aux rectilignes de supporter un poids de verre plus important.

2/Nouveau système d’étanchéité des broches afin d’éliminer les fuites d’eau.

3/Nouvel écran tactile. Avec un nouveau logiciel permettant de piloter et de visualiser les principales fonctions de la rectiligne (épaisseur du verre, vitesse de travail, paramètres des broches pneumatiques, contrôle de la pompe…De plus il permet de visualiser le nombre total et partiel de mètres façonnés, les paramètres de travail de la machine dans chaque phase et une gestion des pièces détachées

4/Nouveau système de guides pour les broches diamantées et de polissage.

Ce nouveau système réduit encore les vibrations permettant une amélioration sensible de la qualité du joint.

 

Pour plus d'informations, contacter glass@comascotec.com

Enlevée
Bannière

Le syndicat national français SNFPSA devient le groupement professionnel Actibaie

 

Yannick Michon, président du syndicat a annoncé pour le Syndicat national de la fermeture, de la protection solaire et des professions associées, un repositionnement stratégique... et un changement de nom !

Cette décision s'explique d’après lui par la difficulté à communiquer sur un nom et un sigle aussi longs.

Le nouveau nom de ce qu'il convient désormais d'appeler un "groupement professionnel" plutôt qu'un syndicat a été révélé : il s’agit d’"Actibaie" : plus simple et plus parlant pour tout le monde, y compris pour les jeunes salariés que les entreprises de la filière Portes, portails, volets et stores cherchent à attirer.

Questionnement et repositionnement
2150 adhérents (dont 100 fabricants répartis sur l'ensemble du territoire), 29 000 salariés et un chiffre d'affaires de 2,8 milliards d'euros sur un marché de la fermeture et de la protection solaire qui se chiffre à 3,4 milliards d'euros : Actibaie représente 80% des produits industriels mis sur le marché et affiche une santé financière et structurelle solide. Mais depuis 2016, le groupement avait le sentiment d'être trop méconnu au regard des actions menées et des services proposés. Par ailleurs, loin de considérer le retour de la croissance comme acquis à long terme, le syndicat souhaitait réfléchir en profondeur sur les problématiques nouvelles du marché. Avec une inquiétude prégnante depuis de nombreuses années, quant à la capacité du secteur à faire face aux difficultés de recrutement obligeant les industriels à devenir sélectifs avec leurs clients et à limiter leur carnet de commande. "Des commerciaux, des conducteurs de travaux, des techniciens de maintenance deviennent difficiles à recruter", déplore Yannick Michon. Le président constate d'ailleurs la nécessité d'engager un travail auprès de l'Education nationale pour faire connaitre les métiers de la filière qui gagneraient bien souvent à l'être pour la filière et pour l'emploi en France.

Nouveau nom, nouvelle ère
Car dans sa nouvelle stratégie de communication, Actibaie entend s'adresser à tous ses adhérents, à ses adhérents futurs mais aussi aux jeunes qui intégreront demain, les entreprises du réseau. Outils pédagogiques, vulgarisation des normes et des DTU (somnifères pour beaucoup): l'action du groupement consiste notamment à mettre en place des outils qui tirent la qualité vers le haut en rendant accessibles les connaissances et les formations à tous ses adhérents, quel que soit leur profil. On pouvait percevoir dans l'annonce calme et déterminée de ce bouleversement stratégique, une prise de conscience massive et une volonté d'agir face (mais aussi avec) les changements à l'oeuvre dans la filière et dans le bâtiment en général. Que ce soit en termes de ressources, de formation, d'innovation ou d'e-communication, en tenant compte de l'environnement des adhérents (prescripteurs, législateurs, presse, médias...) La transition énergétique faisant figure d'évidence et de trame. Une réflexion stratégique a été engagée dès 2016, suscitant un questionnement en profondeur ayant finalement abouti après un an et demi de travail, à ce changement de nom, ce passage de l'ère des sigles à celle d'une sémantique signifiante et immédiate, cohérente avec celle des réseaux sociaux. Voté à l'unanimité sans abstention à l'issue de l'assemblée générale, ce changement de nom est donc entériné : le plan de communication d'Actibaie démarre dès aujourd'hui et se poursuivra sur plusieurs mois.

Nouvelle identité, nouveau site et une appli mobile gratuite pour ses adhérents
Pour assurer sa mission d'informer, accompagner, former ses adhérents et promouvoir les métiers de la filière, le changement s'opère selon une stratégie globale non seulement d'identité mais aussi d'outils axés sur le web et les réseaux sociaux. Actibaie se dote d'une nouvelle charte graphique, d'un nouveau site web et d'une application mobile gratuite pour ses adhérents. Le groupement va par ailleurs continuer à développer ses outils pédagogiques et sa politique de promotion de la filière. Nous reviendrons en détail dans le numéro 104 de Verre & Protections sur le bilan d'activité du groupement et sur son repositionnement stratégique avec une interview exclusive de Yannick Michon, président d'Actibaie.