Poste de poseur miroiterie Charignon

 

Dans le cadre de son développement, la miroiterie Charignon, recherche des menuisiers poseurs (H/F)

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et ambitieuse ? Vous avez envie de vous lancer dans une petite structure familiale et apprendre à travailler le verre ? Vous êtes manuel, motivé, soigneux et vous avez l’esprit d’équipe ?

 

Ce poste, est disponible immédiatement sur le secteur Couzon au mont d’or (69). 35h sur 4 jours (7h45-12h30 / 13h30- 17h30) - Rémunération intéressante entre 2000 et 2600 Brut + primes + mutuelle prise en charge à 80% Rejoignez notre groupe à taille humaine où nous visons l’excellence et l’exemplarité, dans une ambiance détendue, où nous avons à cœur de favoriser votre réussite professionnelle.

 

Contact : nicolas.caporali.amneo@gmail.com - Tél 06 35 33 34 17

Pyroverre rachète la miroiterie Cluzel

 

 

Pyroverre est un transformateur de produits verriers basé à Châteauneuf-du-Rhône (Drome), stockeur et distributeur des verres de résistance au feu de Pilkington (NSG group) pour la partie sud du territoire français.
La société créée en 2010, est spécialisée dans la transformation de produits verriers Pilkington Pyrostop et Pilkington Pyrodur. Elle coupe du verre sur mesure pour une clientèle constituée de particuliers miroitiers et de menuisiers. Son bureau d’études se consacre aux demandes spécifiques des clients pour assurer la conformité au regard de la réglementation incendie.
En 2015, la société Côté Verre fondée par Maryline Pereira, rejoint le groupe pour proposer la vente en ligne de tous types de vitrages découpés, façonnés puis expédiés depuis l’atelier de production. L’outil de configuration en ligne permet aux clients de passer facilement et directement commande sur le site.

 

 

Pourquoi la miroiterie Cluzel ?

Nous avons demandé à Mathieu Guenin, gérant de la société, de nous exposer les raisons de cet achat. Mathieu Guenin et Maryline Pereira savent que la mise en œuvre est la continuité de l’activité de Côté Verre, la demande de la clientèle locale étant récurrente et de plus en plus importante. Ils constituent alors une équipe de pose. Ils se sont rendu compte rapidement qu’il serait plus simple de faire une opération de croissance externe. Ils s’intéressent à une éventuelle acquisition et ont trouvé la miroiterie Cluzel à Montélimar, à proximité de Châteauneuf-du-Rhône. La gérante, Danielle Fargier, désirait prendre sa retraite. Elle était secondée par Éric Coin sur le plan technique possédant un savoir-faire solide.
L’équipement de l’entreprise permet de réaliser la coupe, le façonnage et le perçage du verre plat nécessaire dans une miroiterie. Elle est dotée d’une camionnette avec un portique porte-verre. Le magasin a une surface de 80 m2 et l’atelier de 160 m2.
La clientèle est essentiellement constituée de particuliers et de professionnels ainsi que des administrations locales.

Intégration et transformations

La reprise s’est effectuée à la fin du mois de janvier 2021. Mathieu Guenin a recruté Paul Fabre comme responsable d’agence ainsi que Dorotea Nacasabog assistante commerciale. Dannielle Fargier les accompagnera pendant trois mois pour leur transmettre ses connaissances, tandis qu’Éric Coin poursuivra son activité de conseil, coupe et pose du verre.
Le magasin existant accueillera un nouveau show-room sous la forme d’un appartement témoin pour valoriser l’offre de la miroiterie en présentant les produits en situation. Des garde-corps, des crédences de cuisine, une dalle de sol, un escalier et un miroir diélectrique cachant un écran. Le chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros devrait grimper rapidement à 600 000 euros.
Bien que la crise sanitaire ait légèrement impacté l’activité de Pyroverre en raison de l’arrêt des chantiers pendant la crise sanitaire, Mathieu Guenin reste optimiste et pense que l’économie française va connaître un rebond rapide. Parallèlement, la vente en ligne via le site Côté Verre connaît une croissance importante précise Maryline Pereira.

 


Nouveau float en France

 

Le groupe Glass Trösch va investir dans la construction d’un nouveau four sur son site français de Homboutg en remplacement du four actuel de 2008 qui arrivait en fin de vie.

De plus une extension du site sur 45000 m² est prévu.

 

La production d’un autre site y sera aussi transféré courant 2023, avec arrivée de 80 salariés.

Amélioration de nos meules résines diamantées, façonnage du verre plat.

 

Nous avons allégé le corps de la meule demandant ainsi moins de puissance au moteur pour la mettre en action.

 

Des stries ont été dessinées sur la base intérieure pour avoir une meilleure répartition de l’eau de refroidissement et donc un meilleur refroidissement de la meule et du verre.

 

Nous avons augmenté la rigidité du corps de le meule et l’équilibrage pour une rotation sans à-coup.

 

Nous avons conservé les mêmes liants, ces améliorations ayant pour but d’améliorer les performances mécaniques de nos meules résines

 

Plus d'info sur glass@comascotec.com

Bannière
Bannière
Bannière

Comascotec machines miroiterie occasion

Newsletter, miroiterie et verre plat. Décembre 2015.

 

Pour nous communiquer vos informations : Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Congrés international sur le verre 2016

Une conférence sur le développement des technologies et sciences liées au verre

7 au 11 Avril 2016

Shangai, Chine

 

 

 

Nouveau verre automobile

Plus léger, plus fin et plus résistant, le nouveau verre hybride automobile Corning Gorilla a été sélectionné par Ford pour le pare-brise de la GT. Le constructeur l’a testé et approuvé pour sa nouvelle supercar.

La Ford GT sera la première voiture de production automobile à utiliser le verre Corning Gorilla. Plutôt que le verre feuilleté habituel, la marque américaine  a choisi le verre hybride à 3 couches. Le pare-brise sera 25 % à 50 % plus fin et 30 % plus léger avec ce type de vitrage. Et pourtant, il résistera mieux aux rayures. Il a bien sûr réussi les tests de résistance au vent et à divers projectiles pour être validé sur la GT.

3 couches différentes

Le verre Gorilla a trois couches distinctes : un verre trempé pour l’intérieur, une couche intermédiaire en thermoplastique et un verre recuit pour l’extérieur. Le plastique intérieur a également pour but d’absorber les bruits. Mais surtout, il participe à l’allégement de la masse. Les 600 chevaux, minimum, du V6 Ecoboost de la GT seront d’autant plus sauvages qu’ils seront libérés du poids superflu.

Nouvel assemblage de verre feuilleté

Technologie utilisée depuis près d’un siècle, le pare-brise feuilleté automobile traditionnel se compose de deux couches de verre en sandwich autour d’un intercalaire thermoplastique transparent. Ce nouveau verre hybride utilise lui aussi une approche multicouche mais avec une première couche de verre trempé automobile hybride qui sert de couche intérieure renforcée, un volet intermédiaire thermoplastique qui absorbe le bruit au centre, et enfin un verre recuit qui sert de couche externe.

Le résultat donne un pare-brise et un capot arrière bien plus légers que ceux des véhicules concurrents. De plus, le nouveau vitrage Gorilla est 25 à 50 % plus mince que le vitrage feuilleté traditionnel, pour une solidité égale ou supérieure. En effet, le vitrage feuilleté traditionnel mesure entre 4 et 6 millimètres d’épaisseur, alors que les glaces hybrides varient entre 3 et 4 millimètres.

Cette baisse remarquable permet de réduire considérablement le poids de chaque pièce vitrée. Cette nouvelle technologie a été testée dans des conditions routières difficiles et a dû faire face à l’assaut de projectiles en tout genre, à des renversements et à des essais en soufflerie avant d’être adopté définitivement par le constructeur.

 

Vedip vous adresse ses voeux

Vedip le site de vente en ligne pour meules Italiennes pour machines de miroiterie remercie ses clients pour leur confiance pendant toute l'année 2015 et leurs adresses tous ses voeux pour 2016.

 

 

Redressement judiciaire miroiterie Landaise. Mont de Marsan

Les repreneurs ont présenté un plan de reprise permettant la conservation de 120 salariés sur 140. Il n’y aura que 4 départs contraints car la miroiterie a déjà enregistré 16 départs volontaires

 

 

Fusion du verre : l'oxy-combustion par Air Liquide plus sobre et plus propre

Une technologie de fusion du verre par oxy-combustion mise au point par Air Liquide a remporté le prix du Produit innovant lors de la deuxième édition des Prix de l’innovation des équipes franco-chinoises.

HeatOx est une technologie de fusion du verre par oxycombustion. Les technologies d’oxycombustion cherchent à récupérer le CO2 le plus concentré possible, en réalisant la combustion avec de l’air le plus concentré en oxygène possible, en cherchant à en éliminer l’azote. Après la combustion, le CO2 produit n’est ainsi plus mélangé avec l’azote et ressort bien plus pur, et est ainsi plus facile à valoriser. La technologie d’Air liquide se différencie des autres car elle inclue le préchauffage à haute température de l’oxygène et du gaz naturel (méthane) en amont. « Généralement, l’oxygène et le gaz naturel sont emmenés à température ambiante. Avec HeatOx, nous préchauffons l’oxygène à 550°C et le gaz naturel à 450°C avec les fumées de combustion du four », explique Luc Jarry, responsable du projet Heat Oxy-combustion. O2 et gaz naturels sont ainsi préchauffés avec la chaleur issue des fumées du four qui serait perdue. Outre le préchauffage, Air Liquide fait en sorte que sa technologie s’adapte aux fours de plus petite taille, peu concernés par les techniques habittuelles d’oxycombustion du fait de leur coût.

HeatOx augmente les performances de l’oxy-combustion de 10 % grâce au préchauffage et permet de 25 à 50 % d’économies de consommation de gaz naturel et de diminution des émissions de CO2 comparé à la combustion traditionnelle à l’air (aérocombustion). Elle permet aussi la réduction de 80 % de NOx. La technologie est mise en oeuvre dans trois usines de production de verre. Elle souffre d’un coût important du fait de l’extraction de l’oxygène pur de l’air et ne peut être installé que lors du renouvellement complet des installations, tous les 8 à 15ans. Elle est tout particulièrement intéressante pour le marché chinois qui représente environ 50 % de la production mondiale de verre. « A terme, nous adresserons la technologie pour d’autres procédés très énergivores : la métallurgie, et peut-être la cimenterie », conclut Luc Jarry.

 

 

Projet de reprise de miroiterie Landaise. France.

 

Le tribunal de commerce de Mont-de-Marsan vient de renouveler pour six mois la période d’observation de la société. Mais, le projet des repreneurs sera-t-il jugé fiable ?

Depuis le placement en redressement judiciaire le 11 juin dernier, l'avenir de la Miroiterie landaise est en suspens. Mais, les 140 salariés de l'entreprise de miroiterie et de menuiserie de portes et de fenêtres ont encore de l'espoir. Jeudi 10 décembre, le tribunal de commerce de Mont-de-Marsan a renouvelé pour six mois la période d'observation de la société, afin de bâtir un plan d'apurement du passif. Le 11 février, le plan des repreneurs potentiels, à savoir Jean-Christophe Doux et Serge Delwasse, sera examiné lors d'une nouvelle audience.

 

 

Petit déjeuner portes ouvertes à la vitrerie

La miroiterie la vitrerie à Perpignan organise un petit déjeuner le vendredi 18 décembre pour partager un moment de convivialité avec ses clients.

Renseignements

Sylvia ARRUFAT

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

Nouveau polarimètre pour contrôle du verre trempé

 

Le français GMC, bien connu pour sa gamme de fours de trempe du verre plat  a présenté son nouveau polarimètre pour la mesure de contraintes sur le verre trempé dans le cadre du contrôle qualité.
Avec une relation directe entre le niveau de contraintes mesurées,  la taille et le nombre de fragments.

Le polarimètre est proposé en deux versions. L’une avec connexion sur votre PC portable, l’autre avec un écran intégré.

 

Pour plus d’informations

Guy Marmonier

CEO

Tel04 72 50 52 55

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

www.gmcforglass.fr

 

 

Cas où la trempe chimique est requise pour le verre plat

Dans le cas d’épaisseurs de verre inférieures à 2.5 mm. Dans ce cas la trempe thermique est très difficile à réaliser.

Dans le cas de formes complexes, formes bombées ou dimensions qui ne peuvent pas être réalisées par la trempe thermique

Lorsque l’on recherche une dureté supérieure à celle que peut fournir la trempe thermique dans le cas d’applications industrielles ou architecturales spéciales.

Lorsque la résistance à l’impact recherchée est supérieure à celle que propose la trempe thermique.

Lorsque l’on a besoin d’obtenir une très grande qualité optique et une déformation nulle.

 

 

La passerelle du pont des arts toute en verre

 

Les 56 panneaux de verre ont été posés sur tout un côté de la passerelle des Arts. Ce mardi, l’équipe de la société RDLR achevait l’installation sous la pluie. Fini les cadenas d’amour qui alourdissaient de 54 t ce pont entre le Louvre et l’Institut de France.

Désormais, les passants vont retrouver la transparence sur la Seine grâce à ces vitres de 2,75 de long fondus par Saint-Gobain. Elles sont composées d’un verre anti-reflets, extra-clairs et sécurisés. Avant la fin janvier, l’autre côté de la passerelle devrait bénéficier des mêmes soins (pour un budget total de 500 000 €) avec une campagne de peinture sur toutes les structures métalliques du pont ainsi que sur les lampadaires et les bancs, puis la pose des mêmes vitres haut de gamme.