Poste de poseur miroiterie Charignon

 

Dans le cadre de son développement, la miroiterie Charignon, recherche des menuisiers poseurs (H/F)

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et ambitieuse ? Vous avez envie de vous lancer dans une petite structure familiale et apprendre à travailler le verre ? Vous êtes manuel, motivé, soigneux et vous avez l’esprit d’équipe ?

 

Ce poste, est disponible immédiatement sur le secteur Couzon au mont d’or (69). 35h sur 4 jours (7h45-12h30 / 13h30- 17h30) - Rémunération intéressante entre 2000 et 2600 Brut + primes + mutuelle prise en charge à 80% Rejoignez notre groupe à taille humaine où nous visons l’excellence et l’exemplarité, dans une ambiance détendue, où nous avons à cœur de favoriser votre réussite professionnelle.

 

Contact : nicolas.caporali.amneo@gmail.com - Tél 06 35 33 34 17

Pyroverre rachète la miroiterie Cluzel

 

 

Pyroverre est un transformateur de produits verriers basé à Châteauneuf-du-Rhône (Drome), stockeur et distributeur des verres de résistance au feu de Pilkington (NSG group) pour la partie sud du territoire français.
La société créée en 2010, est spécialisée dans la transformation de produits verriers Pilkington Pyrostop et Pilkington Pyrodur. Elle coupe du verre sur mesure pour une clientèle constituée de particuliers miroitiers et de menuisiers. Son bureau d’études se consacre aux demandes spécifiques des clients pour assurer la conformité au regard de la réglementation incendie.
En 2015, la société Côté Verre fondée par Maryline Pereira, rejoint le groupe pour proposer la vente en ligne de tous types de vitrages découpés, façonnés puis expédiés depuis l’atelier de production. L’outil de configuration en ligne permet aux clients de passer facilement et directement commande sur le site.

 

 

Pourquoi la miroiterie Cluzel ?

Nous avons demandé à Mathieu Guenin, gérant de la société, de nous exposer les raisons de cet achat. Mathieu Guenin et Maryline Pereira savent que la mise en œuvre est la continuité de l’activité de Côté Verre, la demande de la clientèle locale étant récurrente et de plus en plus importante. Ils constituent alors une équipe de pose. Ils se sont rendu compte rapidement qu’il serait plus simple de faire une opération de croissance externe. Ils s’intéressent à une éventuelle acquisition et ont trouvé la miroiterie Cluzel à Montélimar, à proximité de Châteauneuf-du-Rhône. La gérante, Danielle Fargier, désirait prendre sa retraite. Elle était secondée par Éric Coin sur le plan technique possédant un savoir-faire solide.
L’équipement de l’entreprise permet de réaliser la coupe, le façonnage et le perçage du verre plat nécessaire dans une miroiterie. Elle est dotée d’une camionnette avec un portique porte-verre. Le magasin a une surface de 80 m2 et l’atelier de 160 m2.
La clientèle est essentiellement constituée de particuliers et de professionnels ainsi que des administrations locales.

Intégration et transformations

La reprise s’est effectuée à la fin du mois de janvier 2021. Mathieu Guenin a recruté Paul Fabre comme responsable d’agence ainsi que Dorotea Nacasabog assistante commerciale. Dannielle Fargier les accompagnera pendant trois mois pour leur transmettre ses connaissances, tandis qu’Éric Coin poursuivra son activité de conseil, coupe et pose du verre.
Le magasin existant accueillera un nouveau show-room sous la forme d’un appartement témoin pour valoriser l’offre de la miroiterie en présentant les produits en situation. Des garde-corps, des crédences de cuisine, une dalle de sol, un escalier et un miroir diélectrique cachant un écran. Le chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros devrait grimper rapidement à 600 000 euros.
Bien que la crise sanitaire ait légèrement impacté l’activité de Pyroverre en raison de l’arrêt des chantiers pendant la crise sanitaire, Mathieu Guenin reste optimiste et pense que l’économie française va connaître un rebond rapide. Parallèlement, la vente en ligne via le site Côté Verre connaît une croissance importante précise Maryline Pereira.

 


Nouveau float en France

 

Le groupe Glass Trösch va investir dans la construction d’un nouveau four sur son site français de Homboutg en remplacement du four actuel de 2008 qui arrivait en fin de vie.

De plus une extension du site sur 45000 m² est prévu.

 

La production d’un autre site y sera aussi transféré courant 2023, avec arrivée de 80 salariés.

Amélioration de nos meules résines diamantées, façonnage du verre plat.

 

Nous avons allégé le corps de la meule demandant ainsi moins de puissance au moteur pour la mettre en action.

 

Des stries ont été dessinées sur la base intérieure pour avoir une meilleure répartition de l’eau de refroidissement et donc un meilleur refroidissement de la meule et du verre.

 

Nous avons augmenté la rigidité du corps de le meule et l’équilibrage pour une rotation sans à-coup.

 

Nous avons conservé les mêmes liants, ces améliorations ayant pour but d’améliorer les performances mécaniques de nos meules résines

 

Plus d'info sur glass@comascotec.com

Bannière
Bannière
Bannière

 

Comascotec occasion machines verre plat

Newsletter miroiterie. Décembre 2016

Pour nous contacter Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

Fin d'année en fanfare pour Vedip,  vente sur Internet de meules Italiennes pour les machines de miroiterie.

 

Vedip, le premier site Européen (d’origine française) de vente sur Internet de meules Italiennes pour les machines de miroiterie a vu son chiffre d’affaires  2016 multiplié par plus de 2 par rapport à l'année précédente.

La stratégie développée par Vedip de proposer, en partenariat avec l’un des plus importants fabricants Italiens de meules pour la miroiterie, des prix particulièrement compétitifs en travaillant uniquement sur Internet, des fiches techniques détaillées avec photos, des meules standards présentées par constructeurs /Machines /Positions, des meules alternatives et un support technique par téléphone semble répondre aux besoins du marché de la miroiterie en Europe.

Le site qui a déjà maintenant de 1087 outils en ligne continue à améliorer les fiches techniques des outils et le nombre de machines référencées (plus d’une centaine).

Il propose dorénavant en ligne de petits guides gratuits. 2 sont pour le moment proposés.

Guide perçage verre plat

Guide réglage des rectilignes.

Sur Vedip vous pouvez consulter les fiches techniques (avec photos et prix de vente) des meules pour les principales machines du marché (rectilignes, commandes numériques, perceuses, bilatérales, biseauteuses…) et les plus importants fournisseurs (Intermac, Bovone, Glaston Bavelloni, Lattuada, Schiatti, Janbac, Baudin, Battelino, Denver, Bimatech, Ada, Besana, Bottero….)

Contact Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

Tel 07 82 39 43 34.

 

 

 

 

Exposition Vitromusée de Romont

 

Le Vitromusée Romont organise avec son voisin le Musée du papier peint du château de Mézières une exposition consacrée à la création contemporaine avec du verre – thématique le verre destiné à l'emploi – sur appel à participation internationale. Cette exposition aura lieu du 22 avril au 1 novembre 2017.

Concept thématique : le verre destiné à l’emploi Back to the roots. Retour aux sources, les objets en verre à vocation utilitaire. Pour une fois, pas du « verre objet d’art » ou de l’« art du verre » mais des créations verrières aux formes et techniques extraordinaires destinées à l'emploi. Nous souhaitons séduire un nouveau public, plus large et plus jeune. Du verre pour la vie ; pour toutes les étapes et domaines de la vie (« du biberon à l'urne »). L'objet peut être original, innovant, très élaboré ou même avoir une touche d’humour – mais toujours avec un but utilitaire. Dans ce contexte, une valeur artistique, esthétique ou idéale seule ne sera pas considérée comme un « but utilitaire ». Toutes les techniques, y compris le vitrail, le verre plat et les bijoux sont les bienvenues. Il peut s'agir d'objets uniques, faisant partie de séries limitées ou réalisés par des procédés industriels. Seules les réalisations d’artistes, d’ateliers ou de verreries, sans l’intermédiaire de galeries ou d’agents, seront acceptées. Préférence sera donnée à des créations récentes mais des plus anciennes peuvent également être proposées. Pour des raisons logistiques, de petits objets seront favorisés. La présentation de l’exposition mettra en scène des « situations quotidiennes ». Ventes dans les musées et éventuellement en ligne, à des prix bas à abordables.

VITROMUSEE ROMONT

Au Château

Rue du Château 108b

CP 150

CH-1680 Romont, Suisse

 

Caloriver investit 15 millions d’Euros sur Toul

La société de 270 personnes dirigée par Jean-Marc Salzard, fils du créateur en 1976 de Caloriver occupe un site de 17 000 mètres carrés dans la ZI de Toul et réalisera sur 2016 un chiffre d ‘affaires de 65 millions de francs avec ses autres implantations nationales, Technifloat en aquitaine et Oriflaot en Rhône Alpes.

La société est très présente sur le marché Allemand ou le triple vitrage représente 70 % du marché (1 % en France) et a repris Sotraver située au Mans fin 2015.

 

Achat de Saint-Gobain en Roumanie

Saint-Gobain a acquis 100% du capital de la société roumaine Pietta Glass Working, active dans la transformation verrière et les systèmes de vitrages isolants pour les marchés de la façade et certaines applications industrielles. En 2016, le chiffre d’affaires de Pietta Glass devrait s’élever à 20 millions d'euros avec un fort potentiel de croissance sur les prochaines années.

L'activité Vitrage est déjà implantée en Roumanie avec une usine de production de verre plat (float) et une ligne magnétron (coater). Cette acquisition permettra d'étendre ce dispositif industriel pour mieux servir les marchés en croissance de la façade et de compléter son positionnement dans les applications industrielles avec une base de coût optimisée. Elle s'inscrit dans la stratégie de Saint-Gobain d'accroître son offre de produits en aval vers les systèmes à forte valeur ajoutée.

 

 

Technal monte un réseau en france pour livrer miroitiers et menuisiers en menuiseries aluminium

 

Fabriquer et vendre des menuiseries aluminium pour les professionnels du bâtiment (artisans, métalliers, miroitiers…) constitue un métier à part entière. Afin de valoriser ce savoir-faire auquel il est attaché, TECHNAL fait évoluer l’identité de son SERVICE PROFESSIONNELS qui devient le réseau des FABRICANTS TECHNAL. Composé de 17 ateliers de fabrication régionaux* répartis aux quatre coins de la France, il a pour vocation de réaliser et livrer tout type de menuiseries prêtes-à-poser : ensembles composés, façades, bi-coloration… Un maillage national, qui permet de lisser les charges de travail tout en restant compétitif. Réactifs et flexibles, les FABRICANTS TECHNAL sont dédiés aux entreprises qui ne possèdent pas les machines adéquates, recherchent des solutions distinctives (Façade SPINAL, Offre Sécurité Incendie PYROAL…) ou font face à une multiplication des commandes. Un gain de temps et un gage de qualité ! Ils accompagnent également les professionnels dans l’étude de projet, le devis personnalisé, le contrôle qualité… TECHNAL souhaite répondre aux besoins spécifiques de ces fabricants, en matière de logistique ou d’outils d’aide à la vente, en proposant des solutions comme le logiciel MYPRICER, des vidéos tutoriels de pose ou encore des supports de communication dédiés. TECHNAL a également nommé YVES MALEFANT au poste de responsable du réseau FABRICANTS TECHNAL. QUALITÉ DES MENUISERIES « MADE IN FRANCE » Les fabricants possèdent la maîtrise technique des standards de qualité de fabrication des produits TECHNAL. Les solutions aluminium sont élaborées et conditionnées soigneusement dans les ateliers certifiés CARAT** et audités par SOCOTEC, ou certifiés LABEL FENÊTRE ALU. Elles bénéficient du marquage CE et font l’objet d’un contrôle qualité lors de la fabrication et avant la livraison.

 

 

Inauguration du MusVerre, le nouveau musée du verre de Sars-Poteries

 

Le nouveau musée du Verre de Sars-Poteries, baptisé MusVerre, a ouvert ses portes le 1er octobre.
Ses collections témoignent de l'histoire industrielle verrière de Sars-Poteries (XIXe et XXe siècles), tout en faisant la part belle à la création contemporaine internationale.
Le bâtiment, jouxtant l'atelier du verre et paré de pierre bleue, offre 1 000 m2 de surface d'exposition, des espaces dédiés aux activités culturelles et ateliers pédagogiques. Le projet de l'agence W-Architectures s'est attaché à inscrire l'édifice dans son environnement, avec de larges ouvertures sur les paysages arborés et le bocage avesnois.

 

Labellisation de France Vitrail International

France Vitrail International vient d’obtenir le label entreprise du patrimoine vivant

L’ambition de France Vitrail International est de développer l’utilisation du verre dans la décoration contemporaine. Sous la direction d’Eric Bonté, Maitre Verrier diplômé de l’école National Supérieure des Arts Appliqués et des Métiers d’Arts de Paris, installé depuis 1979, l’atelier crée, à la demande et sur mesure, des vitraux, des panneaux décoratifs en verre gravé, pour tous les publics : particuliers, restaurateurs, hôteliers, entreprises, communautés religieuse, mairies… Les mises en oeuvres sont multiples : portes, cloisons de séparation, fenêtres ou baies vitrées, vérandas, plafonds, coupoles, claustras, habillage de murs, sculptures monumentales … Autour du matériau verre, l’atelier propose diverses techniques de travail traditionnel, verres gravés au sablage, verres collés, thermoformés … Afin de servir au mieux les projets proposés en fonction des données techniques, artistiques et financières des clients.

Acquérir un savoir-faire, le maitriser, prendre pied dans la tradition pour servir l’avenir, France Vitrail International cherche, créé , réalise, au service d’une passion : le jeu infini du verre, de la matière, de la couleur et de la lumière. Quelques références : Paris : Hôtel Raphael, Régina, Meurice, Plaza Athénée, Relais Plazza, Brasserie Flottes, Grand Café Convention, Grand Café des Capucines , restaurant Michel Rostang …

 

24ème magasin MAISONS DE LUMIERE TECHNAL.

Situé à Roanne (42), cet établissement constitue un lieu de rencontres privilégiées entre les professionnels et les particuliers qui débutent leurs travaux de rénovation ou de construction. L’établissement livre ainsi toutes les clés pour les guider dans leurs choix de fenêtres, baies coulissantes, portes, vérandas, pergolas, portails, garde-corps, volets…

 

Les façadiers français évincés de la tour Saint Gobain à la défense

Les entreprises françaises de menuiserie en aluminium s'indignent d'avoir été "évincées", disent-elles, de la réalisation des façades vitrées de la tour Saint-Gobain à La Défense, par le groupe Vinci, qui leur a préféré un sous-traitant turc aux prix "anormalement bas".

"Les façadiers français évincés de la tour Saint-Gobain crient leur colère", affirme dans un communiqué mardi l'organisation professionnelle SNFA, qui représente quelque 185 entreprises qui conçoivent, fabriquent et installent des menuiseries aluminium (vérandas, fenêtres, façades).

Le groupe Vinci, en charge de la construction de cette tour de 39 étages en cours de construction dans le quartier d'affaires de La Défense, "a récemment choisi l'entreprise turque Metal Yapi" pour réaliser les façades vitrées de l'ouvrage, rapporte le SNFA.

"Les raisons de ce choix: à nouveau des prix anormalement bas !", dit l'organisation, dénonçant "un nouveau coup dur pour les entreprises françaises, une fois de plus privées d'un important marché".

Aujourd'hui Metal Yapi "ne dispose en France que d'un établissement de moins de 5 personnes qui n'est même pas affilié à la convention collective du bâtiment", affirme l'organisation.

Ainsi, selon le SNFA, "la totalité des composants des façades ainsi que la main d'oeuvre de fabrication et d'installation seront donc intégralement de provenance +hors Europe+".

"Pour nous, il est impossible de travailler, en respectant toutes les règles, dans les conditions financières imposées par les entreprises générales", de grands groupes de BTP et leurs filiales, a déclaré à l'AFP Jean-Luc Marchand, délégué général du SNFA.

"Nos façadiers vont mourir", avertit-il.

Quelque 25.000 m2 de façades vitrées doivent être réalisées sur le chantier de cette tour, conçue par le cabinet d'architecte français Valode et Pistre, dont la livraison est prévue pour le troisième trimestre 2019.

Metal Yapi, "sous-traitant de Bouygues pour les façades de l'immeuble Le Monde, a déjà défrayé la chronique en 2004", dit le SNFA.

Ce chantier avait donné lieu à "des conditions déplorables de travail et d'hébergement de ses salariés, qui ont fait polémique" dit l'organisation, qui y voit la conséquence d'"invraisemblables écarts de prix avec les entreprises françaises".

Pour le SNFA, ces cas de sous-traitance étrangère aux conséquences "désastreuses" sont "loin d'être isolés et deviennent même une pratique courante".

Ainsi la façade de la tour Carpe diem, confiée à la société chinoise Yuanda et elle aussi située à La Défense, a-t-elle souffert de "fuites importantes" qui ont nécessité un colmatage pendant plusieurs mois, rapporte M. Marchand.

Quant à la façade de la tour D2, elle a été confiée au sous-traitant Kyotec qui lui-même, "sous-traitait toute sa fabrication en Turquie" et a déposé le bilan avant la fin du chantier.

Pour le SNFA, les entreprises françaises sont "en mesure d'offrir des prestations de nettement meilleure qualité (...) à condition de recevoir une juste rémunération".

 

Vente  de VEV à MIROITERIE AVIGNONNAISE

La société Vitrerie Espace Verre, entreprise familiale fondée en 1971 à Montbrison puis installée à Saint Etienne, est spécialisée dans la fabrication et pose de vitrages isolants (fabrication de verres doubles vitrages, verres feuilletés, murs rideau…) et la vitrerie/miroiterie (fourniture et pose d’agencements en verre, escalier, garde-corps, plancher, marquise…). Elle a notamment travaillé sur le chantier de rénovation du site de Le Corbusier à Firminy.

Afin d’assurer sa pérennité, ses actionnaires ont confié à MBA CAPITAL le soin de trouver un acquéreur : Etienne de Chezelles, repreneur en 2012 de la Miroiterie Avignonnaise basée à Avignon, a été le candidat retenu, l’opération lui permettant d’agrandir sa zone de chalandise et d’acquérir un outil performant de transformation du verre (plusieurs lignes de découpe de plaques de verres + centres d’usinage ; four pour la fabrication de verres feuilletés, de verres imprimés … ,ligne de fabrication de doubles vitrages).

A l’issue de ce rapprochement qui aura duré 6 mois, l’ensemble réalisera près de de 3 M€ de CA avec 30 salariés.

 

Pour nous contacter Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.