Poste de poseur miroiterie Charignon

 

Dans le cadre de son développement, la miroiterie Charignon, recherche des menuisiers poseurs (H/F)

Vous souhaitez intégrer une équipe dynamique et ambitieuse ? Vous avez envie de vous lancer dans une petite structure familiale et apprendre à travailler le verre ? Vous êtes manuel, motivé, soigneux et vous avez l’esprit d’équipe ?

 

Ce poste, est disponible immédiatement sur le secteur Couzon au mont d’or (69). 35h sur 4 jours (7h45-12h30 / 13h30- 17h30) - Rémunération intéressante entre 2000 et 2600 Brut + primes + mutuelle prise en charge à 80% Rejoignez notre groupe à taille humaine où nous visons l’excellence et l’exemplarité, dans une ambiance détendue, où nous avons à cœur de favoriser votre réussite professionnelle.

 

Contact : nicolas.caporali.amneo@gmail.com - Tél 06 35 33 34 17

Pyroverre rachète la miroiterie Cluzel

 

 

Pyroverre est un transformateur de produits verriers basé à Châteauneuf-du-Rhône (Drome), stockeur et distributeur des verres de résistance au feu de Pilkington (NSG group) pour la partie sud du territoire français.
La société créée en 2010, est spécialisée dans la transformation de produits verriers Pilkington Pyrostop et Pilkington Pyrodur. Elle coupe du verre sur mesure pour une clientèle constituée de particuliers miroitiers et de menuisiers. Son bureau d’études se consacre aux demandes spécifiques des clients pour assurer la conformité au regard de la réglementation incendie.
En 2015, la société Côté Verre fondée par Maryline Pereira, rejoint le groupe pour proposer la vente en ligne de tous types de vitrages découpés, façonnés puis expédiés depuis l’atelier de production. L’outil de configuration en ligne permet aux clients de passer facilement et directement commande sur le site.

 

 

Pourquoi la miroiterie Cluzel ?

Nous avons demandé à Mathieu Guenin, gérant de la société, de nous exposer les raisons de cet achat. Mathieu Guenin et Maryline Pereira savent que la mise en œuvre est la continuité de l’activité de Côté Verre, la demande de la clientèle locale étant récurrente et de plus en plus importante. Ils constituent alors une équipe de pose. Ils se sont rendu compte rapidement qu’il serait plus simple de faire une opération de croissance externe. Ils s’intéressent à une éventuelle acquisition et ont trouvé la miroiterie Cluzel à Montélimar, à proximité de Châteauneuf-du-Rhône. La gérante, Danielle Fargier, désirait prendre sa retraite. Elle était secondée par Éric Coin sur le plan technique possédant un savoir-faire solide.
L’équipement de l’entreprise permet de réaliser la coupe, le façonnage et le perçage du verre plat nécessaire dans une miroiterie. Elle est dotée d’une camionnette avec un portique porte-verre. Le magasin a une surface de 80 m2 et l’atelier de 160 m2.
La clientèle est essentiellement constituée de particuliers et de professionnels ainsi que des administrations locales.

Intégration et transformations

La reprise s’est effectuée à la fin du mois de janvier 2021. Mathieu Guenin a recruté Paul Fabre comme responsable d’agence ainsi que Dorotea Nacasabog assistante commerciale. Dannielle Fargier les accompagnera pendant trois mois pour leur transmettre ses connaissances, tandis qu’Éric Coin poursuivra son activité de conseil, coupe et pose du verre.
Le magasin existant accueillera un nouveau show-room sous la forme d’un appartement témoin pour valoriser l’offre de la miroiterie en présentant les produits en situation. Des garde-corps, des crédences de cuisine, une dalle de sol, un escalier et un miroir diélectrique cachant un écran. Le chiffre d’affaires d’environ 300 000 euros devrait grimper rapidement à 600 000 euros.
Bien que la crise sanitaire ait légèrement impacté l’activité de Pyroverre en raison de l’arrêt des chantiers pendant la crise sanitaire, Mathieu Guenin reste optimiste et pense que l’économie française va connaître un rebond rapide. Parallèlement, la vente en ligne via le site Côté Verre connaît une croissance importante précise Maryline Pereira.

 


Nouveau float en France

 

Le groupe Glass Trösch va investir dans la construction d’un nouveau four sur son site français de Homboutg en remplacement du four actuel de 2008 qui arrivait en fin de vie.

De plus une extension du site sur 45000 m² est prévu.

 

La production d’un autre site y sera aussi transféré courant 2023, avec arrivée de 80 salariés.

Amélioration de nos meules résines diamantées, façonnage du verre plat.

 

Nous avons allégé le corps de la meule demandant ainsi moins de puissance au moteur pour la mettre en action.

 

Des stries ont été dessinées sur la base intérieure pour avoir une meilleure répartition de l’eau de refroidissement et donc un meilleur refroidissement de la meule et du verre.

 

Nous avons augmenté la rigidité du corps de le meule et l’équilibrage pour une rotation sans à-coup.

 

Nous avons conservé les mêmes liants, ces améliorations ayant pour but d’améliorer les performances mécaniques de nos meules résines

 

Plus d'info sur glass@comascotec.com

Bannière
Bannière

12 15 JUIN 2019 Stone au Portugal

 

Tenu au Portugal depuis 2003, STONE - Salon professionnel dédié au secteur de la pierre naturelle, est actuellement considéré comme le meilleur salon du secteur dans la péninsule ibérique. Portugal occupe la 8e position au classement mondial des producteurs de pierres ornementales, en raison de la grande variété de pierres naturelles qu’il contient, notamment le marbre, le granit et le calcaire.

STONE est né et a grandi, dans ce contexte, dans le but de promouvoir et de diffuser la roche ornementale portugaise sur les marchés étrangers et avec la plus grande ambition de mettre en avant les exportations nationales.

STONE a lieu dans le centre du pays, à Batalha, près du Massif calcaire d’Estrémadure, dans une région qui compte de nombreuses explorations calcaires et un grand nombre de sociétés d’extraction et de transformation de calcaire. Ce fait permet aux visiteurs, en plus de visiter des expositions, la possibilité de visiter les carrières et les locaux des entreprises.

 

Principaux secteurs


// Pierre naturelle
// Blocs
// dalles
// Produits finis (revêtements de sol et revêtements, cheminées, comptoirs de cuisine et de salle de bain, sculptures et panneaux décoratifs)
// Machines et équipements pour l'extraction et le traitement de la pierre
// Accessoires, outils, abrasifs et autres produits pour le travail de la pierre
// Logiciels et services d'assistance pour l'industrie
// Presse et associations

 

 

 

 

   

 

Offre d’emploi : Technicien SAV et Formateur Itinérant H/F

 

BIESSE FRANCE Biesse France, est une filiale française du Groupe Biesse, leader mondial dans la production de machines-outils et d'équipements techniques pour l'usinage du bois, du verre, de la pierre et des matériaux composites.

 

Nous recherchons des Techniciens et/ ou des chargés de formation SAV itinérants pour montage, maintenance préventive ou curative du parc machines français, et/ou pour la formation de nos machines auprès de nos clients.

 

Vous intégrez une entreprise Leader en pleine croissance, composée d’une équipe d'environ 40 techniciens itinérants supportés par 8 hotliners.

Vous aurez pour mission d'assurer les activités et les missions suivantes :

En tant que technicien Itinérant :

• Le montage et la mise en route de machines spéciales,

• Et/ ou la maintenance curative ou préventive,

En tant que chargé de formation/ formateur itinérant :

• L’optimisation des procédés de fabrication de la clientèle (stratégies d’usinage, choix des outils, programmation…)

• La formation de la clientèle pour l’utilisation de machines C.N. et des logiciels

• L'assistance téléphonique

• La participation aux salons nationaux ou internationaux

 

Profil recherché:

• Vous avez déjà une expérience, idéalement sur machines spéciales ou outils.

• Vous aimez l'itinérance (environ 50.000 km/an) et cela ne vous dérange pas de vous absenter du lundi matin au vendredi soir de chez vous.

• Vous avez été opérateur et/ou formateur sur commandes numériques. • Vous avez de bonnes compétences en mécanique, pneumatique et électricité.

• Idéalement, vous connaissez le processus d'usinage du bois, du verre, ou de la pierre et des matériaux composites.

• Vous parlez idéalement Anglais ou italien. Un niveau correct vous serait nécessaire pour lire les notices et manuels d'utilisation, et idéalement pour suivre des formations en Italie.

 

Package:

• Package de rémunération évolutif sur 3 ans

• Prime annuelle de déplacements

• Prime de Participation, PEE

• Véhicule utilitaire 2 places

• CB société, PC portable et Smartphone

• Bonne couverture de Frais de santé et de Prévoyance

• Formations en France et/ou en Italie

• Avantages CE Type d'emploi : Temps plein, CDI

 

Envoyer CV et lettre de motivation à

Recrutement

BIESSE FRANCE – 4 chemin de Moninsable, 69530, Brignais – France

Tel. +33 (0)4 81 65 16 05 – Fax +33 (0)4 78 96 73 30 – www.biesse.com

Cette adresse email est protégée contre les robots des spammeurs, vous devez activer Javascript pour la voir.

 

 

 

   

Une nouvelle équipe pour le prochain festival du marbre

 

Depuis plusieurs années, Marie Penetro participe aux stages organisés dans le cadre du festival estival, de la sculpture et du marbre à Saint-Béat.

 

La présidence de l'association «Marbres et Arts» à Saint-Béat a changé de main. Lors de l'assemblée générale qui s'est en effet tenue le 10 novembre en présence d'une quarantaine de participants, la présidente Séverine Aït-Cheikh a passé le flambeau à Marie Penetro, toute confiante pour la poursuite du festival. Annick Peremiquel a été maintenue à son poste de trésorière ; Maryline Calestroupat s'est proposé de reprendre les fonctions de secrétaire. «Je tiens vraiment à remercier Séverine de la façon dont elle a passé le relais», confie Marie Penetro, laquelle connaît bien l'association et son festival de la sculpture et du marbre auquel elle a participé pendant 8 ans : au stage de marbre mais également à ceux de la pierre et du bronze. Marie Penetro est artiste peintre professionnelle dans le Gers, mais reste l'enfant du pays : de Fos où elle a gardé des attaches familiales. C'est donc en répondant à l'appel à candidature lancé par Séverine Aït-Cheikh que Marie se retrouve projeter à la tête de l'association, avec à ses côtés, le retour de Jean-Jacques Abdallah, anciennement et à nouveau aux manettes de la coordination artistique. «Le festival me tient à cœur. Ma candidature a donc été spontanée. Ce festival est une pépite pour Saint-Béat et le territoire d'ailleurs. Il doit être reconnu à sa juste valeur, à la hauteur de ce qu'il est et représente vraiment. La qualité sera l'un des axes forts sur lequel nous allons travailler de sorte de rendre ce festival encore plus prestigieux. Il y a aussi un gros travail à faire en termes de communication et pour cela, nous pourrons compter sur l'aide de Quentin Batiot. Il est étudiant et se porte volontaire pour travailler sur ce point indispensable», explique Marie, laquelle comme son prédécesseur, a cette même volonté farouche de voir s'investir les élus politiques locaux et départementaux. «Le festival du marbre est un véritable atout touristique et économique. À chacun, de se l'approprier», lance-t-elle. L'équipe fraîchement mise en place s'est déjà tournée vers le festival 2019. Une tâche, et pas des moindres pour l'ensemble des bénévoles qui vont prendre à bras-le-corps l'organisation de cet événement incontournable en Comminges.

   

Vente de la marbrerie Bar

 

Après 40 ans dans la « maison Bar », l’entreprise familiale créée par son grand-père à la fois tailleur de pierres et sculpteur Guillaume en 1929, reprise par son père, Pierre, et sa mère en 1959, et par elle-même depuis 1992 et leur retraite, Nadine Bar dit « vendre avec confiance et soulagement son fonds de commerce marbrerie-pompes funèbres-chambre funéraire aux Pompes Funèbres de Chambéry et des Communes Associées de Chambéry (PFCCA). Nadine Bar continuera d’exercer ses fonctions de conseil dans le magasin de 400 mètres carrés modanais, tout comme le marbrier en chef de l’opérateur privé mauriennais Jérôme Gazzino garde ses prérogatives à l’atelier. Malgré le rachat, la société modanaise garde son nom de « pompes funèbres de la Vanoise », sous lequel elle est bien identifiée dans la vallée.

   

Page 10 sur 49