Sols et Paysages

Très bel ouvrage, écrit par deux passionnés, détaillant les relations entre paysages et types de sols sur une douzaine d’exemples différents.

Ce livre écrit par deux universitaires est très agréable à lire et explique en détails les principaux types de sols que l’on trouve en Europe et leur incidence sur la végétation et l’utilisation des terrains correspondants.

Cet ouvrage décrit de façon détaillée un grand nombre de sols en croisant les observations sur le terrain, les analyses en laboratoire et en s’appuyant sur la bibliographie et l’expérience des deux auteurs. A partie de ces données sont expliquées la formation du sol et ses incidences sur la végétation et l’exploitation des terrains correspondants.

L’incidence de l’habitat, de l’agriculture, de l’exploitation du sous-sol sont prises en compte ainsi que leurs incidences sur le sol.

Une autre partie traite plus en profondeur les usages du sol qu’ils soient urbains, forestiers, agricoles, viticoles ou autres.

Ce livre est abondamment illustré de photos et croquis.

Il s’adresse à tout professionnel ou futur professionnel dans ce domaine ou dans des domaines proches (agriculture, exploitations forestières ou minières…) mais aussi à toute personne convaincue de l’importance du sol et de l’impératif de le protéger.

 

Sols et Paysages

Types de sols, fonctions et usages en Europe moyenne

Par Jean Michel Cobat et Claire Guenat

Presses polytechniques et universitaires romandes

Lausanne

Vente miroiterie Sforza

 

La miroiterie Sforza, installée depuis plusieurs dizaines d'années dans la région grenobloise a été cédée courant juillet à un jeune repreneur.

Les principaux fournisseurs de menuiseries français avant le rapprochement Bouvet FPPE .

1/Tryba (Atrya)

CA 2017 265 millions d’Euros

 

2/Cetih (Bel M, Swao,  Zilten, CID)

CA 2017 215 millions d’Euros

 

3/Bouvet

CA 2017 162 millions d’Euros

 

4/FPPE

CA 2017 145 millions d’Euros

 

5/Atlantem (Solabaie)

CA 2017 133 millions d’Euros

 

Naturopathe Lyon

Très forte croissance pour Vedip,  vente sur Internet de meules Italiennes et de forêts diamantés pour les machines de miroiterie.

 

Vedip, le premier site Européen (d’origine française) de vente sur Internet de meules Italiennes pour les machines de miroiterie a vu son chiffre d’affaires sur le premier semestre 2019 progresser de plus de 67 %

La stratégie développée par Vedip de proposer, en partenariat avec l’un des plus importants fabricants Italiens de meules et de forêts pour la miroiterie, des prix particulièrement compétitifs en travaillant uniquement sur Internet, des fiches techniques détaillées avec photos, des meules standards présentées par constructeurs /Machines /Positions, des meules alternatives et un support technique par téléphone semble répondre aux besoins du marché de la miroiterie en Europe.

Le site qui a déjà maintenant de 1754 outils en ligne continue à améliorer les fiches techniques des outils et le nombre de machines référencées (plus d’une centaine).

Sur Vedip vous pouvez consulter les fiches techniques (avec photos et prix de vente) des meules pour les principales machines du marché (rectilignes, commandes numériques, perceuses, bilatérales, biseauteuses…) et les plus importants fournisseurs (Intermac, Bovone, Glaston Bavelloni, Lattuada, Schiatti, Janbac, Baudin, Battelino, Denver, Bimatech, Ada, Besana, Bottero….)

Contact info@vedip.com

Tel 07 82 39 43 34

Bannière
Bannière

ATLANTEM PARTICIPE AU DÉVELOPPEMENT DE LA CARTE DIDENTITÉ NUMÉRIQUE DE LA MENUISERIE

Déjà dynamique depuis plus de dix ans dans l’intégration d’accessoires connectés utiles à ses menuiseries, l’entreprise française ATLANTEM confirme son expertise en la matière

en participant au développement collectif de la carte d’identité numérique « Toutsurmamenuiserie.com »*. Cette démarche illustre son ambition de s’inscrire activement dans la transformation digitale et l’amélioration de la performance de

la filière et du bâtiment en général. Gage de sa volonté de transparence tant auprès

des professionnels installateurs et diagnosticiens que des particuliers, il fait ainsi apparaître un QR Code sur ses gammes. Le process a démarré avec la menuiserie innovante

AM-X et se déploiera sur les autres les prochains mois. Il permet de consulter une fiche pédagogique du modèle mentionnant :

- le nom du fabricant,

- les caractéristiques techniques,

- les performances,

- les certifications et labels,

- les conseils de pose et d’entretien.

L’outil propose ainsi une information immédiate et garantie à vie, ne nécessitant plus de se référer à

une brochure ou de contacter un commercial.

En cas de besoin, le client peut accéder directement aux informations via le site Toutsurmamenuiserie.com

en renseignant le numéro de série. Cet engagement, rassurant pour tous, garantit la qualité et la fiabilité du produit choisi pour son projet de construction ou de rénovation, et participe à la valorisation du patrimoine en cas de location ou de vente.

   


Sablage sur verre

Définition
Le sablage est un procédé de dépolissage et de gravure obtenu par projection d'un jet de sable (corindon) très puissant (jet d'air comprimé) sur un verre. Les grains de sable créent des petites cavités. Cela permet d'obtenir un effet dépoli ou satiné, d'écrire et de dessiner des motifs sur le verre et même de le percer et de le sculpter.


Le procédé : (1870)
Un violent jet de sable de corindon est projeté sur la surface du verre avec un pistolet à air comprimé. Cette projection de grains attaque la matière en donnant un aspect dépoli. L'intensité du dépoli varie avec la durée de l’application du jet. Le travail s'effectue dans un endroit hermétique pour éviter l’inhalation des poussières : soit dans une cabine de sablage où seules les mains pénètrent avec des gants ou de façon automatique ; soit dans une chambre (pièce) de sablage pour des travaux plus volumineux où l’utilisateur est protégé par une combinaison.

 


La technique :
Un pochoir est découpé manuellement suivant le motif désiré. Les parties du verre qui ne seront pas sablées se nomment « réserves ». Pour un travail à l'unité, on utilise un papier autocollant suffisamment résistant (film adhésif). Pour un travail en série, on utilise soit un pochoir métallique (laiton, zinc, cuivre) soit un pochoir en caoutchouc.
Facteurs pouvant faire varier les effets du sablage :

  • Grosseur du grain
  • Diamètre de la buse
  • Pression de l'air comprimé
  • Distance d'impact
  • Orientation du jet


Application :
La décoration par sablage permet de traiter une large palette de matériaux tels que le verre, le cristal, le marbre, le cuivre, le bois, les bijoux, la céramique. Les effets esthétiques produits par le sablage sont multiples :

  • estompe ou satinage de la transparence
  • modulation dans la diffusion de la lumière
  • création d'un effet "moelleux" sur la peau du verre
  • possibilité d'introduire des éléments graphiques (légendes, logos, lignes) extrêmement précis sur la surface du verre.
  • dans la pratique du vitrail, on réalise des rendus artistiques avec du verre plaqué en éliminant la couche plaquée colorée afin de laisser apparaître le verre de base à tendance colorée claire.
   

Rapprochement dans le domaine de la menuiserie aluminium et PVC pour fenêtres et ouvertures en France

Les deux groupes Bouvet et FPEE, parmi les industriels les plus importants du marché de la fenêtre ont décidé de se rapprocher

Les deux acteurs qui réalisent une chiffre d’affaires comparable font donner naissance au numéro deux du marché avec un Chiffre d’affaires prévisionnel de l’ordre de 300 millions d’Euros, 1500 salariés et une production d’un demi -million de menuiseries.

Pour FPEE, cette alliance signe aussi la sortie des financiers minoritaires dans son capital : entrés courant 2015, Siparex et Arkéa Capital Investissement ont indiqué dans un communiqué, le 3 décembre, qu’ils « céderont leur participation à l’occasion du rapprochement de FPEE avec l’entreprise familiale Bouvet ». Finalisé en principe en janvier 2019, ce « rapprochement industriel » est encore soumis à l’« accord de l’Autorité de la concurrence ».

   

 

Glaston rachète Bystronic

 

Glaston Corporation renforce sa position de leader sur le marché des technologies de traitement du verre.

Glaston Corporation a signé un accord en vue de l’acquisition du groupe verre Bystronic. Le fournisseur mondial de machines, systèmes et services haut de gamme pour le traitement du verre plat appartient actuellement au holding industriel suisse Conzzeta AG.

 

Bystronic glass propose une gamme complète de produits, très complémentaires de ceux de Glaston, destinés aux marchés de l’architecture, de l’automobile et de l’écran.

 

Bystronic Glass jouit d'une forte reconnaissance de marque basée sur plus de 50 ans d'expérience dans le secteur et est un leader du marché doté d'une réputation inégalée en matière d'innovation et de qualité.

 

Chef de file en technologie, Glaston fournit des technologies et des services de traitement du verre pour les industries de l’architecture, de l’énergie solaire, des appareils électroménagers et de l’automobile. Il s'est engagé à servir ses clients avec le meilleur savoir-faire et les dernières technologies en matière de traitement du verre.

 

Grâce à cette combinaison, Glaston deviendra un acteur important du secteur des machines pour le verre en proposant une gamme complète de produits allant du traitement au trempé, au pliage et au laminage, en passant par la fabrication de verre isolant et la manipulation du verre, ainsi que dans les services de pré-traitement du verre d’affichage et d’automobile. À la suite de cette acquisition transformationnelle, Glaston disposera d’une offre unique et à valeur ajoutée qui profitera à ses clients.

 

Arto Metsänen, président-directeur général de Glaston, a déclaré: «Je suis très heureux d’accueillir l’équipe hautement professionnelle de Bystronic Glass à Glaston. Nous suivons l'entreprise depuis des années et nous sommes très impressionnés par la qualité de ses produits et par sa transformation en termes de performance opérationnelle et financière. Ensemble, nous deviendrons un acteur de premier plan sur le marché des technologies de traitement du verre au profit de nos clients. Grâce à nos capacités et à notre expertise combinées, nous pourrons proposer aux clients des équipements, des services et des solutions d'un fournisseur unique, optimisant ainsi les opérations des clients et générant de la valeur pour le client. ”

 

Burghard Schneider, PDG de Bystronic Glass, ajoute: «Nous sommes fiers de nos employés qui ont apporté des améliorations significatives au cours des dernières années. La transaction ouvrira un nouveau chapitre au profit de toutes les parties prenantes. Grâce à une meilleure réflexion sur les systèmes et à des capacités de recherche et développement renforcées, nous façonnerons les tendances du secteur en matière de solutions écoénergétiques et d'intégration numérique, conjointement avec nos nouveaux collègues de Glaston. Ensemble, nous pouvons encore mieux servir notre vaste clientèle mondiale et nous restons déterminés à fournir le traitement du verre plat de la meilleure qualité possible en termes de productivité, de qualité et de coût. "

 

La clôture de la transaction est attendue d'ici la fin du premier trimestre de 2019, sous réserve de l'approbation des autorités de contrôle. Glaston a obtenu un financement par emprunt et par capitaux propres, soumis aux conditions habituelles et au soutien d’une assemblée générale extraordinaire. Jusqu'à la clôture de la transaction, Bystronic Glass et Glaston continueront d'opérer en tant que deux sociétés indépendantes et la structure juridique restera inchangée.

 

Décision étrange et pour ne pas dire surprenante. Rappelons qu’un 2003, Glaston qui s’appelait à cette époque Tamglass avait racheté le leader Italien des machines de façonnage du verre plat Bavelloni et sa filiale de distribution Glasto. Ce rachat qui devait permettre de construire le leader incontesté sur ce marché s’était soldé une dizaine d’année après par la revente de Bavelloni qui était passé de plus de 600 salariés à moins de 200 avec une forte moins value faute d’avoir réussi la fusion des deux sociétés et aprés une cascade de dirigeants qui se seront succédés chez Glaston.

La revente de l’unité de fabrication de meules qui lors du rachat en 2003 était un bijou technologique avec une très forte rentabilité a été faite il y a quelques semaines.

Idem avec l’achat d’Albat et Wirsam et sa revente quelques années après.

De plus Bystronic est loin d’être la superbe société qu’elle était au début des années 2000 et est loin d’être leader sur ses deux principaux marché le vitrage isolant et la découpe.

   

Page 4 sur 59