Quelques chiffres sur le dernier Glasstec.

 

Le salon sur les technologies du verre qui s'est tenu en octobre 2018 à Dusseldorf a vu une croissance de presque 5% du nombre de ses visiteurs, en léger retrait par rapport aux records de 2012 et 2014.

 

Le salon est vraiment un salon international avec plus de 70 % de visiteurs venant de l'étranger.

Par contre le nombre d'exposant est en retrait (chiffres non donnés par l'organisateur) avec certains halls non complètement remplis

 

Vente société installation de miroirs sur le marché du sport

 

 

Une petite société qui vend et installe sur toute la France des miroirs destinés à des applications sportives est en vente. Quelques informations supplémentaires sur le lien suivant.

 

 

Vente et installation de miroirs sur le marché du sport

 

Je reste à votre disposition si vous souhaitez plus d'informations ou rentrer en contact avec le dirigeant de cette société.

Glass@comascotec.com ou 06 64 73 63 77

Nouvelle version du robot d’enduction Battellino

La société Italienne Battellino qui rencontre un bon succès avec son robot d’enduction annonce la sortir d’une nouvelle version de cette machine pour le vitrage Isolant.

 

1/ création d’un lecteur de code barres

Ceci afin de permettre à l’utilisateur de créer ses propres codes barres qui donneront au robot toutes les instructions dont il a besoin.

Type de profil (aluminium, acier inox..)

Différentes épaisseurs des profils, même dans le cas du triplex, indication simple ou double triplex…

 

2/Vitrages en forme

Nouvelles fonctions sur l’écran qui permettent à l’opérateur d’indiquer la forme du vitrage à travailler.

 

3/ Vitrages pour bâtiments historiques

Possibilité de travailler avec des profils de seulement 4 mm d’épaisseur. Cette option a été demandée par des entreprises qui travaillent en restauration de bâtiments historiques. Traiter manuellement de tels vitrages a toujours été assez délicat.

 

4/ augmentation de la vitesse de travail du robot.

La vitesse peut atteindre 18 mètres par mn. La Façon de travailler les angles a aussi été amélioré.  Un vitrage de 100x80 est maintenant réalisé par le robot en 45 secondes

 

Pour plus d’informations glass@comascotec.com

Nouveautés pour les rectilignes de Battellino

 

Le constructeur Italien de machines pour le verre plat Battellino, bien connu en particulier pour sa gamme de rectilignes a présenté plusieurs améliorations notables de ses rectilignes.

1/Nouveaux convoyeurs d’entrée et de sortie renforcé afin de permettre aux rectilignes de supporter un poids de verre plus important.

2/Nouveau système d’étanchéité des broches afin d’éliminer les fuites d’eau.

3/Nouvel écran tactile. Avec un nouveau logiciel permettant de piloter et de visualiser les principales fonctions de la rectiligne (épaisseur du verre, vitesse de travail, paramètres des broches pneumatiques, contrôle de la pompe…De plus il permet de visualiser le nombre total et partiel de mètres façonnés, les paramètres de travail de la machine dans chaque phase et une gestion des pièces détachées

4/Nouveau système de guides pour les broches diamantées et de polissage.

Ce nouveau système réduit encore les vibrations permettant une amélioration sensible de la qualité du joint.

 

Pour plus d'informations, contacter glass@comascotec.com

Bannière
Bannière

La miroiterie Launay innove pour trouver ses poseurs

Face aux difficultés de recrutement des PME, le Club TPE-PME (créé sous l'égide de la CCI Seine-Estuaire en 2017)  a organisé une opération job dating du lundi 24 au vendredi 28 septembre 2018 à la cabane des entrepreneurs sur la plage du Havre (Seine-Maritime). L'objectif etai de favoriser la mise en relation entre les entreprises et les candidats. 18 postes étaient à pourvoir dans des secteurs d'activité variés, dont celui de   la Miroiterie Launay qui recherche des poseurs fermetures/poseurs miroiterie

   

Help confort s’installe à Pau

 

HELP Confort, réseau organisé de dépannages et d'urgences à domicile et en entreprise continue son maillage du territoire français et annonce l’ouverture d’une nouvelle agence à Pau sous la gérance de Frédéric Perrin. L’inauguration a eu lieu le 2 septembre dernier.

Un ancien de la Marine National rejoint le réseau Help Confort

Créé en 2000, l'enseigne HELP Confort a réussi à accélérer son développant en optant pour la franchise en 2009. C'est la référence sur le marché des petits travaux de rénovation, du dépannage et des urgences dans les domaines de la plomberie, de l’électricité, de la serrurerie, de la menuiserie, de la vitrerie et des volets roulants.

Actuellement, le réseau comptabilise pas moins de 50 agences, employant 150 salariés et réalisant plus de 20 000 interventions par an.

Récemment, Frédéric Perrin a ouvert une nouvelle agence à Pau. Après une belle expérience dans la Marine Nationale, le nouveau franchisé a pris la décision de changer de vie et de se lancer dans le domaine de l’entreprenariat en intégrant l’enseigne Help Confort.

Après avoir bénéficié de la formation au sein du siège du réseau HELP Confort. Le nouveau franchisé maîtrise actuellement les aspects commerciaux, techniques, théoriques er pratiques du métier. Frédéric Perrin a inauguré son agence le 12 septembre dernier et proposera ses services aux habitants de la ville de Pau et ses alentours.

   

Verre de Guardian pour Lyon Hôtel Dieu

 

Guardian Glass a été choisi pour presque toutes les parties des bâtiments, notamment la nouvelle Canopée  et les façades à double peau des bâtiments.

Le Grand Hôtel-Dieu était à l'origine un hôpital public ayant fonctionné pendant plus de huit siècles dans la ville de Lyon. En 2018, après six ans de rénovation, l'hôtel est considéré comme un monument historique et est considéré comme le plus important projet de conversion d'un monument historique mené par une organisation privée en France. Outre cet hôtel de luxe, il abrite des boutiques, des bureaux et des restaurants, ainsi que les jardins historiques désormais publics.

 

Didier Repellin, du cabinet d'architectes RL & Associés, a supervisé le projet. En tant qu'architecte en chef honoraire des monuments historiques et membre de la Société française du patrimoine (entre autres titres), il était le choix idéal pour la rénovation des bâtiments et des terrains. Sa vision était de tirer profit de l'histoire de la ville pour embellir les bâtiments anciens. Il l'a fait en respectant l'histoire de l'Hôtel-Dieu tout en rendant le terrain aux habitants de Lyon.

 

Guardian Glass a été choisi pour presque toutes les parties des bâtiments, notamment la nouvelle Canopée (lucarne) et les façades à double peau des bâtiments. Fabriquée avec Guardian SunGuard® SN 70/37 Ultra, la Canopée donne sur la cour intérieure et met en lumière les travaux de rénovation. Les fenêtres et façades de l’hôtel et des boutiques ont toutes été équipées du Guardian SunGuard® HD Neutral 67 équilibre idéal entre la transmission de la lumière et le facteur solaire.

   

Châteauroux : SMVB, la dernière miroiterie de l'Indre

Châteauroux. Dominique et Claudie Maisonnier ont repris la Société miroiterie vitrerie du Berry (ex-Montoya), en 2015, et créé SMVB Menuiseries, l’an dernier.

Ne dites pas à Dominique Maisonnier qu’un miroir brisé, c’est sept ans de malheur. Le dirigeant de la Société miroiterie vitrerie du Berry n’est pas du genre superstitieux. En 2015, avec son épouse, Claudie, ce Limougeaud reprend SMVB (1), entreprise implantée avenue Pierre-de-Coubertin, à Châteauroux : « C’est la continuité car à l’origine, c’était l’entreprise Gérard et André Montoya qui existait depuis plus de cinquante ans ».
“ Une entreprise locale à taille humaine ”Après d’importants travaux de rénovation et la création d’un showroom, Dominique Maisonnier fonde, en septembre 2017, SMVB Menuiseries, en partenariat avec le réseau national La Boutique du Menuisier. « Il y avait quatre salariés au moment de la reprise ; aujourd’hui, nous serons bientôt huit et j’espère pouvoir recruter des poseurs installateurs confirmés et un métreur à l’avenir », annonce le gérant de la miroiterie castelroussine. Un développement qui fait suite à des investissements indispensables : « Une machine rectiligne pour réaliser des joints polis et une perceuse double tête pour le verre et nous envisageons d’investir dans des tables de coupes, soit 50.000 € et 130.000 € environ, prochainement ». A 54 ans, Dominique Maisonnier est l’homme du verre et du miroir : « Dix ans chez Saint-Gobain puis dans la menuiserie au sein de la société Huis-Clos. J’ai également été directeur au sein d’une grande société spécialisée dans les énergies renouvelables, rachetée par Suez, mais j’avais envie d’une entreprise à taille humaine et locale ». SMVB fait son bonheur pour devenir l’unique miroiterie de l’Indre, entreprise familiale et indépendante.
Pour l’activité verre, SMVB répond à toutes les demandes : feuilleté, vitrines. « C’est notre activité principale. Nous façonnons sur mesure pour les professionnels et aussi les particuliers avec notre plus grand plateau qui va de 3,50 m à 6 m de long et nous assurons aussi le montage des châssis aluminium, bois et PVC. Nous travaillons. »
L’activité miroir représente aujourd’hui 20 % du chiffre de SMVB avec de véritables nouveautés qui séduisent la clientèle, « surtout les verres crédence, du verre laqué tout coloris qui peut être utilisé dans la décoration de cuisines ou salles de bains ». SMVB, le reflet d’une belle réussite.

 

   

Page 8 sur 58